top of page

QUAND S'OUVRE LA PORTE DU RÉALISME SPIRITUEL


"les grands physiciens quantistes, Eisenberg, Shroedinger, des gens comme ça étaient spiritualistes. La physique quantique nous amène à des mystères qui frôlent tout ce que racontent les chamanes"

Paul Degryse



Mon dernier article débutait ainsi "En effet, depuis mon article sur le switch, il y a un vrai changement qui s'est opéré. (...) Mes ressentis énergétiques sont très différents, de fait ma guidance l'est aussi."


La guidance est différente. Elle est plus concrète, plus pratique, plus active, plus ancrée. Les perceptions. Et si cela n'était qu'une question de perceptions reliées à une meilleure compréhension. Elle est différente oui, en un sens, mais la guidance diffère selon nos besoins, selon notre expérimentation cependant est-elle vraiment comme je la perçois plus concrète, plus pratique, plus active ou plus ancrée non certainement pas. Elle a toujours été concrète, pratique, active et ancrée, je manquais de connaissances pour m'en apercevoir aussi le rythme a pu me paraître décousu, lent, instable, injuste parfois, souvent. L'était-il ? Non. La guidance s'adapte à nos besoins, à notre rythme, elle n'est que le reflet non pas de notre chemin mais de notre degré d'aptitude, à l'instant présent, à avancer sur ce chemin ou en définir un autre, meilleur, pour notre essence et de fait notre incarnation.


J'ai aujourd'hui une telle gratitude si vous saviez. Une telle soif d'expérimenter toutes ces connaissances qui m'ont été apportées au fil des années sans que, souvent, je ne m'en rende compte dans l'instant, parce que toutes les leçons ne sont pas aisées, il faut parfois du temps. Du temps. Cette impression, aujourd'hui, d'en avoir trop pris et pourtant tout est juste, il me fallait ce temps. Il m'en faut encore un peu, pour accomplir le "grand saut" celui qui me permettra d'expérimenter encore, plus loin, plus activement. Je m'y dirige, sûrement. Je n'ai plus de doute quant à ce chemin, mon futur a déjà été modifié je le sais. J'ai bifurqué. Les signes de ce dernier sont là, de plus en plus précis, en raisonnance à mon envie, ma projection. Plus le désir s'ancre plus le futur emprunté se révèle. C'est fascinant, sincèrement, d'observer le pouvoir de création global de l'univers et notre rôle réel dans ce dernier. Ce que je vais ajouter peut paraître très particulier, voire alambiqué peut-être, peu importe je ne sais pas l'exprimer autrement puisque c'est en réalité de l'ordre du ressenti : je ressens l'univers en moi, cet infini, cet infini de possibles, cet infini de plans, ce vide qui est tout. Je visualise cet espace noir en moi et autour de moi, il paraît vide mais je sais qu'il est plein à l'infini, ce n'est juste pas visible mais je le sens, profondément. Il est à noter tout de même que si je ressens l'infini des possibles c'est celui de l'univers, moi mon champs des possibles est changé mais je n'ai pas accès à tous les possibles cependant ces nouveaux possibles sont énormes par rapport à mon incarnation et ce que l'on pense, usuellement possible. J'y reviendrai plus avant.


Je me suis éloignée du dogme, de la sacralisation pas du sacré, tout est sacré en soi, de l'enfermement tout simplement. Parce que le dogme, mal utilisé, enferme et il est, c'est une constatation, très, trop, souvent mal utilisé. Le dogme devrait être un appui à l'expérimentation. L'expérimentation qui est : aller au-delà de ce dernier. Est-ce le dogme qui enferme ou les gens qui s'enferment dans le dogme ? Les deux indéniablement.


