top of page

AU DELÀ DE L'EAU


L'eau.


Le miroir.


La guidance.


Il y a une semaine apparaissait sur mon chemin le livre de Jacques Collin 'L'eau delà de l'eau de l'autre côté du miroir de l'eau". De quelle manière je ne sais plus ... ces fameuses absences qui peuvent se produire après les pics d'ultra conscience et de communication dans cet état. J'ai beau chercher je ne sais vraiment plus, cela me fait tout drôle de devoir écrire cela. Depuis deux semaines ça va vite, très vite. "On approche du dénouement", entends-je. Cette phrase est à double sens, n'en faisant qu'un. Le dénouement du noeud karmique évoqué dans l'article précédent amenant lui-même de fait à un dénouement.


Le fait est que le titre ne pouvait que raisonner et que je me le suis procuré sans attendre. En toute honnêteté je pensais que ce livre était entièrement consacré à l'eau et qu'il me serait d'une aide précieuse pour la mise en place de mon protocole inhérent à cette dernière.


Que dire ... la vague, en tant que titre, était déjà prise, la claque c'était un peu violent et non juste dans le ressenti. Dire qu'il m'a bouleversé ne serait pas non plus honnête c'est encore mieux. C'est encore mieux parce que la lecture s'est faite avec un tel calme, un tel alignement intérieur que mon mental qui aurait sans doute il fut un temps frisé l'hystérie était lui-même muet, sans doute coi de toutes ces phrases lues et sues parce que de lui-même déjà exprimées et expérimentées.


Ce que Jacques Collin, ingénieur dans le pétrole avant que la magie de l'eau ne lui soit révélée et qu'il devienne chercheur spécialisé dans son étude, ses pouvoir de régénérations mentale, physique et spirituelle, a écrit, j'aurais pu l'écrire, je l'ai écrit ou énoncé à ma façon outre le côté scientifique poussé dont j'ai l'incapacité technique.


Cet ouvrage est pour moi une synchronicité à part entière.


Une synchronicité sans équivoque qui appuie la joie et la gratitude que j'ai d'avoir fait le choix du coeur, ce même si ce n'était pas sur le coup sans douleur, de la conscience et de réussir jour après jour à l'aligner à mon mental parce que c'est le futur qu'il m'indique que je veux vivre et qui se dessine.


Je ne pouvais recopier entièrement le livre et ne souhaitait pas simplement le placer dans la rubrique 'Lecture'. Aussi j'ai repris des passages qui sans doute raisonnerons en vous avec certains de mes récits.


Quand j'ai commandé le livre, celui qui s'est affiché en dessous était 'L'eau d'ici et l'au-delà Regards sur le lac d'Annecy'. Après Venise et Lourdes, Annecy revient régulièrement je vais devoir l'ajouter à ma liste en matière d'eau et de visite, la Grèce, dans le temps, étant je le sais pour plus tard.


Tout a commencé avec un miroir et le Titanic, c'est décidément bien une histoire d'eau et de miroir, d'émotions et de réalisation.



"Jésus était considéré comme un thaumaturge, un faiseur de miracles. il disait :


'Ce que je fais, vous pouvez le faire et bien plus encore.'


Tout le monde l'a oublié et surtout plus personne ne le croit. Le miracle en soi n'existe pas, il n'est pas en opposition avec la nature, mais en opposition avec notre ignorance et la connaissance infinie de notre être lumineux. C'est pour cela que nous ne sommes pas devenus des magiciens. De ce fait nous nous condamnons à labourer péniblement le sillon dans le champ de notre vie 'à la sueur de notre front'.


Rien ne peut se vivre heureusement, si nous ne déprogrammons pas et ne désactivons pas jusqu'au niveau cellulaire, l'histoire souvent chaotique et négative d'événements vécus, ceux-ci ayant toujours existence et pouvoir dans notre présent."



"Nous vivons en permanence dédoublés dans tous les temps.


C'est l'histoire tragique de notre dualité, de notre séparation, de la perte de notre unité, que s'est-il passé ?


