top of page

FLAMMES JUMELLES : L'UNITÉ PHYSIOLOGIQUE, PSYCHIQUE, SPIRITUELLE, ET COSMIQUE {FJ}

"Il y a une notion d'accélération comme si les événements de l'année passée avaient amené une certaine latence avec cet exercice de compréhension et là on me montre des petits couperets qui tombent."


L'accélération, les petits couperets en effet tombent à vitesse grand V (... pardon c'est nul si tu me lis mais c'était tentant ...)


L'Unité. Et si les Flammes Jumelles étaient la preuve vivante, palpable, de l'Unité ? La preuve que le spirituel, le psychique, le physiologique et le cosmique sont liés. La preuve de la reliance de nos corps subtils, au moins des sept premiers : physique, éthérique, astral, mental, causal, bouddhique, atmique.


Et si la preuve de cette reliance était là ? Juste sous nos yeux ! Une preuve révélée à travers ce phénomène encore incompris par la majorité et par certaines flammes jumelles elles-mêmes ? Parce que rare, parce qu'inexpliqué ou mal expliqué, ne répondant pas à la norme sociale qui nous a été inculquée. Et si ...


En effet, tout d'abord, d'un point de vue physique, le premier corps, la Ligue de Recherche sur la Gémellité Disparonatale, la première a avoir fait une étude basée sur un aspect plus scientifique concernant les flammes jumelles, révèle qu'il y aurait des similitudes génétiques chez les jumeaux comme pour les jumeaux de naissance. La différenciation étant que n'ayant pas de lien sanguin le lien est ici qualifié de type sexuel. Ces similitudes les amèneraient, en effet, à une attirance sexuelle, ramenant à l'instinct primitif de reproduction. Les deux jumeaux seraient encodés à cet effet au niveau de leurs ADN, physiologiquement, possiblement dans le 'junk DNA', pour qu'il y ait donc cette reconnaissance instinctive entre eux. À partir de là on peut déjà dire que ça les dépasse. Cette espèce de big bang qui va se produire à la reconnexion est donc inévitable, il est inscrit dans leurs gênes respectifs et va provoquer de fait des phénomènes physiques papables, une atteinte du sytème nerveux pouvant déclencher des tremblements chez certains, une forte chaleur ressentie chez d'autres par exemple. Autres résultantes de cette mémoire primitive activée, reflétée dans le physique, un possible besoin chez l'homme de toucher ou se rapprocher de l'autre ainsi qu'un regard hypnotique enclenché chez les deux, signe de reconnaissance mais aussi de défiance inconsciente afin d'apposer qui est le dominant du dominé. À préciser que le dominant est l'homme dans la majeure partie des cas et le dominé la femme même si le dominé maintiendra le regard pour ne pas montrer sa position. De plus il est à noter un mécanisme de modification hormonale chez la femme accompagné d'une possible métamorphose physique notamment une perte de poids dans l'année qui suit la reconnexion.


Le corps éthérique, on retrouve très souvent une grande fatigue chez les jumeaux, notamment la femme, dans le parcours. Nous savons que ce corps est très sensible et qu'il peut se décaler après un choc physique ou émotionnel et ainsi engendrer un manque plus ou moins conséquent de vitalité. Le cas présent le moins que l'on puisse dire c'est que le choc est tant physique, qu'émotionnel. De plus, par effet de vases communicants, en dominée, elle va fournir son jumeau en énergie jusqu'à n'en disposer que de très peu pour elle.


