top of page

WENDY {JOURNAL INTIME #18}

À Toi Ma WENDY, Mon tsunami, Mon Expérience Ultime, Ma Réalisation.


Ma Wendy, Notre Expérience, parce que Oui, il s'agit de Notre Expérience, a débuté avant même que nous nous rencontrions. Cette Expérience a pris forme au funérarium, celui-là même dans lequel je te retrouverai dans quelques jours, lors de l'incinération de Walter. Nous étions mi novembre 2019, mois 11, année 3 ... je savais qu'accueillir un nouveau petit chat n'était pas ce qui m'était demandé, je savais que le départ de Walter devait marquer le début d'une nouvelle page, je savais ... innocemment j'ai prononcé cette phrase "si nous reprenons un chaton alors que ce n'est pas ce qui doit être alors il mourra jeune".


Je savais, oui mais voilà, je n'étais pas prête, je n'étais pas prête à entendre mon Âme et surtout suivre son désir. J'ai appliqué ce que je faisais de mieux jusqu'alors : le manque de Confiance. J'ai écouté mon égo qui se languissait de se sentir seul. Ainsi j'ai regardé les petites annonces sur une plateforme bien connue et je t'ai vue. Immédiatement j'ai su que c'était Toi. Et pourtant mon Âme savait ... ainsi à la réponse favorable reçue j'ai répondu par la rétractation. J'ai laissé passer deux jours, et j'ai cédé. J'ai renvoyé un mail. Je savais qu'il ne fallait pas mais que si je flanchais c'était Toi. D'ailleurs contrairement à Walter tu étais à mon nom. Ni Théo, ni Henry ne voulait un autre petit chat. Tu m'étais destinée.


Ainsi le 30 novembre 2019, mois 11, année 3, jour 3 ... nous t'avons accueillie. Dès cet instant j'ai su que tu n'étais pas là pour longtemps. J'ai éludé. À l'époque je faisais ça très bien visiblement, éluder et sur de nombreux sujets ...


Rapidement tu as eu des soucis de santé. Tu as, une semaine après ton arrivée, subitement perdu ta motricité. Les vétérinaires ont été rassurants : Coryza dû au stress. Après un rapide traitement ton état est redevenu normal. Régulièrement tu avais ton petit oeil qui pleurait : Coryza, gouttes tous les mois et demi.


Tu étais l'Amour et la Bonté Incarnés. Je n'aurais jamais pensé avoir la chance de croiser une petite chatte comme Toi. Jamais une griffure, ni à notre encontre, ni sur quelconques meubles. Jamais une morsure. Tu volais mes pinceaux, mes élastiques et ma pince à épiler mais c'est bien peu de choses.


À tes côtés, j'ai pu traverser, avec une douleur moindre, février, ma deuxième grossesse extra-utérine, l'annonce de mon foie souffrant, le confinement, l'opération d'Henry. Tu m'y a grandement Aidé. Ta présence à mes côtés a été d'un intense réconfort.


Grâce à cet Amour, j'ai Compris, j'ai Accepté ce que Vis, ce qui est sur mon Chemin, ce que je dois enclencher, je me suis Transformée.


Trois jours, le trois ... avant que je n'écrive SAMADHI. À TOI, À MOI, AU 3 {JOURNAL INTIME #17} ton état a commencé à me causer du soucis, je t'ai ainsi amenée chez le vétérinaire qui s'est montré rassurant.


J'ai écris SAMADHI. À TOI, À MOI, AU 3 {JOURNAL INTIME #17. Le puzzle a enfin pris place, tout est devenu limpide, évident pour Moi et ton état s'est dégradé.


Il y a quelques mois, j'ai écouté une vidéo qui traitait des Flammes Jumelles, il s'agissait de la présentation du parcours sous forme de dessin. Il était inscrit que l'Expérience ultime était la Mise en Lumière et le dépassement de son ombre la plus tenace. J'ai instantanément su que la mienne serait un face à face avec la Mort.


Tous les deux jours, c'est moi qui ai fait les allers-retours chez le vétérinaire, ce dont je me serais sentie avant incapable. Jeudi j'ai fait des courses en ligne. Il me restait de la litière, j'en ai racheté et j'ai entendu cette voix me dire "ne le fais pas tu ne vas pas en avoir besoin". J'ai su et cette fois j'ai Entendu. Mon Ego a tenté de s'interposer mais voilà mon Âme a depuis pris possession du Véhicule vous vous souvenez. Je savais.


Samedi, tu as subi une intervention chez ton vétérinaire. Paniqué, il a appelé demandant que l'on vienne te chercher pour te transférer dans une clinique. J'y suis allée, il t'a remise à Moi sous anesthésie, intubée, inerte telle une poupée de chiffon. Je n'aurais jamais supporté une telle vue il y a encore quelques très courtes semaines.