Que ce soit les religions, les différents mouvement spirituels, philosophiques ou même scientistes, intégrer leurs dogmes de façon linéaire c'est s'enfermer et on sait à quel point l'enfermement dans chacune de ces mouvances peut être nocif. Le graal ce n'est pas le dogme, c'est s'y intéresser et y trouver un appui pour prendre son pouvoir personnel. Le dogme devrait nous responsabiliser et non l'inverse, il y a, dans les dogmes, nombre de clés pour se libérer, encore faut-il aller au-delà de ces derniers. Ce sont des outils mais pas des finalités contrairement à ce que l'on veut nous faire croire, et que l'on croit. Les comprendre mais surtout les expérimenter amène à une certaine révolution intellectuelle et de vie, c'est une remise en question globale de ce qui paraît (!) être et de nos systèmes de pensées et de croyances. C'est comme ça qu'on se rend compte que des systèmes de croyance qui paraissent être innovants, comme certains mouvements spirituels, sont eux-mêmes enfermants alors qu'ils se veulent évolutifs. Tout est enfermé dans des cases, les parois de ces cases doivent être ôtées, on en revient à l'unité et dès lors on se rend compte que tout se recoupe ça c'est un fait mais aussi que si c'est là, autant s'en servir pour changer nos vies de façons concrètes, quand je parle de changer nos vies, je pense que nombre de personnes n'imaginent pas l'ouverture de conscience que cela est susceptible d'apporter.


Cependant, et c'est là que souvent le bas blesse, cela demande une responsabilisation à laquelle nous ne sommes pas habitués, enfermés dans des carcans sociaux et des blessures émotionnelles. L'Homme se pense libre et il ne l'est pas, il ne l'est pas parce qu'il n'est pas responsable. Il se charge de responsabilités c'est très différent. La première des responsabilité devrait commencer par être celle de notre bonheur propre et il y aurait beaucoup à dire.

Je vais vous donner un exemple concret et très simple, de ce que j'ai pré cité. Si quelqu'un vient me voir et me dit être ennuyé par des énergies pesantes, effrayantes, en son domicile, je vais lui proposer de faire brûler de la sauge parce que la sauge est purifiante, elle libère les énergies. Que la sauge soit purifiante, libératrice c'est pourrait-on dire un dogme chamanique établi depuis des millénaires, c'est annoncé comme une vérité. La personne va donc utiliser ce dogme, cette vérité. Les énergies vont s'évanouir, puis revenir, régulièrement, la personne va utiliser de la sauge, régulièrement. Elle va se fatiguer de cet état de fait mais la sauge les fait partir c'est le principal et je le lui ai dit. Point. Est-ce que le dogme est faux, non il est établi, et la personne l'a expérimenté les énergies partent, le soucis c'est qu'elle va en faire son propre dogme et s'y enfermer. La sauge ça fonctionne cela lui est suffisant . Très bien mais allons plus loin, pourquoi les énergies reviennent, qu'est-ce qu'une énergie, et une question en entraînant une autre, un dogme venant après l'autre, en ne s'y enfermant pas, en les expérimentants et en allant toujours plus loin c'est ainsi que les champs de conscience s'ouvrent et les vérités avec, le champs de vérité est lui aussi infini. Quelqu'un de proche avait pour habitude de me dire "il faut avoir l'esprit d'escalier" c'est juste et la guidance fonctionne ainsi. Ne vous enfermez pas, prenez la responsabilité de voir plus loin, toujours.


Probablement écrirai-je un jour sur Jésus et l'énergie Christique, parce que c'est un très bon exemple en la matière, c'est tellement au-deça de ce qui est enseigné, du dogme assimilé de façon primaire.


La linéarité doit se faire verticalité. Intégrer, expérimenter, laisser aller, du haut vers le bas.