Le corps astral, est le lieu de nos émotions et de nos mémoires karmiques. Les émotions ressenties par les jumeaux sont les mêmes chez les deux, le corps astral étant le siège de la voix de l'amour. De plus ils ont des mémoires karmiques communes c'est la soutenance du regard qui va les connecter dans le présent corps. Les émotions, dans les corps éthérique et astral, vont se matérialiser par l'activation du quatrième chakra, le chakra anahata aussi nommé chakra du coeur (vert), amenant à de forts ressentis de chaleur ou encore de pincement au niveau de la poitrine dans le corps physique (!) et de celle du deuxième chakra, le Chakra Svadhisthana (jaune), situé dans le bas ventre, lié à la sexualité (!) et jouant un rôle important dans l'éveil de l'énergie de Kundalini. L'énergie de Kundalini qui est le canal d'énergie central, amenant à la montée du désir de vie (instinct primitif ...) qui donne accès à la conscience et à la connaissance, qui relie ensemble les 7 chakras dans une double hélice qui n'est pas sans évoquer la chaîne de l'ADN ... Kundalini aussi représentée par un serpent, le serpent étant associé dans le symbolisme notamment des rêves au désir sexuel. À l’esprit, la volonté créatrice, la source de vie, la chose primordiale, la totalité de l’univers, la réconciliation de toutes les oppositions : début et fin, mort et renaissance, disparition et régénération, les cycles et l’éternel retour, le temps et la continuité, l’éternité, l’immortalité, l'infini pour le roi des serpents autrement nommé l'Ouroboros. À la devise de Socrate « connais-toi toi-même » tirée du temple de Delphes dont le serpent Python est l'hôte ou encore à la pierre philosophale dont les alchimistes pensent qu'elle est logée dans la tête oblongue du reptile. De ces raisonnances dans le corps astral va découler ce qui est appelé la phase de "lune de miel" entre les jumeaux.


