top of page

ACCÉLÉRATION {FJ}

"(...) je ne me doutais aucunement de ce que provoquerait cet écrit, de la rapidité de ce que cela provoquerait (...)"


"Il y a une notion d'accélération comme si les événements de l'année passée avaient amené une certaine latence avec cet exercice de compréhension et là on me montre des petits couperets qui tombent."


"Tout ici, dans le prévisible, est dans l'imprévisible."


Je ne sais presque pas par où commencer tant l'Univers me fascine dans cette capacité à imbriquer les évènements dans un timing parfait. Imbrication que nous sommes désormais capable d'appréhender en éveil et surtout de laisser se dérouler sans lutte, tout est parfait. Peu importe dans quel sens vous porte le courant, laissez vous porter, le courant lui sait où il va et c'est pour vous amener à bon port. Ne luttez plus.


Mercredi j'écrivais donc les phrases ci-dessus dans un article inhérent à cette expérience fulgurante de "réminiscence" de nuit noire l'âme mais on ne peut plus sûre de ce que je vis, ce que je veux, où je vais, et dans une affirmation toute nouvelle. J'ai senti en moi et en guidance qu'il y avait une accélération du processus de guérison et du processus tout court cependant ce qui va suivre et cette validation ne m'étaient pas prévisibles.


Si le premier article de cette série {FJ} m'a ramenée à l'identification de la blessure de rejet et à l'épuration de cette dernière dans le ressenti d'une déchirure profonde, le deuxième lui m'a, contre toute attente, exténuée. Hier j'étais extrêmement fatiguée toujours dans la trinité (corps, âme, esprit), j'ai traversé ma journée sans lutter en faisant ce que je devais accomplir dans cette dernière et surtout en écoutant mon corps.


Aucune information, que cette fatigue intense. Arrive le soir, je me couche assez tôt au regard de la précédente raison cependant impossible de dormir, et comme pour l'article de mercredi la guidance se présente comme une étincelle. Il m'est demandée en clairaudiance de faire la recherche "flammes jumelles adeline gardinier". Je connais Adeline Gardinier pour ses travaux sur les flammes jumelles pour autant je ne l'ai jamais lu. Cependant les réponses et les questions, vous vous souvenez ... je n'ai donc pas été surprise d'entendre le prénom et le nom Adeline Gardinier. Je vais m'exécuter et taper la recherche demandée. Je suis guidée à ne pas appuyer sur ce qui ressort en premier mais sur un article ayant pour titre "Mon conte de fée, mon cauchemar (Partie 4 la finale) Version complète", spontanément ça ne vend pas du rêve et je ne suis pas sûre que je m'y serais précipitée.


Je vais commencer à lire et mon coeur va se mettre à chauffer, je brûle, je sens cette flamme intérieure et là ... par où commencer ... je ne sais pas moi-même ... ce que je sais c'est qu'il faut que je partage les écrits de cette jeune femme c'est une injonction, de la guidance, de mon âme. Cela a raisonné si fort. Je ne me pose plus de question sur le pourquoi du comment. Mes annotations sont en gras, le reste est l'histoire propre à cette dernière. Nous n'avons pas eu d'aventure extra conjugale avec la polarité yin. En réalité cette dernière phrase est de trop, je ne devrais pas avoir à la spécifier ou non.



Voici donc ce que je vais y trouver.


"Lors de la première rencontre, cela donnera place à un sentiment quelque peu similaire à la décharge d’un amas d’étoiles, s’invectivant à la vitesse de l’éclair à travers vos chakras. Vous avez littéralement l’impression que votre cœur est sur le point d’exploser d’amour et d’affection pour cette personne (pendant ou même peu de temps avant votre rencontre). Ecrasant, c’est le moins qu’on puisse dire, et vous ne semblez pas être en mesure de cerner ce qui est en train de vous arriver. Vous avez perdu toute rationalité, ainsi que la capacité de prendre des décisions judicieuses.

Un sentiment de familiarité apparait immédiatement lorsque vous rencontrez votre flamme jumelle, comme si vous regardiez dans un miroir et que vous voyiez votre propre âme.

Une fois l’union formée, elle est explosive, accélérant l’ADN de chacun – votre ADN, propulsant le duo sur le chemin de l’Ascension. Les énergies résonnent à hautes fréquences dans la béatitude euphorique, cela vous donne l’impression de voler à travers l’univers, sans ailes. Un vrai goût de paradis sur Terre, ne correspondant à rien d’autre de ce que vous avez vécu au cours de toute votre vie. L’esprit ne peut tout simplement pas garder son emprise sur l’expérience « Cela ne peut pas être réel, cela ne doit pas être réel », vous vous dites.

Pourquoi? Parce que vous croyez que ce genre de bonheur n’existe pas, sur ce plan de fréquence profonde, fragile, et de faible vibration de l’existence.

L’ego commence à frapper, de plus en plus fort jusqu’à briser votre euphorie. Soudain, votre partenaire s’éloigne, et vous plongez dans les ténèbres du dehors avec le sentiment d’être tenu à l’écart du paradis." Extrait: Sandra Véringa



J'ai écrit dans PARCOURS D'UNE POLARITÉ YANG {FJ} :

" Là tout va très vite, je le croise dans son hall et il se passe quelque chose de très particulier c'est à dire que physiquement je ne le reconnais pas alors que je le reconnais quand même, je ne sais pas mettre d'autres mots, mais par contre instantanément je le reconnais autrement. Ça se passe en une fraction de seconde, ce n'est pas conscient et en même temps je le sais par contre la réaction de mon corps est fulgurante j'ai subitement extrêmement chaud et j'ai dans l'ascenseur qui nous mène à son logement un grand moment de solitude parce que je conscientise qu'il se passe quelque chose et que ce n'est pas sa maman, c'est moi, c'est en moi, ce que je ressens vient de moi. Il y a une reconnaissance encore plus violente que la première fois"

"Et puis, il va me montrer le miroir de sa salle de bain que je vais fixer et là je me vois me déformer c'est un phénomène que je n'apprécie pas vraiment mais que j'ai déjà expérimenté sauf que ce que je ressens ce n'est pas un défunt c'est son empreinte à lui en moi et sur le coup ça va me tétaniser donc j'arrête. En revenant dans le salon je vais avoir, face à lui, cette phrase improbable qui va sortir spontanément "j'ai l'impression d'être toi".