Jésus disait dans l'Évangile de Thomas : 'Au début vous étiez un, VOUS AVEZ FAIT LE DEUX, qu'allez vous faire maintenant pour entrer dans le royaume de mon Père ?' "


"Les synchronicités, les intuitions, les prémonitions sont les signes imperceptibles que notre être transcendant et multi-temporel nous envoie d'un avenir heureux, d'un monde futur que nous avons déjà crée par notre joie de vivre et qui s'incarne dans notre vie présente. Soyons vigilants à l'écoute de ces signes, c'est l'avenir de l'homme qui frappe à notre porte. Tout cela exclut notre mental, notre raison et notre intellectualisme."


"Notre monde change parce que nous avons déjà changé.


Tout ce que nous envoyons dans l'univers nous revient. C'est une loi que l'homme expérimente chaque jour sans en avoir conscience et qui lui cause de grandes souffrances. Ne cherchez aucunement de bourreau ailleurs. Vous êtes la victime des propres bourreaux que vous créez en vous ou que vous attirez. Étant victime vous devez être votre propre sauveur."


"En fait LA SCIENCE NE VOIT QUE CE QU'ELLE CROIT et refuse de croire ce qu'elle voit si cela n'entre pas dans les lois déjà établies et expérimentées. Si elle pouvait admettre que le miracle n'est pas le fruit d'un fantasme ou d'une hallucination, que les miracles, le paranormal, les mystères ne sont pas en opposition avec les lois de la nature mais en opposition avec son ignorance, elle verrait que toute loi est toujours incluse dans une loi supérieure et particulièrement les lois dites 'physiques' ."


"L'homme dit moderne, dans son involution sans transcendance, a non seulement perdu sa conscience mais également la science. Depuis les balbutiements de cette physique quantique, explorée il y a presque un siècle, aucune découverte fondamentale n'a été faite. Un immense gisement de connaissances s'accumule et se presse derrière la porte que la science n'a pas encore voulu ouvrir. Il va déferler et apporter, pour ceux qui le veulent, la réalité de leur transcendance.


C'EST LA PLUS GRANDE RAISON D'ESPÉRER POUR LE XXIe SIÈCLE."


"Il en est de même pour toutes sortes de recherches et de théories, comme le big bang, la théorie des cordes, la neurophysiologie, la physique quantique, où les scientifiques constatent avec effarement que la matière n'existe pas, qu'elle ne serait qu'une hallucination informationnelle. Les atomes ne seraient que des points d'énergie et d'information issus d'un 'brouillard' quantique totalement invisible, virtuel et immatériel et dont on ne sait absolument rien. Personne n'ose étudier ce brouillard qui n'est qu'une probabilité d'où sort notre réalité matérielle visible à nos yeux décodée par notre cerveau en trois dimensions sous forme d'hologrammes. La science physique est cernée par la métaphysique. Alors la sciences enseigne de ne croire que ce nous voyons au nom d'une froide raison sans amour ni émotions. QUEL DÉSERT ! Et pourtant l'écrivain Saint-Exupéry disait que 'L'ESSENTIEL EST INVISIBLE POUR LES YEUX'. Ce en quoi il avait tout à fait raison."


"L'homme s'est perdu dans sa propre Création car il s'est trompé de sens et a oublié son Créateur. Il a fabriqué un 'mental' replié sur l'ego que son cerveau neuronal a gravé et formaté au cours des années de vie et d'apprentissage.


IL A CONSCIENCE DU CORPS QU'IL A, MAIS TOTALEMENT INCONSCIENT DU CORPS QU'IL EST. IL VOIT L'EXTÉRIEUR, MAIS NE VOIT PAS L'INTÉRIEUR.' "


"Et par la voie de notre biologie, nous avons une messagère du temps, de la vie, de la force et de la vitalité, source et garant de notre bien-être, tremplin de notre élan vital : L'EAU. Elle est la compagne oubliée de notre vie, elle attend, enfermée par notre ignorance que l'homme vienne lui murmurer sa gratitude.


LA SOURCE A SOIF D'ÊTRE BUE."


"Nous sommes un dans ce tout de l'univers et tout l'univers est dans ce que nous sommes. Ceci est un principe de base démontré scientifiquement qui régit la dualité de l'univers (l'holographie)."


