top of page

LIBÉRATION

Avertissement : comme pour tout article ou vidéo en rapport avec les flammes jumelles si vous avez conscience que cet article est susceptible de provoquer des remous en votre personne pour une quelconque raison ne le lisez pas, ou s'ils en provoquent, ancrez-vous, demandez-vous ce qu'il fait résonner en vous sans le projeter sur ma personne. J'ai quant à moi entière conscience de prendre le risque de cette projection, il est assumé sinon je ne l'aurais pas posté 🤍🖤.



"Libérer : Délivrer, dégager de ce qui lie, de ce qui gêne, retient."


Aujourd'hui je souhaite aborder le sujet des flammes jumelles, via certains points clés, avec vous. Le concept de flammes jumelles est désormais connu de bon nombre de personnes tant les vidéos et livres fleurissent sur le sujet. Ces supports sont précieux, en effet ils aident à mieux appréhender le phénomène quand il nous tombe dessus parce que c'est littéralement ce qu’il se produit pour ce qui est de tomber.


Cependant, passé l'incompréhension des débuts, le soulèvement intense de questionnements et un égo repus par les dites vidéos à consonance new age, il ne se passe plus grand chose. Je suis un peu dure, en effet les informations récoltées vont permettre d'entamer un travail. Oui mais lequel ? Un travail sans doute égotique. Égotique ?! J'en vois d'ici bondir certain.e.s, en effet quand nous souffrons, que la nuit noire de l'âme nous aspire et que nous suffoquons, s'entendre dire que le travail effectué est égotique peut faire bondir, je l'entends. Non seulement je l'entends mais en plus je le comprends.


Pourquoi égotique ? Parce que le new age maintient dans l'ego, à grands coups portés à ce dernier dans son discours, soit l'incarnation de l'exemple parfait de la dualité ... c'est plutôt ironique pour un mouvement qui prône l'Amour donc l’Unité. La lumière en réalité, oui c’est bien la lumière qui est prônée, et la lumière n'est pas l'Amour comme déjà évoqué dans l'article "Back". Le new age comme toutes croyances est donc un dogme qui ne dit pas son nom. Ceux, estimés comme ne servant pas la lumière et uniquement celle-ci n'ont entre guillemets 'rien compris' et sont systématiquement présentés comme en opposition et donc associés à l'ombre et rejetés. Le new age est en quelque sorte une croisade des temps moderne sur fond bisounours, Touronchon pour le bisounours … c’est mignon mais en réalité plutôt grognon, un peu sombre finalement … ah non bougez cette ombre que je ne saurais voir ! Ne bondissez pas trop …


Revenons-en à nos moutons, un travail égotique disais-je. En effet, pourquoi souhaitons-nous travailler sur nous en nous inspirant de la définition new age des flammes jumelles ? Parce que c’est finalement ce qui ressort en premier dans les recherches. Certes. Mais aussi ? Pour guérir. Parfait, guérir pour qui ? Pour soi. Oui, mais encore, pourquoi ? Pour retrouver l'autre. Ah nous y voilà. Voici ce que nous vends le new age, des moitiés d'âme et un accès easy à la guérison sur fond de méchants et gentils afin de pouvoir boire à nouveau un café, avec ce que beaucoup considère comme leur autre, et plus si affinités. Et affinités il y aura puisque nous serons guéri.e.s le new age l’a dit. Parfait. Enfin non … pas si parfait.