"plus je le fixe plus je me rends compte que la personne dans mes yeux c'est mon intériorité, mon soi, mon âme, et que ce que je vois dans les siens c'est la sienne c'est la reconnexion."

"La polarité yin m'attire autant qu'elle me terrorise"

"Et puis ça a commencé a se dégrader parce que c'est devenu compliqué avec ce spectre en fond, mon égo et le faux self ont pris le contrôle et m'ont enfermée dans ce que l'on nomme le masque, j'ai eu la sensation que la communication se faisait de plus en plus difficile"

"Plus la relation se distanciait, plus je plongeais"



Ω Notre amour est à l’image de celui évoqué dans ce texte et lorsque j’ai vécu notre première séparation des Flammes-Jumelles obligée… Je suis tombée dans les ténèbres moi aussi .

*** Je dis première séparation obligée, parce que chez les FJ elle arrive toujours. Non seulement elle se produit, mais de plus… J’ai découvert qu’elle doit avoir lieu dans les premiers temps suivant leur rencontre sur terre et qu’il ne peut en être autrement…

Si elle a lieu sur un moyen temps, où tardivement, ce ne sont alors pas des FJ. Ici aussi, cette autre particularité concorde parfaitement avec nous. ***

…Mais dans notre cas, la séparation eut lieu deux fois. Ce qui à mes yeux rend notre histoire encore plus singulière. Je t’expliquerai pourquoi…

La première étant lorsque tu m’avais écrit;

« Je suis désolé, mais je dois régler les choses au plus vite chez moi. Ça ne peut plus continuer. Tu une super bonne personne. Tu ne mérites pas d’avoir des problèmes dans ta vie et pour l’instant j’en suis un. Elle pourrait te faire du mal et que c’est la dernière chose que je souhaite. J’espère que tu comprends et que tout ira vite… Je pense toi. »

Malgré tes bonnes intentions, cet instant est celui, où j’ai été mise à « l’écart du paradis » et il marqua le début d’autres bouleversements qui s’en sont suivis.

  • Il y eut d’abord cette prise de décision.

  • Ensuite, ta première tentative de déménagement raté.

  • Ton abandon de bonheur, au moment où tu m’avais fait pars de ton choix de rester à ses côtés.

  • Et finalement… Ta demande de rester seul, afin de te retrouver et ce malgré le fait que tu avais hâte de me revoir.

Aujourd’hui lorsque j’écris ces lignes, je comprends mieux tout ce que tu as vécu. J’y vois plus clair, mais en ces temps… Je vivais chacun de ces évènements très difficilement.


Ma sœur tentant de m’aider au mieux, me disait parfois: « Ce n’est pas normal que tu te mettes dans cet état là. » » Tu vas devoir reprendre tes esprits et le contrôle de ta vie. » « Arrête de vivre le drame à sa place.»


En un sens, elle n’avait pas tord… À l’occasion, ma tête lui donnait aussi raison, mais on cœur lui le vivait tout autrement.



"PARCOURS D'UNE POLARITÉ YANG {FJ} :

"J'ai échangé avec des amies et soit elles me disaient oui oui ... soit elles ne comprenaient absolument pas notamment pourquoi je défendais avec autant d'ardeur quelqu'un avec qui c'était souffrant."

"Je me suis surprise notamment avec une bonne amie qui un jour m'a dit 'oui mais quand même tu ne crois pas que ...' et j'ai eu cette phrase 'arrête de suite peu importe qui est la personne en face je prendrai toujours sa défense' et c'est vrai."



Pour être honnête, après m’avoir annoncé que tu décidais de rester avec elle. Je m’étais alors autorisée à rencontrer d’autres personnes que toi. Malgré les apparences, cette action n’était pas une volonté de tourner la page, où d’aller de l’avant.

Il s’agissait uniquement d’une tentative désespérée, afin d’écarter ce vide que ta prise de distance avait crée.

J’avais fait deux rencontres en peu de temps. Placebo 1 et Placebo 2. Je les avais nommé de cette manière, car je savais que c’est ce qu’ils étaient. Ce n’était peut-être pas très gentil pour eux, mais je tentais de fuir ma réalité et ma peine moi aussi.

Cependant, la Vie à souvent cette capacité bien à elle de nous ramener. Nous poussant à vivre de front, ce que nous devons traverser.

La première s’est déroulée à la vitesse de l’éclair. Ce qui devait s’avérer un sympathique souper au resto tourna vite en déception. Notre rencontre fut brève, moins d’une heure et j’étais sur le chemin du retour.

Une blague de mauvais goût, qu’il avait placé lors du repas (que je n’ai pas terminé). Déjà que dès le départ, je pensais uniquement à toi… À sa blague, je me suis dit; « Mon dieu, mais qu’est-ce que je fais ici…. Lui, il ne m’aurait jamais dit un truc pareil! »

Mon cœur s’est alors mis à serrer et je ne pouvais plus le supporter. J’ai vite demandé ma facture et je suis partie.