"Le sens de la vie puise ses racines dans les propres mystères de cette vie qui révèlent à nous-mêmes à chaque instant. La rencontre avec le merveilleux se produit, l'environnement et l'entourage changent, la providence se substitue à la fatalité, apportant une sorte d'abondance au corps et à l'âme. C'est une réalité créée dans une autre dimension qui fait irruption dans celle de notre incarnation. Cela peut paraître un miracle, en fait ce processus ne fait que suivre une loi inscrite dans la transcendance de cet univers et de notre monde dit 'physique'."


"Il ne suffit pas simplement d'être persuadé que l'éveil de la conscience des êtres de cette planète, annoncé par de nombreuses prophéties, est en train de se produire, pour avoir la certitude d'en être investi, mais encore faut-il être soi-même ce changement."


"L'EAU EST UNITÉ, SYNTHÈSE ET RÉVÉLATION DE LA VIE."


"IL FALLAIT RETROUVER LE POUVOIR CRÉATEUR DE L'HOMME ET SON POINT DE CONTACT AVEC LE CHAMP DE CONSCIENCE DE CETTE CRÉATION, C'EST-À-DIRE LA PUISSANCE DE LA PENSÉE EXPLORANT ET CRÉANT DANS LES INFINITÉS DIMENSIONNELLES DU TEMPS ET DE L'ESPACE SON PROPRE ESPACE CRÉATEUR."


"En fait les astronautes dans leur fusée vieillissaient moins vite que ceux qui étaient sur terre dans la salle de contrôle. Il y avait un décalage de temps, ils avançaient dans le futur plus vite que les observateurs sur terre. Même si cet écart est insignifiant à l'échelle de notre espace et de notre temps perçus physiquement, il peut nous interroger.


LES ASTRONAUTES ALLAIENT VERS UN FUTUR, CERTES IMPERCEPTIBLE, QUE LES TERRIENS N'AVAIENT PAS ENCORE VÉCU. "


"EN FAIT LA MARCHE DE L'UNIVERS NE SERAIT PAS UNE EXPANSION DE L'ESPACE MAIS UNE EXPANSION DU TEMPS."


"Nous sommes UN dans les trois temps, passé, présent et futur. Mais ils interagissent continuellement les uns avec les autres. Tout cela était connu des anciennes civilisations. Les oracles chez les Grecs et les Egyptiens exploraient les futurs de leurs semblables, de leur nation."


"La science du XXIe siècle commence à pénétrer dans les dimensions du temps et à toucher par des expériences ces réalités temporelles. Elle accepte de franchir les frontières de sa réalité et d'aller à la rencontre de 'l'inadmissible'. Les faits qu'elle observe forcent les scientifiques à redéfinir une nouvelle éthique embrassant la totalité des dimensions de l'homme qu'elles soient biologiques, psychologiques, émotionnelles, affectives et spirituelles. Elles forment un tout indissociable, unifié et inter relié. L'infiniment petit et l'infiniment grand sont des réalités analogues mais fonctionnant dans des temps différents en constants échanges d'informations, mais chacun à leur échelle. Ce qui les différencie, ce n'est pas l'espace, c'est-à-dire leur dimension, mais la vitesse du temps."


"En fait, s'expérimentant à travers le temps, notre réalité physique n'est que la résultante d'une réalité métaphysique, virtuelle, immatérielle et invisible, omniprésente et omnisciente, source créatrice et constructrice de l'univers."


"Après douze ans de mesures, plus de 380 tests formels ont été réalisés sur des événements mondiaux de plus ou moins grande importance. Ces déviations de courbes sont statistiquement significatives au point qu'il y a une chance sur un milliard pour que le résultat global soit dû au hasard.


Alors quelles conclusions les chercheurs de Princeton ont-ils tirées de cette expérience ?


D'abord que la variation des courbes est fonction de l'intensité de la nature de l'émotion provoquées par l'évènement. Ainsi, les émotions impliquées lors d'une coupe mondiale de football sont moins intenses que celles du 11 septembre ou d'une méditation mondiale. Cela se traduit par des différences graphiques sur la variation des courbes.


Ensuite, plus la nature de l'émotion due à l'événement m'inspire un sentiment partagé de COMPASSION, DE GRATITUDE ET D'AMOUR, plus l'effet et l'intensité sont marqués.