Nous noterons, tout de même, ce que l'expression "mon autre" ou "votre autre" utilisée par certain.e.s, au sein du new age, implique ? De la possession. Oui c'est bien de la possession, ce qui est nous le concéderons complètement antinomique avec le principe même de libération et d'Amour. En effet, la possession est une des vibrations majeures de la peur. Aouch premier gros écueil, ça part bien. Ah mais non j’oubliais c’est notre moitié d’âme c’est pour ça ! Non mais sérieusement ? Voyez-vous la dérive de ce concept ainsi présenté ? La personne, oui c’est bien d’une personne à part entière dont nous parlons avec des sentiments, une vie déjà avancée, des peurs, beaucoup de peurs intérieures, est considérée, pardonnez-moi l’expression, comme une vulgaire partie de nous-même et hop viens par ici que je te recolle. Que je te recolle à moi bien sûr, on ne va pas décider ça ensemble et faire le chemin en bossant un peu bah non tu es ma moitié à moi, lâche-tout et arrive, au passage si tu pouvais te dépêcher un peu ça serait sympa parce que bon je prends assez cher de mon côté. Ça va les chevilles ? Où est la notion d’Amour le cas échéant ? J’oubliais, on n’Aime pas on fait de la lumière. À force de trop illuminer, c’est surtout l’aveuglement qui nous guette, l’ombre quoi … ah non toujours pas l’ombre surtout pas !


L'article ne fait que commencer et je sais que je vous ai sans doute déjà, pour beaucoup, maintes fois crispé.e.s, aussi vais-je faire une trêve. Y-a-t-il vraiment un si grand nombre de flammes jumelles de nos jours ? Sans doute. Je n'ai pas la prétention de le savoir cependant ce qui est sûr c'est que des flammes jumelles façon new age, il y en a des milliers ça c'est une certitude ! Des milliers dont des milliers qui, à l’autre bout, s'ignorent ce qui donnent lieu à des attentes de dizaines d'années parfois ... des dizaines d'années ... non mais ... des dizaines d'années ... vous rendez-vous compte ! Le constat est malheureusement sans appel, les milliers en question ne sont soit pas dans ce type de lien énergétique, la personne à qui vous êtes lié.e.s cessons de nous mentir et de vous mentir ne peut l’ignorer, ou la feuille de route qui leur est servie est erronée. Si la première explication est sans doute la plus répandue, la deuxième constitue, à mon sens une probabilité qui reste potentiellement élevée.


En effet, non, guérir les blessures d'abandon, de rejet, de trahison, d'humiliation ou encore d'injustice en se basant sur la présente vie et le pain au chocolat qu’on nous a piqué dans la cours de récré ne va pas suffire. Méditer à grand coup de sniffage de palo santo en invoquant un archange dont le nom aurait été trouvé sur google après avoir tapé « retour de mon autre » non plus malheureusement, ce même si c’est, au-delà d’être tentant, simple … simple mais inefficace. D’ailleurs je vous rappelle qu’il ou elle n’est jamais parti.e. Dans les faits il ou elle ne partage certes pas ses biscottes avec vous le matin mais son énergie … son énergie (!) on peut tout de même s’interroger sur ce qui est le plus dans l’Amour et la générosité au fond, mais certain.e.s préfèrent peut-être les biscottes … ? Ici encore remercions le new age pour la démocratisation de la spiritualité, démocratisation, qui, a force de simplifier au maximum n'est en réalité, quand on y regarde de plus près, qu'un survol de maintes croyances imbriquées. Sauger, collectionner trois pierres ou plutôt douze, treize voire vingt extraites d'on ne sait où ni comment, offrir des présents issus de traditions non étudiées en profondeur et donc non vibrées is the new spirituality. Aujourd'hui, si tu vomis ton dégoût sur untel ou untelle dans la journée, ne prêtes ni attention à ton intériorité profonde ni de fait à celle des autres n'en demandons pas trop, est flippé.e de tout ce qui pourrait t'échapper mais que tu offres un mantra Tibétain à ta meilleure pote au diner du samedi soir tu es spirituel.le. Alors si je suis très ouverte sur le sujet de l'accessibilité à l'ésotérisme à toutes et tous, n'en oublions tout de même pas que l'ésotérisme nécessite un certains degré de connaissances, que ce savoir est initiatique et a priori partagé à un groupe d'initiés mais surtout qu’il est clé en spiritualité. Il est, je pense, bon de remettre certaines choses dans leur contexte. Ce qui est décrit ci-dessus n'est pas être spirituel.le mais un nouveau mode de consommation qui donne bonne conscience à l'égo qui se repait d'une illusion d'ouverture. Vous me direz cela a tout de même du bon aujourd'hui les sorcières ne sont plus brûlées, au contraire tout le monde voudrait en être une sans en comprendre ni les tenants ni les aboutissants.


