top of page

À ELLE

Très doucement elle m’a fait ressentir cette sensation peu agréable sur la poitrine pour rapidement la faire disparaître et me montrer ses bouclettes encadrant un visage rieur. Cette délicatesse dans le procédé a quasi instantanément fait disparaître mes réticences. Elle était gaie, ne vivait pas sa mort telle une fatalité, elle savait qu’il était temps pour elle de rejoindre le Ciel.


La seule ombre au tableau était la tristesse de sa maman, elle tenait absolument à ce que celle-ci ne l’imagine pas morte, elle était vivante et voulait le faire savoir. Son enterrement avait lieu dans l’après-midi, elle ne souhaitait pas que cela soit triste, elle imaginait des ballons roses près de sa tombe. C’était touchant, forcément, mais cette gaieté et ma vision de médium sur l’Après m’ont très vite apaisée.

C’était sans compter sur son retour dans l’après-midi, elle était triste de voir sa maman dans la douleur. Elle était là sanglotant légèrement près de sa sépulture. Alors toute médium que je suis j’ai craqué. J’ai pleuré à chaudes larmes en me disant que quand même c’était parfois sacrément dégueulasse.

C’est alors qu’elle a souri, qu’elle m’a dit à quel point elle se trouvait jolie dans sa belle robe de couleur claire. Que les fleurs autour d’elle dans l’église faisaient éternuer et qu’elle s’est mise à courir à travers champs dans des éclats de rire.


J’ai mis de la musique sur une plateforme bien connue et elle a fait virvolter sa jolie robe, elle était heureuse, nous avons dansé. Elle m’a ensuite guidée vers une vidéo que j’ai regardé avec attention. Tout était réuni les ballons, une petite fille avec une robe claire, un champ, la danse et surtout un refrain … « tel est mon destin ». Alors j’ai compris et pour elle je me suis forcée à raccrocher un sourire sur mes lèvres. 

Aujourd’hui, j’ai été réconfortée par l’âme d’une petite fille, une petite fille qui a conclu en me disant qu'elle enverrait un petit frère à sa maman. Une petite fille qui m’a redonnée cette foi qui l’espace de quelques secondes aurait pu m’échapper. Elle avait trois ans et c’est une des plus belles expériences que j’ai vécues.


Vole ma jolie.



Avec tout mon Amour,



Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page