J'en profite pour faire une parenthèse qui illustre cette verticalité. Vous le savez je suis clairaudiante, j'entends la guidance, la mienne propre par télépathie, et celles d'autres consciences. Certaines de ces consciences ont, longtemps, pris des formes humaines dans leurs représentations et présentations, ces consciences sont usuellement appelées guides. Elles sont dans l'astral. Ce sont donc des consciences qui ont accès à des mémoires auxquelles nous n'avons à priori pas accès et qui nous les partagent. Les consciences que je capte aujourd'hui n'ont plus forme humaine, elles n'ont plus de forme du tout, depuis que j'ai compris et 'dépassé' l'astral, qui revient parfois cependant, très rarement, parce que c'est un plan existant. Si je devais vraiment les visualiser et les décrire, je les définirais comme des petits points lumineux mais ce n'est pas ce qui importe. Ce qui importe c'est une communication directe de conscience à conscience. De plus il m'est arrivée quelque chose de très particulier, il y a une quinzaine de jours, alors qu'une amie m'interrogeait sur sa vie et que nous parlions quantique, j'ai émis très fortement le souhait d'obtenir une réponse pour elle et je dirais qu'à peu près deux minutes plus tard, j'ai reçu les informations de façon fulgurante par un tube lumineux qui a pris forme au niveau de mon chakra couronne. Par ce "tube" des informations la concernant sont entrées en moi, j'étais dans la rue au téléphone avec elle et ça m'a tellement secouée que j'ai cru devoir m'asseoir l'espace d'un instant. L'entrée des informations ont crée, en moi, une vibration très intense pour être plus claire. Je n'ai rien entendu par contre j'ai du lui couper la parole et débiter, c'est vraiment, le terme tout ce que j'avais reçu. Ce que je lui ai rapporte c'est ma conscience qui l'a retranscrit parce qu'il n'y avait aucune information palpable, entendues. Ça c'est révélateur d'un autre champs de possible, d'un autre accès à l'information ce une fois dépassé l'astral qui n'est pas la vérité de l'au-delà et de l'ultra conscience mais une des vérités, c'est aussi révélateur de ce qui est appelé l'incarnation du soi, le véhicule et la conscience sont une équipe, concrète, réelle.


"Croire connaître une chose parce qu'on peut en décrire et en chiffrer tous les composants est aussi stupide que croire se régaler d'une confiture en mâchant l'étiquette collée sur le pot"

Le dit des chamanes : Aphorismes et paradoxes pour un temps nouveau, Paul Degryse.


Expérimenter disais-je donc.


Vivre. Respirer. Être libre. Être. Libre. Libre d'expérimenter.


Dans 'voyage initiatique d'une étoile' j'ai écrit ceci :


libre.

pour la première fois de sa vie elle se sentit libre

le poids qui pesait sur l'étoile jusqu'alors c'était évanoui

elle respirait

c'est un mot usuel respirer

elle se rendit compte qu'elle ne savait pas ce que c'était

elle absorbait de l'air certes mais elle ne respirait pas

elle n'était pas libre de respirer

elle s'en empêchait

trop occupée à vouloir contenter les autres étoiles


Longtemps, je n'ai pas su respirer au sens propre comme au figuré.


Peut-il y avoir plus grisant que ce qui est vous est offert dès lors que vous arrivez à l'incarnation du soi ? Vivre en conscience tout ce que vous avez jusqu'alors théorisé. Appliquer la mécanique comprise. La vivre, l'expérimenter, la ressentir et découvrir ce que vous ne connaissez pas encore, ce dont vous n'avez certainement pas idée. Je veux expérimenter.


Dès lors que l'on accède à ceci c'est une bénédiction, ne pas le vivre serait un tel affront pour l'univers mais surtout vis à vis de soi-même.


Cette vibration, cet appel, je le ressens dans mon âme, forcément c'est son appel, mais aussi et surtout, c'est ce qui a changé, dans mon mental de plus en plus et dans mon corps. Mon corps vibre ce changement et je le sens, c'est quelque chose qui suscite beaucoup d'émerveillement en moi. Beaucoup de force aussi pour que soit accompli ce futur qu'il m'a été permis de changer, d'emprunter.