Je sais je suis rude sur ce coup là. Je parais rude. En réalité, l'intention derrière cet article est tout sauf ce qu'il paraît être.


Guérir.


"Guérir : délivrer d'un mal physique, délivrer d'un mal moral."



Se délivrer, oui c'est bien de libération dont il est question au sein du sujet qui nous préoccupe.


Se libérer. Se libérer de tous conditionnements autrement dit se libérer de toutes projections. Se sont bien les projections qu’elles nous soient personnelles ou extérieures qui ont amené à ces conditionnements. Se libérer de notre âme. Sacrilège pour certain.e.s, oui dans cet article je mets les pieds dans le plat ... pour atteindre l'Esprit. De façon plus consensuelle libérer notre âme en lieu et place de se libérer de notre âme. Aurais-je pu aussi dire se libérer de la psyché donc le corps émotionnel, afin d'atteindre le pneuma l'essence de notre Être. Vous retrouvez ici une allusion au Pythagorisme, entre autre, chez les grecs, qui prônait la recherche de la divinité intérieure de l'homme dont la voie ésotérique consistait à comprendre le soi afin de revenir à cet état premier.


Pourquoi se libérer de toutes projections, libérer ce qui est appelé l’âme dans certaines religions, philosophie ou courants ésotériques ? Les personnes qui vivent cette expérience, réellement, sont en fin d'incarnation, dans leur dernière incarnation. Soufflez. Tout va bien. Une dernière incarnation ne signifie pas la fin de tout au contraire je pense même que c'est l'inverse.


Aussi afin de traverser l'expérience au mieux et la réussir, bah oui on a la gagne un peu, il faut comprendre que cette vie va être la résonance de votre Vie, vos différentes vies si vous préférez. En effet vous vous sentez probablement un peu bancal.e dans cette dernière ce qui est tout à fait normal puisque vous n'avez pas encore été reconnecté.e à cet égrégore émotionnel qu'est votre âme, c'est un peu comme si vous étiez incomplet. Pourquoi je parle d'égrégore émotionnel ? Il est souvent évoqué la pensée créatrice au demeurant ce n'est pas la pensée en elle-même qui est créatrice mais l'émotion qui l'accompagne, l’émotion d’ailleurs elle-même créatrice de la pensée. En l'occurence une pensée sans émotion n'est pas, elle n’est aucunement créatrice. L'âme est donc une entité émotionnelle, une création de vos émotions. Il n'est d'ailleurs pas rare d'avoir des communications avec des défunts, encore à l'état de projection astrale, donc à l'état émotionnel, rapportant des souvenirs émus en positif comme en négatif de telles ou telles personnes ou événements. Dans le cas du sujet évoqué c’est la re connexion à l'autre qui va marquer l'unification de vos vies, l'entrée dans votre Vie. L’entrée donc dans un champs d’informations, qui est le vôtre, plus vaste que celui dont vous disposiez jusqu'alors. C'est d'ailleurs ce qui amène à une ouverture de nos potentiels.


C'est un point qui est pour moi vraiment important dans la compréhension et la mise en place du puzzle en effet par cette unité de Vie, il y a un premier ressenti de complétude, la sensation de quelque chose de retrouvé, quelque chose de rassurant qui comble un vide ou ce qui pouvait être ressenti comme un vide.


S'impose ensuite la notion de karma, le karma c'est ce qui sépare. En effet, cette Vie retrouvée implique des actions passées qui ont crée ce qui est communément appelé noeuds karmiques, des traumatismes finalement, responsables en partie de nos blessures actuelles. Quand je dis que ce sont les noeuds karmiques qui sont responsables c'est en réalité notre responsabilité puisque nous sommes responsables des noeuds étant les acteurs des actions passées et présentes. Ce qui va nous séparer ne sont pas les énergies tierces, je vais y revenir, comme nous pourrions le penser mais bien le karma. Ce champs d’informations faisant remonter les traumatismes enfouis, de fait les traumatismes communs mais aussi individuels. Arrive de fait ce moment où une alarme se met en place qui vous dit « danger ».