À prime abord, la deuxième m’avait semblé plus intéressante. Il avait belle allure, se montrait intelligent et plaisant à discuter, mais dès la seconde rencontre. Son manque de fiabilité se fît sentir. Me relevant le goût amer de quelques unes de mes anciennes relations…


À cet instant, j’avais compris que la fuite ne mènerait nul part.



"PARCOURS D'UNE POLARITÉ YANG {FJ} :

"À partir de là j'ai arrêté de vouloir l'oublier et oublier le lien, pour le yang en tous cas vous pouvez toujours essayer c'est impossible."



De toute manière, je n’étais pas du tout à l’aise de rencontrer. Puisque tu demeurais toujours aussi présent en mon cœur. Il n’y avait donc rien a faire…J’étais livrée à moi-même et au sort qui m’était réservé.

C’est peu de temps après qu’Odile m’avait rejoint sur mon cell. et que notre contact fut reprit "malgré et grâce à elle" . Nous avions réitéré les sentiments que nous avons l’un pour l’autre et à ce moment… Tu avais réellement mis en action ton plan, y tenant cette-fois jusqu’au bout de tes forces.

Comme tu le sais, je n’ai plus vingt ans. J’approche la quarantaine et des gens… J’en ai croisé dans la vie. Jamais je n’avais rien connu de tel. Un lien à la fois si authentique et si profond.


Quoi que je fasse, quoi que je dise. Tu semblais toujours émerveillé par celle que Je Suis et c’était réciproque. Être à tes côtés… un pur nirvana.


« Cette rencontre peut créer des dégâts dans une vie. Cela arrive parce que les deux personnes doivent faire un travail intérieur plus approfondi pour trouver l’équilibre dans les énergies masculine et féminine que la relation exige. La relation entre des flammes jumelles fait ressortir un problème non cicatrisé dans leur psyché pour que cela se produise. La douleur émotionnelle qui apparaît dans ces relations peut parfois être insupportable.

Les émotions positives, comme la plus haute forme de passion (« sexe épique ») et la joie qui semble provenir de l’explosion de notre cœur qui se sent non lié et sans limites. Ces sentiments viennent avec un prix, et ce prix est la compensation interne qui doit avoir lieu pour que nous puissions gérer une relation de ce genre. Il est très probable que les gens tombent dans une profonde dépression et deviennent même suicidaires à cause de la douleur provoquée par les relations entre des flammes jumelles.

Deux personnes qui font l’expérience de cette extase avec le bouleversement émotionnel sans aucune unité peuvent avoir du mal à se détacher l’un de l’autre pour faire leur travail intérieur. Pourtant, lorsqu’ils sont ensemble, il est presque impossible de travailler à cause de l’intensité de leur unité. Vous ne pouvez pas vous éloigner. Les hauts sont incroyablement délicieux. Les bas sont plus bas que ce que l’on aurait pu imaginer. »

« Vous pouvez effectuer une recherche complètement axée sur les guérisseurs et même les médiums qui pourraient être en mesure de vous aider à comprendre ce qui se passe et vous guider à travers ce mystérieux bouleversement. C’est comme si vous aviez été frappé par une météorite et les méthodes de guérison traditionnelles (comme la psychothérapie) n’aident pas. En fait, vous ne savez pas tendre la main à cette option car votre instinct vous dit que ce que vous vivez est au-delà de la portée de la psychologie. » Extrait Claire C. Relation entres les Flammes-Jumelles: Quand la magie frappe de plein fouet.



"PARCOURS D'UNE POLARITÉ YANG {FJ} :

"La nuit noire de l'âme est une souffrance insupportable. Vraiment. Ma nuit noire de l'âme a commencé quand j'étais encore en contact avec la polarité yin et que mes ombres sont remontées à la surface. J'ai commencé à déprimer, à sentir l'unité mais dans l'ombre, l'ignorance c'était insupportable. Avec le recul je remercie la guidance et mon âme qui a été sacrément solide. Plus la relation se distanciait, plus je plongeais, je peux dire aujourd'hui qu'au pic de souffrance j'ai pensé au suicide, oui."

"Je suis donc entrée en contact avec deux médiums différents que je ne connaissais pas un homme, et une femme. J'ai eu besoin de cette validation extérieure. (...) Si vous en avez besoin surtout allez trouver cette aide extérieure parce que si le soi apprend que tout est déjà à l'intérieur il y a des étapes où vous pouvez avoir besoin de validation extérieure parce que c'est un parcours dans lequel vous vous sentez assez seul(e)."



« Quand la magie frappe de plein fouet »… « Mon conte de fée, mon cauchemar. » C’est complètement ahurissant! Comment ne pas faire un lien direct avec ce qu’est notre histoire.

Amour, toi qui avais été voir le médecin parce que tu ne te sentait pas bien. Sachant maintenant la nature de ce que nous traversions et de tout ce qui se tramait. Nous savons maintenant pourquoi, les médicaments ne pouvaient pas faire le poids. Ils ne guérissaient pas le cœur, ni même la racine de ta douleur.

Tout comme de mon côté, où avant ta mort… J’avais cherché de l’aide parmi mes collègues de travail, amis et tutoriels de »coach amoureux » en espérant y voir plus clair.

J’avais aussi rencontré la thérapeute à quelques reprises suite à ton décès. Elle s’était révélée d’une bonne aide dans les premiers temps, mais lors d’une séance… J’avais ressentie qu’elle ne pouvait plus rien pour moi. Alors que j’étais toujours brisée en-dedans.