Dans la pratique, cela s'inscrit dans une guidance qui alterne de façon très rapide, sur une semaine à peu près, alors que j'ai eu des expérimentations qui pouvaient durer des mois parfois jusqu'à intégration, la pratique et la théorie.


Pour ce qui est de la pratique, la semaine dernière par exemple, j'ai été amenée à travailler sur le lien de flammes jumelles (qui est maintenant définitivement ancré de façon consciente soit dit en passant), son ressenti, qui a été très fort, son accueil, et l'émotionnel que cela soulève. Cela m'a permise de vérifier, de façon concrète, mon positionnement global, actuel, en rapport à mon évolution et de fait au lien. C'est positif, je suis "globalement alignée" j'entends, entre les plans subtils et d'incarnation. "Tout le monde s'accorde". Le lien émotionnel entre énergétique et matière n'est plus en scission. J'ai encore des ajustements en terme d'ancrage parce que comme c'est uniquement à l'énergétique je décolle encore un peu mais maintenant je reviens (!).


Pour la théorie, il a été mis, sur mon chemin, la vidéo ci-après ICI, qui se nomme le 'chamanisme toltèque, le réalisme spirituel' qui est un documentaire de Paul Degryse. Paul Degryse qui a écrit de nombreux ouvrages notamment "Le chamanisme Toltèque et le pouvoir de l'âme" que je compte lire, entre autre.


Cette vidéo, est parsemée de signes. En effet, je me rends compte que je tends, de moi-même, sans connaissances préalables terrestres, mais en expérimentant, à ce qu'il appelle réalisme spirituel.


Et surtout que ce que je traverse, ce que le lien de flammes jumelles m'a amené à changer, ce changement de futur, induit par ma libération, me guide vers ma guérison. Cette guérison liée à la temporalité notamment. Je change mon futur, je change mon passé. Il n'y a nulle magie ici. Alors bien sûr que tout cela paraît magique mais ça ne l'est pas, ça dépasse 'simplement' notre seuil de connaissances globales actuel, cette connaissance étant encore très confidentielle, si j'ose dire, parce qu'elle relève d'un parcours initiatique individuel profond qui est, nous l'avons vu, souffrant avant d'être éclairant. D'ailleurs Paul Degryze évoque dans sa vidéo la guérison et il prend l'exemple ... du foie.

Ma chamane m'avait parlé de ce pouvoir d'auto-guérison, il prend forme. Les réponses et les questions ...


Je vous invite vraiment à visionner la vidéo si elle vous intéresse ou vous appelle et notamment si vous me suivez parce que vous comprendrez ce que j'ai rapidement synthétisé dans ces trois courts paragraphes sur la théorie.


La Vie est fascinante.


"Selon les chamanes toltèques, il y a deux sortes d'hommes sur la terre : ceux qui prennent un jour le temps de s'interroger sur le sens de l'univers et de se demander qui ils sont et ce qu'ils font là, des hommes que les réponses toutes faites proposées par la société dans laquelle ils vivent ne satisfont pas et qui vont faire de ces deux questions le fondement d'une vie nouvelle imprégnée d'un irrésistible parfum de liberté. Et puis il y a les autres, ceux qui, riches ou pauvres, cultivés ou non, se seront très tôt laissés hypnotiser par le brouhaha, les nécessités et les mirages de la vie quotidienne au point de ne jamais trouver le temps de se poser ce genre de questions, les trouvant inutiles et même absurdes, une attitude et un choix que les chamanes appellent succomber à l'hypnose socialitaire."

Pratique des gestes conscients toltèques, Paul Degryse.




ps : au petit matin, j'ai rêvé de l'autre polarité, de toi, il me disait "je n'ai pas pris de prise" et il apparaissait en image une prise électrique, une prise branchée (la prise dans la prise), ce à quoi je lui répondais "pourquoi tu aurais eu besoin d'une prise", il a souri et il a répondu "c'est symbolique". Promis dès que je comprends dans la matière je partage la réponse !





Posts récents

Voir tout

MIRACLE

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page