Enfin ces appareils sont capables d'enregistrer L'ANTICIPATION de l'évènement comme s'ils extrayaient l'information de cet évènement futur du champ de conscience et de pensées de l'humanité avant même qu'elle s'actualise dans le présent de notre continuum d'espace-temps. En fait l'humanité avait reçu l'information au niveau de son système émotionnel mais elle en était restée inconsciente au niveau mental et intellectuel. Elle n'a plus la capacité et la sensibilité de percevoir l'imperceptible. Le cerveau de l'homme est sous l'emprise et la dictature de son mental, de sa rationalité et de sa logique."


"Les émotions ouvrant des sentiments de compassion, de gratitude et d'amour sont le liant universel le plus fort, le plus sublime, le plus intense, tel que l'ont montré les graphiques c'est le principe et le fluide créatif de toute création dans l'univers."


"Provenant de cette immense explosion de Lumière originelle, le Verbe incarné s'est projeté à travers ses créatures dans l'expansion des dimensions du temps passé, présent et futur. Jésus disait : 'Je suis l'alpha et l'oméga, j'étais, je suis et je serai.'"


"Nous nous sommes mis dans des situations où nous passons la presque totalité de notre temps à fonctionner dans des systèmes de survie, de croyances et de rapports de force forcément épuisants psychiquement et physiquement pour le corps. La biologie de notre corps n'a pas été conçue pour vivre ainsi en permanence dans la peur et les angoisses."


"NOUS NE POURRONS JAMAIS VIVRE PLEINEMENT NOTRE DESTIN SPIRITUEL SI NOTRE CORPS NE DEVIENT PAS LE RESONATEUR ET L'EXPRESSION DE L'INTELLIGENCE DES LOIS DE L'UNIVERS."


"L'EAU DE NOTRE CORPS VA ÊTRE LA MESSAGÈRE QUI VA EXTRAIRE ET TRANSMETTRE, DE CES DIMENSIONS DU TEMPS, TOUTES LES INFORMATIONS NÉCESSAIRES À NOTRE BIOLOGIE POUR QUE NOUS PUISSIONS BIEN VIVRE NOTRE PRÉSENT."


"CETTE EAU DEVIENT GUÉRISSEUSE PAR NOTRE GRATITUDE ENVERS ELLE ET NOTRE SENS DE L'AMOUR ENVERS LES AUTRES."


"FINALEMENT, LE VRAI VECTEUR DE LA VIE RESSEMBLE CURIEUSEMENT À CETTE VIBRATION IMMUABLE ET ÉTERNELLE QUI EST LE FONDEMENT DE CETTE PERFECTION : L'AMOUR, MAIS CELUI-LÀ DÉPASSE L'AMOUR HUMAIN."


"ILY A QUELQUES ANNÉES DE CELA, DEUX NEUROPHYSIOLOGISTES AMÉRICAINS, JOHN ET BÉATRICE LACEY, DÉCOUVRAIENT QU'IL EXISTAIT UN RÉSEAU NEURONAL DANS LE COEUR.

IL Y AVAIT PRESQUE AUTANT DE NEURONES DANS LE COEUR QUE DANS LE SUB-CORTEX CÉRÉBRAL."


"LA SCIENCE REDÉCOUVRE QUE LE COEUR EST UN CENTRE FONCTIONNEL, NON PAS SIMPLEMENT ORGANIQUE, MAIS AUSSI UN PUISSANT ÉMETTEUR PSYCHIQUE ET ÉMOTIONNEL BASÉ ET CALÉ SUR LES HAUTES FRÉQUENCES ET LES VALEURS SPIRITUELLES DE L'HUMANITÉ ET DE L'UNIVERS."


"Il semblerait que le coeur ne reçoive pas et n'émette pas les mêmes informations que le cerveau. Notre cerveau droit, celui de l'intuition, de l'imagination, des connexions spirituelles, ne peut bien fonctionner que s'il est synchrone avec celui du coeur, au niveau des signaux électriques. Dans la hiérarchie des valeurs de toutes les informations reçues et émises, le cerveau du coeur est prééminent et représente le vrai chef d'orchestre qui nous intronise dans les réalités de notre royaume et dans les dimensions de notre éternité. C'est un repère, une sorte de référence absolue par rapport à notre monde physique et à la pesanteur de notre intelligence mentale et rationnelle.