C'est dans le quatrième corps, le corps mental siège des différentes formes de pensées, qui est le corps central des septs premiers corps que les émotions deviennent troubles et se dissocient chez la femme et chez l'homme. Les conditions extérieures étant défavorables pour tous les couples de flammes jumelles qui se rencontrent, en effet les statistiques démontrent que la majeure partie d'entres eux se rencontrent autour de 40 ans donc ayant déjà une vie établie, disposent pour d'autres de différences culturelles ou sociales notables ou encore d'une séparation physique majeure, elles vont donc se séparer contrariées par ces paramètres. À ces différences si la femme peut avoir de prime abord un recul c'est chez l'homme qu'il va finir par être plus prononcé. En effet, l'un étant dominé et l'autre dominant ils ne vont pas réagir de la même façon. Tout d'abord parce que la femme va devenir hypermnésique de son instinct et l'homme amnésique, il ne comprend pas ce qu'il se passe, ne sait souvent pas mettre de mots sur des ressentis pouvant être perturbants pour lui allant de l'attirance au rejet. À ce stade on peut introduire en miroir à ces hypermnésie et amnésie le principe spirituel de yang (masculin mais femme) relié à la connaissance et de yin (féminin mais homme) à l'ignorance ce notamment parce que dans le corps précédent, corps astral, a été réveillé par l'activation de chakras et de prémices de Kundalini le principe de spiritualité. C'est à mon sens important de comprendre que dans ce corps se joue deux partitions, une partition psychologique très ancrée dans le physique et donc les chakras inférieurs et une partition spirituelle tournée vers les chakras supérieurs. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard que cela ait lieu dans le corps central. L'écueil important à éviter étant que chez la femme, polarité yang, nous ne nous tournions pas uniquement vers le spirituel notamment un spirituel dogmatique new age, culpabilisant et sacrifiant. Nous le faisons toutes ... Cela étant cela fait sens puisque le yang est tourné vers le ciel et que nous allons le voir l'homme, le yin, va couper le contact. D'un point de vue spirituel donc, la séparation issue de la fuite de la polarité yin (l'homme) va permettre à la polarité yang (la femme) de plonger dans une nuit noire de l'âme affrontant ainsi ses peurs et blessures les plus profondes et dans un processus alchimique trouver le soi et se réaliser (je schématise mais j'ai déjà beaucoup développé la question dans mes articles précédents). Au cours de ce processus elle se libère de ses conditionnements limitants, la souffrance de l'absence de son jumeau lui est insupportable. Il lui est impossible de l'oublier cependant dans un effort ultime parce que le dogme new age (...) lui dit que c'est sur ses épaules que repose le retour du jumeau elle va atteindre souvent au bout de très nombreuses années et éreintée (je bénie le ciel d'être médium sur ce parcours, l'accès à une guidance claire m'ayant énormément aidée) ce qui est appelé le 'switch' c'est à dire que les polarités vont s'inverser et elle va ensuite pouvoir trouver son équilibre entre yang et yin. À ce moment du parcours ses pensées ne sont plus obsessionnelles, elle a conscience de son unité propre dans le couple, elle reprend son pouvoir amenant en vase communicant la polarité yin (l'homme) à travailler sur elle-même, à se libérer à son tour de ses schémas limitants et à trouver le soi, seule possibilité de la réunion et ensuite de la fusion. Autre chose, c'est personnel mais je le pense, je le sens, depuis le début, et ma guidance a été claire sur le sujet, nous ne sommes pas deux moitiés d'âme. J'insiste souvent quitte à faire bondir les 'puristes' peu m'importe. D'ailleurs ce qui m'a été montrée recoupe parfaitement la démonstration que je fais dans cet article, cette gémellité c'est une part de l'un dans l'autre, donc un code similaire dans une partie d'ADN sur le plan physique, physiologique, qui en fait des partenaires notamment sexuels parfaitement complémentaires, un marquage énergétique semblable à l'éthérique donc dans leur infinité, immortalité, mais nous sommes deux. D'ailleurs des jumeaux de naissance de sont pas des moitiés. Je pense sincèrement que tant que les polarités yang s'attacheront à cette image cela rendra les choses plus compliquées parce qu'elles rajoutent une charge inutile au parcours et à la polarité yin (l'homme) qui est déjà grandement perturbé. Sur un plan psychologique maintenant, la femme aura plus de facilité à accueillir la relation ce même si comme exposé précédemment elle peut se montrer perturbée elle aussi. Tout d'abord, parce qu'elle ne repousse pas son instinct qui est relatif à un instinct maternel et que sa polarité lui fait tendre au besoin d'aimer. De plus elle est la dominée du duo donc de son jumeau et surtout elle est la moins attachée à l'apparence sociale c'est celle qui va avoir en finalité le moins de mal à s'affirmer vis à vis de l'extérieur par rapport à cette relation, on peut d'ailleurs noter que beaucoup change de vie. Les schémas limitants sont beaucoup plus facilement brisés chez la femme. Beaucoup de femmes, de polarité yang, vont d'ailleurs finir par témoigner passé cette stupeur et cette culpabilité. Je ne sais pas en effet ce qui est le plus indéfendable, assumer quelque chose qui de prime abord nous dépasse mais qui dispose de réelles explications et qui fait écho à l'instinct, à l'inné ou alors être victime de ceux qui ont oublié qu'ils sont régis eux aussi par l'instinct et le qualifie de stupide, sans vraiment le dire, parce qu'ils se pensent évolués, soumis à l'acquis ... alors oui ces relations sont dans la temporalité mal venues de prime abord oui j'avoue mais tout a une raison. Et si l'instinct oublié était justement ce qui nous coupe de la connaissance réelle ? Cette parenthèse étant apposée, l'homme, de polarité yin, quant à lui sur le plan psychologique, en bon dominant, a un rôle à tenir vis à vis de l'extérieur, il est très ancré dans l'apparence sociale et les faux semblants pour certains. Il a d'ailleurs été noté dans plusieurs études que la polarité yin était dans une relation avec un partenaire plus attaché sentimentalement à lui. La relation avec son jumeau va devenir rapidement problématique pour lui et, contrairement à la polarité yang, plus fragile au jugement d'autrui couplé d'une difficulté à exprimer ses ressentis propre à sa polarité il va rejeter l'autre pour pouvoir se réintégrer dans sa vie. Il ôte la personne mais pas le 'problème' use du "Non" du dominant, c'est une relation qui devient tabou. Tabou pour l'extérieur et tabou vis à vis de la polarité yang. Comme le stipule la Ligue "Ne pas contrer ces tabous pour le jumeau disparonatal dominant est comme signer un pacte de son sang projetant les deux jumeaux dans un enfer psychologique... et faisant d'eux : les réelles "flammes de l'enfer" !" Il est "l'objet même de ce qui le terrifie : la révélation inconsciente de sa véritable personnalité, celle qui est en accord avec son instinct." "Tu sais qui tu es ?" ...