« Vous pouvez effectuer une recherche complètement axée sur les guérisseurs et même les médiums qui pourraient être en mesure de vous aider à comprendre ce qui se passe et vous guider à travers ce mystérieux bouleversement. »



"PARCOURS D'UNE POLARITÉ YANG {FJ} :

"Voici autre chose que vous devez intégrer personne je dis bien personne d'autre que des flammes jumelles ou des médiums très renseignés sur le sujet ne vous comprendrons."



Je n’y ai jamais pensé! Pas même un instant… Pourquoi?? Je suis pourtant ouverte à toute ces choses. Des guérisseurs… Le Reiki…J’ai beau être initiée, en faire ne m’a pas même effleuré l’esprit jusqu’à tout récemment. Il m’est aussi arrivé de voir quelques fois médiums dans la vie. J’aurais tellement aimé que toutes ces idées me viennent avant!

… Mais ce n’est qu’après ta mort que j’ai été emmenée à y chercher un sens plus profond. D’ordre spirituel et c’est là que j’ai trouvé les FJ.

Si seulement j’avais cherché et découvert tout ceci avant ta mort… J’aurais alors réalisé plus tôt qui nous sommes. Cette compréhension m’aurait éclairée durant ma période de crise. Si j’avais songé à des séances de Reiki, j’aurais été plus « ancrée » et surement moins angoissée. Cœur et tête posés. Je suis certaine que ces alternatives sont de celles auxquelles j’aurais vite pensée…


Nous avons été chercher de l’aide avec les moyens auxquels nous avons songés, mais comme le souligne le texte ci-haut. Les méthodes traditionnelles ne pouvaient pas « traiter en profondeur » l’état dans lequel nous étions plongés.

J’ai aussi dernièrement réalisé un fait jusqu’alors totalement inconsidéré.

Nous sommes FJ. Ce qui signifie que toutes ces semaines durant, bien que nous tentions de nous épargner l’un et l’autre de nos maux. Notre Âme elle, savait parfaitement l’état dans lequel nous nous trouvions tout deux.

… Nos tentatives de se cacher à quel point nous étions affectés se révélaient donc inutiles.

L’effet miroir étant, que plus notre amour mutuel était grand. Plus les peurs et blessures que nous portions en nous remontaient aussi intensément .

« Deux personnes qui font l’expérience de cette extase avec le bouleversement émotionnel sans aucune unité peuvent avoir du mal à se détacher l’un de l’autre pour faire leur travail intérieur. »

« L’unité« . J’ai bien compris en somme de quoi il s’agit. Que notre (Yin/Yang) soit équilibré, que nos blessures du passé (vies antérieures inclus) soient guéries, que notre karma soit épuré et que l’amour de soi soit révélé.



"PARCOURS D'UNE POLARITÉ YANG {FJ} :

"Vous venez rassembler toutes vos vies et guérir de leurs blessures, régler votre karma. Vous prenez conscience que la vie est un jeu de rôles, que ce rôle est celui de vos blessures pas de votre âme qui elle peut endosser n'importe lequel et n'a qu'un souhait le meilleur pour vous. Dans ce dernier mandat c'est celui-là qu'elle vous demande d'endosser, le meilleur et vous n'y êtes pas encore. C'est déconstruire pour reconstruite, mourir pour renaitre"

"Vous allez comprendre la notion du yang et du yin dans la relation et ce que l'on vous demande."



Non mais quel tableau!! Avec uniquement tout ce qu’éveille la rencontre de sa FJ et tout ce qu’elle fait remonter en nous… Il y a là de quoi faire le travail d’une Vie.

Ajoutant Odile et ses assauts, cela s’est avéré devenir un insurmontable chaos!

Je me souviens à quel point, sans même connaître les FJ, m’a tante avait mis dans le mille. Elle avait dit; « par cette blessure qui s’est ouverte en chacun de nous. Nos âmes avaient peut-être, prient une entente afin de se guérir mutuellement au niveau du cœur. »

À ce moment, elle ignorait que nous possédions la même Âme. Tout comme moi! N’en demeure pas moins que l’essence de son senti était juste.



Je ne suis toujours pas en accord avec cette notion de même âme je pense vraiment que c'est beaucoup plus subtile cependant la guidance m'a montré il y a plusieurs semaines qu'en effet il y avait une partie reconnue de l'un chez l'autre et en l'un et l'autre de l'autre dans la conscience supérieure.



Ma mère aussi, qui pour me consoler m’avait dit; « Qu’à travers ses actions, il est dans un sens, finalement parvenu à la quitter et à se libérer. Et que peut-être, a-t-il achevé un cycle en cette vie avec Odile. Afin que dans une vie prochaine, elle ne puisse plus nous entraver, lorsque nous nous retrouverons. »

La correspondance entre ce qu’elles m’avaient dit et ce que j’appris sur les FJ plus tard. Avec de plus, la cohésion entre les singularités de celles-ci et de ce qu’est notre histoire, furent une véritable révélation !

À leur découverte, j’eus enfin l’impression d’arriver à un sentier auquel la direction à suivre m’était clairement indiqué. ♥

Puis il y a aussi ma carte de tarot, où il était écrit « des blessures du passé qui devront parfois être guérie avant de poursuivre le chemin de mon vœux. D’une initiation spirituelle où une purification dans ma Vie. »

Se liant parfaitement avec cette partie du texte trouvé aujourd’hui.

« Ces sentiments viennent avec un prix, et ce prix est la compensation interne qui doit avoir lieu pour que nous puissions gérer une relation de ce genre. »

… L’atteinte de notre Unité, l’épuration karmique, la guérison. Tout cela s’est avéré être d’une trop grande intensité et … nous nous sommes consumés.

Amour, c’est parfois l’impression que j’ai. Qu’en cette Vie… Nous avons été consumés.