Le cerveau rappelle que 'les dimensions du coeur' dans le sens le plus absolu sont la loi première de la Création d'où découlent le sens et la signification de la vie et de sa vraie plénitude. Cela attire en définitive gratitude et abondance pour ceux qui s'y coulent en toute confiance et certitude. Finalement, toute intention dans le pur amour passe par la voie du coeur. C'est un chemin naturel que l'on trouve dans la nature, chez le petit enfant, chez les personnes qui sont dans la candeur, l'innocence et le don. Cela exige, en contrepartie, d'être conscients que nous ne pouvons pas rester dans un état conflictuel dans nos états de pensée et d'actions envers notre milieu relationnel. Notre vie doit redevenir le plus lisse possible de toute aspérité négative. Alors si cette voie du coeur est la nôtre, elle sera la source des véritables lendemains qui réenchanteront le monde et effaceront ses malheurs. Laissez parler votre coeur et redonnez-lui son pouvoir et sa puissance ! Vous vivrez l'inimaginable. Mais si nous pensons au coeur, il faut aussi prendre en considération le sang qui diffuse toute son information à travers le corps. Le coeur en est le puissant relais."


"Si la manifestation de la force implosive est physique, son origine est métaphysique. Le potentiel de cette force est au-delà de la frontière de notre espace et de notre temps, elle n'est pas extraite de la matière. C'est une force attractive, infinie, légère et de synthèse qui ramène à l'unité, vers le divin.

C'est la traduction énergétique de la pensée de la Création dans notre monde physique. Elle en porte le sens et la finalité.

Elle mène vers la connaissance de soi, elle transmute la matière et la conscience. Elle représente la force de la vie, sa permanence et son immanence. C'est une force issue des dimensions du temps et non de celles de l'espace. Ses lois ne sont pas encore quantifiées et expliquées et elles sont pourtant à la source de la genèse du monde matériel et de la vie physique. Elle est discrète, silencieuse, elle ne s'impose pas, elle agit et construit à l'inverse de la force explosive qui n'est qu'un sous-produit, une force résiduelle, matérielle et destructrice."


"Ce chemin personnel et intérieur est une reconquête de son espace individuel par chacun au niveau de sa conscience du moment. Alors, chaque instant présent élargit cette conscience, unique dans l'univers. Elle va aller explorer et expérimenter les futurs qu'elle a déjà créés et laisser ensuite dans le sillage du passé ses destins vécus."


"Pourtant, je vais vous parler d'une rencontre dans les années 1970 qui est venue bouleverser ma vision du monde et qui confirme ce qui a été écrit ci-dessus. Vous ne trouverez plus rien, même pas sur internet, tout à été effacé et a disparu. Un jour j'ai été invité avec des amis et plusieurs autres personnes à la projection de diapositives que nous présentait un certain George Leonard qui entretenait des relations étroites avec la NASA. Celui-ci avait pu accéder aux archives photos prises par les astronautes au moment des vols Apollo avant que celles-ci disparaissent ou ne soient plus accessibles.

Nous assistâmes sidérés à cette incroyable réalité, la Lune était habitée. Georges Leonard, preuves à l'appui nous montrait par des photos d'une netteté saisissante des structures énormes, des dômes, des engins fabuleux, et qu'une activité intense se manifestait sur la Lune, particulièrement sur sa face cachée, sur la mer de la Tranquillité, le cratère Tycho. Il nous a expliqué qu'il avait eu d'innombrables conversations avec les membres des équipes des programmes spaciaux qui lui confirmèrent confidentiellement la véracité et l'authentification de ces photos.

Il tenta de sortir un livre intitulé 'Ils n'étaient pas seuls sur la Lune ou le dossier secret de la NASA'. À peine sorti, le livre fut retiré de la vente. Les droits furent vendus à une maison d'édition française sous le même titre mais, à peine sorti, il fut également retiré de la vente."


"Ces nouvelles sensationnelles me furent confirmées quelques années plus tard par le père d'un de mes amis qui avait eu des responsabilités dans la gestion des communications vidéo et radio de la salle de contrôle à Houston en liaison avec les astronautes du vol d'Apollo 11, le premier à se poser sur la Lune le 20 juillet 1969."