Aussi, séparés dans la matière, dans un déni plus ou moins relatif de l'homme (polarité yin), le problème, comme exprimé plus avant, n'est pas réglé. En effet il est celui qui a le plus de mal à trouver son individuation c'est ainsi qu'il va opérer une dissociation inconsciente, pouvant amener chez certains jusqu'à un trouble schizophrénique et utiliser la télépathie. Voilà pourquoi la notion de 5D est utilisée en terme spirituel. Le jumeau dominant, va à défaut de l'être dans la matière, se montrer très présent dans les rêves, les ressentis, les pensées, les synchronicités. Cette 5D c'est la clé et c'est ce qui est occulté en spiritualité new age. La femme (polarité yang) va vivre pleinement en conscience cette relation en 5D et se faire littéralement aspirer, dominer, dans un schéma qui lui est douloureux. Ce sont ces sollicitations en 5D qui l'enferme et l'empêche de passer au 'switch'. Le 'switch' c'est couper la communication en 5D, la polarité yang s'ancre (youhou) c'est le moment où la relation doit revenir dans la matière c'est acter que cette relation ne peut pas être une relation dissociative parce qu'elle est douloureuse émotionnellement pour la polarité yang et pour la psychologie de la polarité yin. Dans la matière, cela peut notamment se répercuter par une dopamine qui n'est plus libérée en excès et un dérèglement de sérotonine, dans le corps physique de l'homme (la polarité yin), donc un état de stress c'est pourquoi en spiritualité il est indiqué qu'un switch peut être susceptible de l'arrivée d'une nuit noire de l'âme chez la polarité yin lui faisant ainsi prendre conscience de ce qu'il a occulté, son instinct, le soi, le yin tend au yang. Donc si c'est à la polarité yang de dire stop à ce schéma, le schéma est induit par la polarité yin.


Une fois traversés les tumultes liés au corps mental, se joue dans le cinquième corps, le corps causal, l'accès à la connaissance, à la fameuse conscience supérieure et au futur potentiel. C'est dans ce même corps que nous alignons nos vies passées.


Nous accédons ensuite, libérés de nos schémas limitants et de nos peurs, au sixième corps, le corps bouddhique. Nous sommes en épuration karmique, il n'y a plus de karma, nous sommes dans l'hyper conscience. Ce corps est le siège de l'énergie de Kundalini à laquelle j'ai fait référence plus avant.


Enfin, dans le soi, nous atteignons le septième corps, le corps atmique. Le Reflet de l'Âme Divine. Nous sommes en Union avec le Tout. La fameuse UNITÉ.


Je n'ai pas de retour d'expérience personnelle mais je suis assez tentée de dire, en tous cas c'est mon ressenti actuel que la réunion peut se faire une fois le corps causal atteint, en tous cas à partir du corps causal jusqu'au corps bouddhique. Pour ce qui est de la fusion je pense qu'elle s'effectue, elle, une fois le corps Atmique atteint mais dans la cinquième dimension c'est à dire s'il y a eu réunion physique incarnée, alors il y aura fusion énergétique à notre retour à la forme originelle. À noter d'ailleurs que l'on peut souvent retrouver des similarités probantes dans les thèmes astraux respectifs des jumeaux.


J'espère vous avoir éclairé, bien entendu chaque parcours est différent et modulable, il y a des polarités yin et yang plus à l'équilibre que d'autres (des hommes yang et femmes yin aussi ... ainsi que des couples de jumeaux de même sexe) donc les schémas peuvent être un peu plus diffus mais le principe fondamental est là.


Bonne porte et porte ouverte, done ✔.












Posts récents

Voir tout

MIRACLE

Kommentare


Die Kommentarfunktion wurde abgeschaltet.
bottom of page