À la clinique, ils t'ont réveillée. Tu étais d'une faiblesse extrême. Dimanche le diagnostique est tombé : Péritonite Infectieuse Féline. PIF. Inopérable, incurable. Quelques semaines auparavant une amie chère m'avait parlé de cette maladie, que je ne connaissais absolument pas, dont le chaton de sa maman venait de mourir. Les réponses et les questions ... toujours.


Ni Henry, ni Théo, qui avaient accompagné Walter n'avaient le courage de recommencer. Il n'y avait rien à recommencer. Tu es mon Choix. Tu es Mon Expérience. Tu es Ma Réalisation au sens du Tout.


Cette nuit j'ai rêvé de Toi (Oui Toi, pas Wendy). Nous étions en voiture, un hélicoptère prenait feu et s'écrasait à nos côtés. J'ouvrais la portière pour secourir les habitants pétrifiée à l'idée de la vue qui m'attendait. Tu m'as rassurée. M'as dit que tout se passerait bien, que la vue ne serait pas si terrible. J'y suis allée. Il y avait deux blessés et en effet ma première pensée a été "ce n'est si terrible je peux le faire je ne suis pas effrayée." Je me suis levée et ai prononcé LA phrase : "Je suis prête". À midi nous avons appelé la clinique. La vétérinaire a proposé d'endormir Wendy seule. Mon cerveau a frétillé mais mon Âme ne lui laisse désormais plus ce genre de contrôle. J'ai pensé à Toi, à ce rêve et j'ai su que je devais y aller, que "tout se passerait bien, que la vue ne serait pas si terrible". Passeur d'Âmes.


À 14h, après m'être changée et avoir enfilé une chemise blanche en lin afin que seule la Lumière règne, que ce ne soit pas triste, je me suis rendue auprès d'elle pour son Retour dans l'Astral. Il n'y a pas de voyage, de Renaissance, il n'y pas de Mort si ce n'est de son corps. Elle est UN. Wendy, Tu es la Vie.


Nous avons passé 30 minutes toutes les deux. Je t'ai parlé, embrassé, caressé, expliqué. Tu m'as réclamé des caresses, beaucoup de caresses. Et puis je me suis entretenue avec la vétérinaire afin qu'elle m'explique ce qui allait se passer. Je lui ai dit que j'étais Médium. Elle m'a dit qu'elle était connectée. Nous avons parlé de la Vie après la Vie, des NDE animal, de ta Vie. Elle a décidé que nous te ferions traverser le voile toutes les deux dans une salle sans personne alors que normalement ce n'est pas le cas. Elle t'a amenée, nous t'avons caressée, nous avons souri, nous t'avons réconfortée, je n'ai pas pleuré. C'était Lumineux. Tu as eu une injection , puis deux, tu as soupiré. Elle a écarquillé les yeux en disant que ce n'était pas possible, qu'elle n'avait jamais vu ça de sa carrière et j'ai senti ce froid sur ma main. Je lui ai dit que tu étais partie. Elle a à nouveau ouvert de grands yeux a pris ton poult. Tu t'étais envolée. À 15h ... 3h ... un 3 août ... 8 et 3 : 11.


Ma Wendy, si tu savais, tu le sais, je te l'ai dit, comme je t'Aime. Tu as mérité ce soulagement qui va être le tien, le temps que tu prennes tes nouvelles marques. J'espère avoir été à la hauteur ces courts mais si intenses 8 mois passés à tes côtés.


Je ne pourrai oublier, de mon côté, tout ce que tu m'as offert parce que ces 11 mois de Vie c'est une courte mais sacrée Mission d'Âme.


Je ne doutais déjà plus depuis 10 jours précisément, 1 l'Unité, de ce qui doit Être. Aujourd'hui non seulement je ne doute plus, s'il me prenait encore l'envie de douter il faudrait que je sois bien indécente après tous ces Signes et Expériences traversées, et je suis Prête à Vivre ce qui doit, sur le Juste Chemin ce qui implique des Changements que je suis désormais prête à effectuer.


Enfin, en chemin vers Toi sur le trottoir il y avait ceci ... Ah l'Univers ...





Journal Intime #18 : 1 et 8 : 9 : 3x3. Il est inscrit sur mon site : "publiés 91" 9 et 1 : 10 : 1 : l'UNITÉ. Je pense que ça y est j'ai fait le tour Maintenant il faut Faire tout court ...


Posts récents

Voir tout

Commentaires


Les commentaires ont été désactivés.
bottom of page