(Chapitre 2) Phénix



Hier Mina, dont je vous ai parlé dans mon article DIALOGUE AVEC L'ARCHANGE {JOURNAL INTIME #14}, avec qui nous n'avions pas échangé depuis des semaines m'a envoyé un message dans lequel il était écrit " le phénix va venir souffler à ton oreille"



Ω Je vois et j’entends parfois, dans certains articles sur la toile, où vidéos « Youtube ». Que peu importe que cette « séparation obligée » en début de parcours chez les FJ soit occasionnée par un éloignement volontaire du « Runner« , une distance terrestre imposée, où la mort. Laissant entendre que la douleur de la séparation est la même pour ceux qui la vivent.


Je ne suis pas d’accord… Si tu m’avais laissée savoir que tu n’étais plus amoureux de moi. J’aurais eu très mal c’est évident, mais je me serais confortée en me disant. Qu’ un jour peut-être… La Vie ferait-elle renaitre à nouveau cet amour.

Si une prise de distance terrestre nous avait été imposée. J’en aurais été aussi affectée certes, mais j’aurais nourrie en moi l’espoir que tôt où tard nous puissions nous retrouver.

…Ces lueurs d’espoir, je n’y ai pas droit et c’est douloureux à vivre.

Vois-tu? Tous ces gens laissant des commentaires suite à ces articles et vidéos. Certains rêvent de connaître ce type d’Amour un jour et espèrent rencontrer leur FJ. Alors que la plupart les connaissent et sont en quête de réponses, de compréhension, face à ce qu’ils vivent dans cette relation « extra ordinaire ».

Ils sont en majorité des « Chasers » tout comme moi. Cependant, je n’ai vu nul pars quelqu’un faisant mention de cette séparation vécu dans la mort. Leurs FJ sont toujours en vie… quelque pars sur terre.



Plus avant dans son texte elle va finir par écrire "Comme je l’avais écris auparavant, ceux à qui cette forme de rupture arrive peuvent peut-être espérer, mais eux non plus ne sont pas assurés que cet Amour renaîtra en cette Vie… Au fond, c’est un peu comme pour moi. Ils doivent tout de même continuer d’avancer sans garantie de se retrouver.

Peut-être est-ce la raison pour laquelle, il est dit que quel que soit la forme de »séparation obligée » chez les FJ, elle est tout aussi douloureuse à vivre… Parce que dans tout les cas, lorsqu’elle survient. Quelle qu’elle soit… la seule façon d’atteindre son salut, est de savoir cultiver la foi, malgré son désarroi."

Il y a une vraie raisonnance dans ce que ressens la polarité yang.



La « nuit noire de l’âme » est une expérience peu connue, et qui serait pourtant très répandue, en témoignent les nombreux récits sur le sujet. Elle se caractérise par une perte profonde de sens, sur notre vie et nos croyances ; une sorte de « dépression » de l’âme, qui plonge au cœur de nos peurs les plus profondes, et prépare à une véritable transformation intérieure. L’égo se meurt, le « vrai soi » s’éveille…

Dans les écoles des mystères de l’Égypte antique, on essayait de le créer artificiellement, pour tenter d’atteindre un éveil « en accéléré ». Enfermé dans un sarcophage, l’expérimentateur était confronté à ses peurs intimes: l’obscurité, la solitude, la mort. Après quelques jours, le sarcophage était ouvert. Les survivants avaient réussi l’initiation. Dans la mythologie, on retrouve d’autres récits similaires, parfois appelés « voyage au bout de la nuit » ou encore « descente aux enfers ». Extrait publié par: Aurélie Aimé.



EFFONDREMENT : LA SOUFFRANCE NÉCESSAIRE VERS L'AFFIRMATION DU SOI {FJ}

"Ensuite, pour ce qui est de cette raisonnance de mort dans l'esprit, c'est la vibration de ce que vous vivez en intériorité. Vous mourez. L'expérience de flammes jumelles c'est mourir pour renaitre, la mort en vous est réelle, votre personnage meurt. Exprimé de la sorte le rendu est théâtrale mais si je vous traduis la chose un peu différemment en disant 'Anne-Lucie' se meurt. 'Anne-Lucie' est morte. C'est déjà plus violent. Et ça l'est puisque c'est ça que vous ressentez. Pourquoi ? Parce que quand 'Anne-Lucie' se meurt, elle doit admettre qu'elle s'est construite sur une illusion, implicitement qu'elle est elle-même illusoire, le reconnaître, et accepter de laisser s'effondrer cette construction erronée. La lutte est là et tout le paradoxe réside dans le fait que le faux soi, qui est aux commandes, à ce moment précis, alors que ça ne lui revient pas, pense être Anne-Lucie et va illusoirement envoyer le message "je ne suis pas capable de mourir, de me réinitialiser, de disparaitre, je ne veux pas parce que c'est trop instable pour moi de lâcher ce que je connais, ma construction. 'Anne-Lucie' c'est moi donc c'est trop difficile pour 'Anne-Lucie' et donc vous vous sentez dépassé. La réalité c'est qu''Anne-Lucie' c'est le soi dans un corps ce n'est pas une construction blessée et c'est le moment qu'elle reprenne son pouvoir et donc que la 'place' soit libérée."



Ce segment, m’a beaucoup interpellé en le lisant…

En premier lieu, parce que je t’y ai reconnu. À l’image de ce qui était entreprit par ces initiés afin d’atteindre « L’éveil en accéléré. » Je crois qu’avant de t’incarner, tu avais choisi de vivre un certain nombre d’expériences, afin d’en venir à réaliser ton Éveil en cette Vie.