Danger pourquoi ? Il y a deux raisons à ce «danger» nous pourrions penser que la première est cette remontée de traumatismes mais ça ne l’est pas, c’est la deuxième raison celle en toile de fond. Ça ne l’est pas parce qu’en réalité les traumatismes partent d’entraves et de conditionnements dans un lien qui implique une pureté intuitive, de sentiment, le sentiment étant ce qui génère l’émotion. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le lien est ressenti de façon intensive dans le chakra coeur. Quelle est donc la première raison ? Contre toute attente c'est la pureté du lien, ce qui devrait rassurer angoisse. Cette relation est analysée par le mental comme complètement duelle, d'un côté traumatique, de l'autre pure, d'autant plus que les traumatismes vont reprendre place dans la matière ce afin d'en être libéré.e.s. de façon inconsciente de prime abord puis consciente, cela peut être extrêmement anxiogène puisque c'est toute notre construction qui est remise en cause. La levée des voiles c'est ça, une mise en lumière (la voici enfin, joie) étendue de ce qui est. C'est un peu comme avoir construit et vécu en fonction de ses pieds et se rendre compte que les pieds ne sont pas le chemin. Au demeurant cette dualité est aussi ce qui va libérer. En effet, la dualité que nous vivons chaque jour sans vraiment nous en préoccuper, nous saute ici aux yeux, au coeur et au mental en fait. Et c'est ça qui va nous mener à l'Unité, à l'envie de réunir cette dualité pour retrouver la paix donc l'Amour en fait.


Il est donc important de pouvoir avoir accès à ces noeuds, il en reste peu en raison de la fin du parcours d'incarnation. Ils vont être dénoués avec un travail en amont, travail qui je le rappelle est envoyé par l'univers, il y a un automatisme. Nous vivons ce que nous vibrons, les choses sont bien faites. Nous travaillons par l'expérience il ne s'agit pas de se mettre derrière un bureau et d'attendre. Parmi ces noeuds, il y a ce gros noeud, Le noeud, le joli noeud comme sur les paquets cadeaux. La comparaison n'est pas si ironique parce qu'effectivement si nous arrivons à le dénouer, et nous allons y arriver, c'est vraiment un cadeau qui nous attend celui de la libération.


Ce noeud karmique est donc source de nos blocages actuels. L'expérience traumatique vécue à l'époque du noeud, vécue avec la personne avec qui nous sommes en lien, conditionne de façon absolument dingue, je ne trouve pas d'autre terme, nos interactions. Comprendre ce noeud, c'est avoir fait 90% du travail. Ce qui est compliqué, souvent par manque d'informations, c'est que ce noeud on s'en rend compte dès lors que nous arrivons à ces 90% de travail. L'univers nous faisant avancer un peu à l'aveugle par petit sauts et grands coups d'expériences plus ou moins agréables.


