top of page

ANIMAL {PARTAGE #2}


Je partage, aujourd'hui, avec vous une interview de Vinciane Despret donnée à Madame Figaro à l'occasion de la sortie de son nouveau livre 'Autobiographie d'un poulpe'. L'auteure a déjà publié des ouvrages inhérent au monde animal, elle a aussi écrit 'Au bonheur des morts' à la suite du décès de sa petite soeur.


Pas d'espace temps ici, mais des morceaux choisis qui mènent, je trouve, à la réflexion sur la conscience chez l'animal, que j'ai déjà abordée dans mon article 'ANIMAUX, ÂMES ET NDE' et de fait aussi chez l'homme qui n'en a pas la primeur. Un chemin vers l'unité.



'Interview.- Philosophe des sciences, psychologue, écrivaine, elle publie Autobiographie d’un poulpe. Un récit d’anticipation qui, à travers l’intelligence animale, nous invite à regarder le monde autrement et à mieux le partager. Salutaire.


Vous racontez que, pendant l’incendie du bush australien en 2019, les wombats ont accueilli dans leurs terriers les autres animaux en détresse. Est-ce une fiction ou la réalité ?

C’est vrai ! Les wombats creusent des terriers nombreux, longs, profonds, et les animaux sont venus s’y protéger des flammes. C’est en apprenant cela que j’ai imaginé de futurs thérolinguistes découvrant que leurs constructions implorent la divinité wombat ! Mais ce qui est drôle, c’est que le réel n’a pas tardé à me rattraper ! Après avoir lu ma nouvelle, mon doctorant, et brillant esprit, Thibault de Meyer m’a dit avec humour : «Tu sais, ton supposé exceptionnalisme wombat…» Il se trouve qu’un historien des religions a récemment publié un article qui argumente de façon très convaincante en faveur d’un comportement religieux chez les chimpanzés.


Vous nous apprenez en effet que des primatologues supposent une conscience spirituelle à certains singes !

Oui, une série d’observations dans les années 2010 ont mis au jour en Guinée, en Côte d’Ivoire ou au Liberia, un comportement qui n’a d’autre sens que religieux : les chimpanzés édifient des cairns avec des pierres de parfois quinze kilos. Et l’on voit certains d’entre eux s’y rendre seuls pour danser, crier et lancer ces pierres contre un arbre. Jane Goodall signalait déjà que les chimpanzés pouvaient contempler un coucher de soleil pendant un quart d’heure ou se recueillir en silence autour d’un défunt. Mais il faudrait aussi parler de certaines conduites rituelles des éléphants d’Afrique qui, les nuits de pleine lune, se rendent avec les petits à la rivière et s’aspergent d’eau. À mieux y réfléchir, il n’y a aucune raison que le sens religieux ait émergé ex nihilo chez notre espèce et pas chez d’autres. Nous ne sommes sans doute pas les seuls à faire preuve d’imagination : à entrer en rapport avec ce qui est invisible, mais qui, pourtant, «demande qualification», pour reprendre l’heureuse formule de l’anthropologue Grégory Delaplace. Autrement dit, si les chimpanzés, les éléphants ou, pourquoi pas, les wombats perçoivent un dieu, cela remet en question l’exceptionnalisme que nous nous prêtons : l’idée que seul l’homme, parmi les vivants, aurait été élu par une puissance surnaturelle.


Les animaux sont non seulement intelligents mais intelligents autrement ?

Et nous aussi ! Car repérer la diversité des intelligences animales nous amène à être mieux attentifs à la diversité des intelligences humaines. Par exemple, comment dire l’intelligence d’une personne qui a reçu le diagnostic d’autisme ? Ou encore d’un aveugle ? Un journaliste sportif m’expliquait que l’un des champions du monde de tir à l’arc n’a une vision que d’un dixième à chacun de ses yeux. Comment alors guide-t-il sa flèche vers la cible ? C’est tout son corps qui est intelligence, et non pas le seul cerveau relié à une paire d’yeux.'


La totalité de l'interview de Vinciane Despret est à retrouver ICI.



Je profite du partage de l'interview précédente pour vous mettre le lien d'un crush instagram, celui pour le compte d'illustrations de Cristina Gonzalez, Snakes and Roses ici. Elle résume elle-même très bien ce dernier par "Inspiration for the soul 🌙". À noter que vous avez déjà pu admirer une de ses créations dans mon article 'REBIRTH'.



illustrations Snakes and Roses



Un clin d'oeil quant à moi à Ganesh, figure de l'Hindouisme dont j'apprécie particulièrement les énergies qui y sont reliées, dieu de la sagesse, de l’intelligence, de l’éducation et de la prudence, celui qui supprime les obstacles, avec l'éléphant en illustration de l'article.




Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page