En second lieu j’ai pensé à nous, à tout ce que nous avons vécus, les semaines suivant notre première séparation… Celle avant ta mort. « Notre descente aux enfers ».

« La nuit noire de l’âme » est déclenchée par son Éveil… Et il a été amorcé lorsque sur terre, nous nous sommes rencontrés.



"PARCOURS D'UNE POLARITÉ YANG {FJ} :

"Donc si je résume, je rencontre la polarité yin il y a reconnaissance de ma part, ma médiumnité se réveille, je commence à affronter mes ombres"



L’Éveil, il en a déjà été mention dans quelques livres lus auparavant. Je l’ai même ardemment souhaité, mais j’avais toujours imaginé qu’il se produirait en douceur… Jamais au grand jamais, qu’il puisse se révéler aussi foudroyant.



"Au-delà de l'avoir souhaité, me concernant, je le sentais poindre depuis enfant.

À JÉSUS, MARIE, JOSEPH,

"J’avais 8 ans. L’histoire aurait pu s’arrêter là cependant elle déclenche en moi une vague de questionnements plus existentiels les uns que les autres. Pourquoi ? Qui suis-je ? D’où viens-je ? Pourquoi je m’appelle ainsi ? J’ai une propension à m’imaginer me projeter dans l’Univers qui me pétrifie. Le ciel est noir, sont présents tous ces petits points brillants que j’associe à des étoiles et moi je suis là minuscule au milieu de l’immensité et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est sacrément anxiogène. Si d’aspect extérieur je suis une petite fille joyeuse, j’ai en effet toujours eu dans mon enfance une propension à camoufler mes ressentis et en bonne santé, il n’en reste pas moins qu’au plus profond de mon être je commence à être sérieusement torturée."



… La mort, notre deuxième séparation. Je l’ai nommée « La nuit noire des Flammes« .

Ce jour là, lorsque j’ai appris ta mort. Je suis morte aussi… avec toi. Mon existence entière soufflée par une bombe. Moi même étonnée, de constater à quel point tout ce que nous avons construit peut en un seul instant se retrouver balayé ainsi. Seulement, contrairement à toi… J’étais toujours ici, en ce monde, malgré cette impression étrange de ne plus en faire parti.

… La séparation des FJ à lieu afin que chacune des flammes se libère de son Égo et qu’elles équilibrent leur unité (Ying/Yang). Nous nous y sommes brulés… et tu as décidé de partir.


Nous n’avions pas été préparés à ça… Personne ne nous avait jamais dit: » Un jour, il se peut que vous rencontriez votre Flamme-Jumelle. Cette rencontre sera la plus extraordinaire de votre Vie… La plus bouleversante aussi. Elle fera remonter en vous le merveilleux qui vous habites, tout comme vos pires peurs, insécurités et blessures nos guéries.



"PARCOURS D'UNE POLARITÉ YANG {FJ} :

"Et puis point de haute importance y compris pour les médiums vous allez comprendre que nous sommes dans le réveil à la rencontre, dans l'égo spirituel et non dans l'éveil. L'éveil c'est cette puissance alchimique qui brûle les blessures, les peurs."



Il s’en suivra alors, une séparation inévitable et vous tomberai. Cette étape sera très douloureuse, difficile à supporter, mais tenez bon… Tenez bon, car cette séparation est nécessaire afin d’épurer ce quoi doit être. De vous équilibrez et de vous guérir tout deux des blessures que vous portez.

Malgré le vide, ce néant, que vous ressentirai. N’ayez crainte, ce processus est celui qui vous permettra de Renouer à cet amour Sacré . Alors, accrochez vous et surtout… gardez confiance !! «



EFFONDREMENT : LA SOUFFRANCE NÉCESSAIRE VERS L'AFFIRMATION DU SOI {FJ}

"N'oubliez jamais que vous êtes extrêmement courageux peu importe ce qui est reconnu ou validé par l'extérieur, ce qui compte c'est votre validation à vous, votre libération. Vous. Être."

"PARCOURS D'UNE POLARITÉ YANG {FJ} :

"La foi est un ancrage du soi. Si tout était clair si je ne pouvais douter, si vous êtes dans une relation de flammes jumelles vous le savez c'est ancré en vous"



Amour, tout ça, nous l’avons traverser sans balise et à froid.

Lorsque je repense à tout ce que tu as affronté, avant et après ta mort. As-tu une seule idée, du bond que tu as fait? Du point de non-amour de Soi où tu étais, à celui où tu l’as retrouvé et à tout ce dont tu as su te libérer ici sur terre avant de nous quitter?

Même si tu n’as pas eu la force de traverser cette » fin de crise » en cette Vie. Ce que tu as accompli demeure. Tu avais mis terme à une relation dans laquelle tu étais malheureux afin de te donner droit au bonheur. Ta avais finalement réussi à quitter les lieux dans l’intention de te reconstruire.

Puis une fois mort, ça n’a surement pas été non plus de tout repos. Ce moment où, tu as réalisé que ce que tu avais voulu fuir était toujours présent. Que tu devais tout de même l’affronter, avec en plus les difficultés que ta mort comporte. Puisque étant dans un autre plan, la portée de tes actions visant à régler les choses devait s’avérer quelque peu limitée.

Malgré tout, tu as continué… Je crois que notre amour et nos prières t’on sans doute aidé à retrouver la lumière que tu portais déjà en toi. Je crois que dans une Vie prochaine, un schéma sans doute similaire se représentera. Afin de te permettre de dépasser ce que tu n’as su traverser en cette Vie. Ce qu’il y a de bien est, que ce que tu as déjà accompli jusqu’ici ne sera pas à répéter.