Ce qui m'amène à évoquer les énergies tierces, ce que je n'ai jamais fait. Je n'apprécie pas particulièrement ce terme aussi je vais parler d'énergies reflétant nos limitations parce que c'est bien de cela qu'il s'agit. C'est une autre facette que j'apprécie fort peu dans le new age ce rejet de la faute sur autrui considéré comme bloquant dans la relation, à nouveau le complexe du méchant et du gentil. Il faut vraiment arrêter avec ça, vraiment, et si en face ce n'est pas acté de cette façon ce n'est pas votre problème, chacun son degré de conscience, il n'y a pas juger, chacun à sa façon doit être libéré de quelque chose. Là aussi jugement et Amour ne font pas bon ménage. Ce qui bloque la relation au fond ce sont indirectement nos propres blocages, nos propres schémas limitants que nous avons placé dans des énergies extérieures, qu'elles soient incarnées ou pas, et qui de fait sont elles-mêmes limitantes aussi dès lors qu'il s'agit de sortir des limitations c'est la catastrophe pour tout le monde sur le coup, pour la personne limitée et limitante. De façons inconscientes nous avons choisi ces personnes ou ces addictions pour ça donc elles jouent leurs rôles. Quand je dis rôle, elles ne le font pas exprès, comme dit précédemment elles ont également des choses à libérer. Ce qui est intéressant de comprendre c'est pourquoi nous nous sommes entourés de ces énergies et la réponse est très claire c'est la résonance de traumatismes présents et passés karmiques donc. On ne peut vibrer la peur et s'entourer d'énergies d'Amour et libératrices ce n'est juste pas possible mais c'est aussi pour cela que différentes personnes, autres, vont entrer dans nos vies au fur et à mesure de cette libération.


Sur ce sujet je n'entrerais pas dans le développement des phénomènes de magie noire, intentionnels ou non, il y en a c'est certains, incarnés et astralisés, je n'irai pas plus loin. Sur les concepts de relations toxiques, là aussi juger des relations comme étant toxiques alors que c'est nous qui sommes toxiques avec nous-mêmes en étant sacrificiel.le.s ou autre c'est un peu léger. Je n'excuse pas pour autant certains comportements, je les constate c'est tout, mais il faut tâcher d'être lucide. Et encore moins dans des concepts adamique ou pré adamique sans doute inspirés par entre autre Stanislas de Guaita, célèbre occultiste français pour celles et ceux qui ne le connaîtraient pas, le tout en y mêlant des textes bibliques. Trop d'occulte tue l'occulte. Et encore une fois s'il y a impossibilité de transcender la dualité il y a impossibilité de l'accès à l'Amour.


Ce qui m'amène à cet autre point qui n'est à mon sens que très peu évoqué, la libération des dogmes dont celui de flammes jumelles. S'en libérer ne veut pas dire nier le lien, nier la relation mais entrer dans le Vivre dans l'Être, dans la Vie, la fluidité si vous préférez au sein de ce lien. C'est cette bascule où il n'y a plus besoin de conscientiser, d'expliquer, c'est et vous Êtes. C'est le moment où vous êtes libéré.e.s. de vos conditionnements, de vos schémas et situations limitantes. Vous pouvez laisser entrer ce flot, cet apaisement, vous êtes ce que l'on appelle aligné.e.s. Vos projections, votre âme, sont unifiées dans leur meilleure version de Vie. C'est très mal résumé et je m'en excuse parce que ce je ressens en l'écrivant je n'arrive pas à en retransmettre la puissance avec des mots.


Très rapidement. On se rend compte que nos croyances sont elles aussi conditionnées par nos différentes projections, notre âme. L'éveil c'est aussi ça cette transcendance quand Boudha est sous son ficus il ne se torture pas l'esprit avec je ne sais quel dogme bien au contraire. Elle est là la libération aussi.


Enfin, en vous libérant vous libérez aussi les Autres. Alors non pas l'humanité toute entière (suivez mon regard ... new age inside ...) même si finalement se libérer c'est sans doute libérer une infime partie de cette humanité puisque tout est lié ...


Cet article je vais être honnête je n'en suis pas satisfaite, j'hésite à le poster, parce que résumer de la sorte quelque chose d'aussi riche c'est ... il faudrait entrer dans tellement de détails ... de détails incarnés, de détails occultes, de nouveaux détails vécus ... alors j'ai tiré deux messages des anges et j'ai eu "Ne te soucie pas de la difficulté de la situation, tout est possible. Demande. Nous sommes à ton écoute." et " Quand tu prends une décision, prends en compte ce que te disent ton esprit et ton coeur. Choisis l'amour, pas la peur." Alors je vais le poster et j'espère de tout coeur qu'il vous sera utile.






Posts récents

Voir tout

MIRACLE

bottom of page