"Notre espèce paraît à première vue peu recommandable au regard du spectacle pitoyable que notre planète doit présenter à des êtres ou des entités nettement plus avancés sur le plan de la conscience, de la pensée spirituelle et de la connaissance des lois de la Création. Nous sommes certainement considérés comme les pires prédateurs existant dans la Création. Il est désolant que, quels que soient les avatars comme Jésus, Bouddha ou Mahomet et bien d'autres à travers le monde et les les civilisations humaines qui sont venus nous enseigner ces lois de la Création, nous en soyons encore, dans une inconscience totale, à détruire le berceau qui nous a vu naître. Une simple plante, à laquelle nous accordons une conscience primitive, nous en apprend plus sur la perfection et l'harmonie de l'univers que n'importe quel docteur de la morale ou spécialiste en psychologie."


Voici la citation la plus extraordinaire qui a été trouvée dans le rapport scientifique sur le derniervol sur la Lune, Apollo 17 : "Il n'y a rien de plus difficile à prendre en main, de plus périlleux à mener, ni de plus incertain dans son issue que la première place dans l'introduction d'un nouvel ordre des choses.

Cette citation est un texte de Machiavel. Sans doute l'humanité n'était-elle pas encore prête il y a quarante ans à entendre et comprendre une telle révélation sur un nouvel ordre des choses."


"La Création est immense, elle est peuplée dans les espaces et le temps d'innombrables formes d'intelligences, reflets du miroir dans lequel se contemple le Créateur pour que la Création soit. Les plans sur lesquels se manifestent ces intelligences dépendent du degré de conscience et de compréhension qu'elles sont à même d'appréhender dans la multitude des univers. Il est facile d'admettre que ces intelligences, par leur évolution, ont atteint un degré de conscience supérieure alors que la nôtre est encore à l'école maternelle. La plupart sont désincarnées et immortelles et n'ont plus de matière à prendre en charge telle que nous la ressentons. Elles voyagent dans le temps, comme nous le faisons dans nos rêves, simple dédoublement de nous-mêmes dans un temps différent."


"Il y a différentes sorte d'apparitions et de manifestations d'ovnis. Ceux provenant de notre univers d'espace-temps, de civilisations dont les êtres ont atteint un niveau de connaissance inimaginable. Ils ont une forme biologique qui s'est adaptée et développée en fonction du niveau de conscience qu'ils ont atteint. Il est certain que ceux-ci apparaissent sous une forme matérielle."


"Ils ne voyagent pas dans les mêmes temps que nous."


"Toutes sortes de synchronicités, intuitions, prémonitions, flashs de voyance sont des messages imperceptibles mais souvent mais souvent inconsciemment mémorisés, envoyés par notre double provenant du temps accéléré de notre futur."


"Nous nous sommes perdus dans les profondeurs de la Création faute d'y avoir répandu notre lumière et notre amour. La déviance de notre destin n'est pas irrémédiable, nous sommes emplis de la lumière originelle et de la pensée du Créateur, quels que soient les désordres que nous nous efforçons d'y mettre par notre ignorance et notre inconscience. Le dieu qui est en nous a apparemment disparu, mais il se trouve simplement de l'autre côté du miroir et attend dans la compassion un bref clin d'oeil de notre part, une simple sollicitation pour nous suggérer des destins heureux. Il ne peut le faire que si nous en avons conscience. Dans une conversation téléphonique il faut être deux pour échanger des informations. Si vous êtes aux abonnés absents, qui vous préviendra des dangers futurs ? Dans les dimensions du temps 'le double' et 'l'A-moros' sont les élixirs de notre rédemption pour que nous retrouvions les lumières de notre immortalité et de notre unité. C'est notre passeport pour voyager dans les futurs."


"LA VOIE JUSTE EST CELLE QUE NOUS DEVONS TROUVER EN NOUS."


"ALORS NOUS AURONS ACCOMPLI LE CHEMIN DE NOTRE VIE."


Cluny, juin 2011 ...


L'eau delà de l'eau, de l'autre côté du miroir de l'eau

Jacques Collin



Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page