Et lorsque tu te retrouveras une fois de plus au nœud de ce qui t’a perdu. Cette fois, tu ne seras pas affaibli par les épreuves que tu as d’abord su franchir ici. Tu auras alors toute la force nécessaire pour y arriver. Ton cœur sera plus léger et tu ne seras pas seul… Ceux qui t’aiment seront tous là, à nouveau près de toi. ♥♥♥


Ω Une vie humaine sur le chemin de l’ascension de l’Âme. Parmi les milliers, où elle s’est incarnée. À quoi cela correspond? Au temps d’un souffle… d’un respire…

J’ai reçue une image. J’y vois une montagne, dont le sommet représente une âme ayant accompli son ascension. Celui voulant la gravir, s’y prépare longtemps avant de se lancer. Une fois entamé, il ne la gravit pas d’un seul coup. Il se fixe un objectif, souhaitant atteindre un certain palier.

Seulement voilà… Parfois, malgré l’entrainement il est possible d’être blessé. Où encore, que l’atteinte de son but soit plus ardu que ce qu’il avait envisagé. Qu’il s’essouffle et doive alors faire « une pause forcée ». N’ayant nul autre choix, que celui de se reposer et se guérir avant de continuer…

Par sa persévérance, son ambition sera nourrie. Sa volonté d’accomplir le but qu’il s’était fixé l’amènera aussi à se dépasser.

C’est comme ça que je te vois. Sur le chemin de ton ascension, quelque part entre deux paliers. Un repos forcé, te permettant de souffler et de récupérer.

Pour ce qui est des FJ que nous sommes… Je nous vois aussi de cette manière… En « repos forcé » entre 2 paliers, avant d’avoir atteint l’objectif que nous avions escomptés.

C’est la raison pour laquelle j’appelle ce qui nous arrives « La nuit noire des Flammes« . Parce que nous avons compris après plutôt qu’avant…

Ce qui est à mes yeux l’égal d’avoir ardemment souhaité, franchir la porte nous permettant d’accéder à L’amour Sacré sur terre sans en voir la clé et qu’elle nous soit remis alors que nous sommes maintenant séparés pour le reste de ma Vie.

Même si le temps d’une Vie humaine est celui d’un souffle pour l’âme. Je crois que celle-ci, en est une « charnière » pour la notre. Elle représente celle, où bien que tard, nous avons pris conscience de qui nous sommes. Celle qui nous permettra non seulement de se retrouver, mais aussi dans une vie prochaine, d’atteindre le second palier.


N’avoir trouvé les FJ que suite à ta mort me pèse, mais je me dis qui sait… Peut-être en nos vies précédentes, avions nous émis le souhait de se retrouver sur terre sans y parvenir et que bien que nous ayons réussi en cette Vie.

L’intensité de notre Éveil, « la charge de nos mémoires » et le résiduel karmique que nous portions encore tout deux furent finalement trop lourd pour permettre à notre première séparation d’apporter l’équilibre demandé en chacun de nous.

…Et que cette séparation par la mort, est celle nous ayant offert la compréhension nécessaire, tout en nous portant vers la réalisation de notre unité.

Comme pour toi, en ce qui nous concernes. Ce que nous avons compris et réalisé chacun sur terre ne seras pas à nouveau à répéter. Nous reprendrons alors là, où nous l’avions laissé. Nous aussi… Nous nous retrouverons allégés.

∞ Une inspiration m’est venue : Qui de mieux pour aider, que celui ayant déjà passé par le même sentier?

Ces expériences de Vie que tu as attiré à toi et ce choix que tu as fait de partir, ne peuvent faire autrement que t’enrichir… Te doter d’une compréhension et d’une profondeur que certains ne possèderont jamais.

De là où tu es … Peut-être te sera t-il possible d’être un guide, venant en aide à ceux vivant une « crise noire » comme celle que tu as traversé. Par ton vécu, peut-être seras-tu en mesure de leur insuffler les bons mots. Ceux que nous n’avons su te dire, mais que tu aurais eu besoin d’entendre.

… Ceux qui t’auraient donné, la force et la volonté de rester. Tu es unique ♥♥

Ω La douleur de la mort, « porte de l’élévation ». Je sais, cela parait étrange…

Mais lorsque je constate les bouleversements que ta mort à entraînée. Ça me fait l’effet d’un domino. Par l’Amour que je te porte, je suis extrêmement touchée par ce qui t’est arrivé et ça se répercute aussi sur ceux qui m’aiment bien que ce soit à moins grande portée.


Ma survie en dépendant, c’est ma Vie toute entière qui s’est vu remise en question et je remarque que certaines prises de consciences se dénotent aussi chez ceux connaissant mon histoire… Une réflexion d’emblée, à ceux qui en sont touchés.

L’accent est mis pour certains sur. » Oh combien ils sont choyés de partager leur vie à deux et d’être épargnés jusqu’ici. » Peut-être porteront-ils encore plus d’amour et d’attention dans leur relation. Mettant davantage l’accent sur cette chance énorme qu’ils ont.

Tandis que pour d’autres, c’est un rappel leur soulignant; « À quel point les liens que nous avons avec ceux qui nous sont chers sont fragiles et de l’importance saisir chaque occasions que nous avons afin de leur signifier.

… Je n’ignorais pas toutes ces choses avant aujourd’hui. J’agissais conséquemment à ces principes de Vie, mais maintenant, ces notions me marqueront profondément à tout jamais. Je Vis désormais, ce que Je Savais.

Tu as engendré un « Effet papillon« . Une vague de sympathie, resserrant du coup les liens avec ceux qui m’entourent. De nouveaux s’en sont aussi créés, avec ceux ayant été sensible à ce qui m’est arrivé… Un Esprit fraternel déployé.

Je suis certaine qu’il se passe la même chose avec ta famille et amis. Avec tout ceux qui t’aime… et ceux qui aiment ceux qui t’aime aussi.

Il est vrai que la mort se répercute toujours sur l’entourage… Par-contre, les circonstances l’ayant entrainée et la situation de vie dans laquelle se trouvait le décédé influencent de manière différentes. Certaines sont plus percutantes que d’autres et demandent alors une force supplémentaire à ceux qui restent, comme à ceux qui quittent afin de parvenir à surmonter « cet état des faits« .

Cette notion est une observation et ne vient pas de mon cœur, car je suis encore trop dans la douleur. Mais cette nécessitée de dépassement à différents niveaux pour ceux qui t’entourent me porte à croire que par ton geste. Tu nous ais fait faire un bon.

Tout ce à quoi j’ai songé, depuis que tu es entré dans ma vie. Tout ce que j’ai réalisé et conscientisé depuis ta mort… m’emmène nécessairement au dépassement.


Je nous vois tel des phénix renaissant de leur cendres… Seulement à ce stade-ci, nous n’avons qu’à peine franchi le seuil de la mort. Cette étape représentant, ce que nous étions auparavant… Renaissance qui elle, ne peut se faire en un seul battement d’ailes.

Je t’imagine de la où tu es. Devenant un phénix dans toute sa splendeur. Encore plus lumineux que celui que tu étais jadis. Celui qui apprendra désormais, avec une compréhension beaucoup plus vaste et claire. Pouvant parfois nous guider à travers les chemins dans lesquels nous sommes engagés.

… Mais attend un instant… J’y songe, ma découverte des FJ correspond au temps où tu te trouvais dans le lieu de guérison. Est-ce toi, celui m’ayant mené vers cette révélation? En ces lieux, peut-être t’on t’ils fait pars de qui nous sommes? Où t’en es-tu toi même souvenu, lorsque tu as repris tes esprits…? Ça aurait bien du sens!


Vous pouvez lire la suite de son histoire ICI si vous le désirez.


Me concernant, Anne-Lucie, je reprends le cours de mon histoire, j'ai rêvé, cette nuit, du titanic ... je faisais descendre de nombreuses personnes afin de les mettre à l'abris et portais un homme parce qu'il avait du mal à marcher dont je n'ai pas vu le visage c'est assez étrange. Le titanic n'était pas en mer mais à quai, commençant cependant son immersion. Quand tout le monde est descendu il ne restait que deux femmes identiques, j'étais l'une d'elle, en réalité je pense que j'étais les deux. Nous avons attrapé, chacune, une des deux portes que nous pouvons voir s'ouvrir dans le film, nous avons dit au revoir de la main aux gens sur le quai, ils nous ont dit au revoir, et nous avons fermé les portes. J'ai vu l'eau monter et j'ai commencé à vouloir sortir de cet endroit, je ne voulais pas mourir. Il y avait de la vaisselle, beaucoup de vaisselle, je cherchais un objet dans cette vaisselle et l'eau ne cessait de monter. L'autre version était assez passive. Dans un élan de vie je suis montée sur le pont du bateau et j'ai vu la rive, je sais que j'ai fait de grandes enjambées, que j'ai sauté, que je suis tombée à l'eau près de la rive mais qu'une échelle a fait son apparition et je l'ai saisie pour atteindre la rive où l'herbe était magnifique. Nous avons échangé avec la "femme identique" j'ai proposé mon aide elle a proposé la sienne au moment de monter sur la rive, nous avons refusé toutes les deux. Je l'ai perdue de vue. Ce matin je me suis levée libérée d'un poids. Cette mémoire qui me hantait s'est alignée, je m'en suis libérée, je ne suis plus elle et elle n'est plus moi dans cette incarnation, je ne porte plus ses peurs.


Avant de m'endormir, j'ai regardé pinterest sur mon mur il y avait une photo marqué Karma ...


Pour conclure en écrivant cet article, je cherche, à un moment, la signification d'une heure miroir (ICI). Mon souffle se coupe quand je vois l'image ci-dessous qui est, je le jure, l'image que j'ai en tête, celle d'un phare et la mer, depuis que j'ai rencontré la polarité yin et voici ce qui est écrit en dessous. Le prévisible dans l'imprévisible.



"16h16 : 77


Chakra 7 : COURONNE. Intégrer. Unie-Cité. Union des Énergies en Soi.


Lame 16 : La Maison-Dieu : Percevoir la Vérité cachée. Révélations !


Message : Une puissante révélation vient de venir percer le voile de ton inconscient. Que vient t'apprendre cette nouvelle réalisation ? Que signifie-t-elle pour toi ?


Conseil : Écoute bien tes perceptions. Sois attentif aux signes autour de toi. De grands bouleversements sont en train de se produire. Le temps du déni protecteur est terminé. Tu es en train de prendre Conscience d'énormément de choses importantes. Ces révélations sont sur le point de changer ton regard sur toi-même et l'Univers qui t'entoure à tout jamais. Alors, comment te sens-tu désormais ? Prends le temps de bien intégrer ces nouvelles informations et de les comprendre. Elles te seront d'une grande aide pour la suite de ta Mission. Ouvre-toi à la Vérité."



ah l'univers ...


Tout s'accélère ...


J'ai ce soir une immense gratitude !


Ne luttez plus.



ps : veuillez excuser les fautes j'ai copié collé le texte de la jeune femme sans les corriger et pour les miennes, dans mon texte, il est souvent difficile que certaines ne se glissent pas.









Commentaires


Les commentaires ont été désactivés.
bottom of page