top of page

MEDIUM : JUGEMENT ET FOLIE

Non pas que je ressente le besoin particulier d’écrire cet article ... et pourtant ... c’est ce que je suis en train de faire en ce moment même ... l’écrire ...


Si je prends non pas la plume mais mon clavier en cette fin de journée c’est plus dans le but de répondre aux questionnements de certains que pour me rassurer. J’ai passé cette grosse phase de doute, cette phase où il est vraiment possible de perdre pied même si je ne me leurre pas je ne suis certainement pas au bout de mes surprises, la vie de médium est ainsi faite.


En effet, nombreux, j’exagère un peu mais dirons-nous suffisamment nombreux pour que cela attire mon attention, sont les gens qui me demandent si je n’ai pas peur d’affronter le jugement des autres et si, n’ayons pas peur des mots, certains pensent que je suis folle ?


Pour ce qui est de la peur du jugement ma réponse est très claire : NON. Non je ne crains pas le jugement de mon prochain, j’ai reçu suffisamment de force et d’Amour de la part de l’Invisible pour ne pas en avoir peur, je ne suis pas seule. Accepter ma médiumnité est, aujourd’hui, naturel. Je n’ai pas honte de dire que je suis médium, je n’ai tout simplement pas honte de ce que je suis, je suis profondément à ma place. Doit-on avoir honte de ce l’on est ? Devrais-je avoir honte d’être un canal dont on se sert pour apaiser les autres ? Devrais-je avoir honte d’avoir pour mission d’apporter de l’Amour au monde qui m’entoure ? Il n’y aucune raison d’en avoir honte. Après, savoir si la mission est facile tous les jours ... c’est encore une autre chose.


De plus, j’ai été la première surprise par l’accueil qui m’a été fait tant dans mon entourage proche que par des personnes qui m’étaient totalement inconnues. Bien plus de gens que nous pourrions l’imaginer sont sensibles à l’Invisible notamment pour la bonne est simple raison que nous serons tous confrontés à la mort. Mais ce n’est pas tout, beaucoup sont dans une quête spirituelle et n’ose pas en parler aussi dès lors qu’ils en ont l’occasion ils s’ouvrent naturellement.


Dire que je ne suis pas jugée serait vraiment de la naïveté de ma part mais en toute honnêteté peu de ceux qui me jugent sont venus me le dire en face. Cependant, certains m’évitent peut-être un peu plus ou craignent que je puisse avoir accès à je ne sais quelle information secrète si je m’approche trop. Autant dire que cela m’amuse plus que cela ne me peine et c’est dans des moments tels que ceux-là que l’on se rend compte que le concept de médiumnité est encore un peu flou pour quelques uns.


Pour ce qui est de la folie, encore une fois nul n’est venu me dire “tu es folle” mais nul doute que certains doivent le penser ... ainsi va la vie ... Cependant, en toute transparence il m’est arrivé, moi-même, au début de penser que je devenais folle. Les débuts ne sont pas forcément faciles et commencer à “entendre des voix dans sa tête” est pour le moins perturbant. Oui, je me suis déjà demandée si je devenais schizophrène. Autant vous dire que cela passe tout de même assez vite, tout est relatif, quand vous prenez conscience que les informations envoyées sont réelles et que vous ne pouviez normalement pas y avoir accès.


Enfin, pour conclure sur la folie, des gens en général ou de moi-même, ceux qui sont encore les plus aptes à juger sont ceux qui sont venus à moi alors qu’ils en avaient besoin.



Avec tout mon Amour,



Posts récents

Voir tout

MIRACLE

Commentaires


Les commentaires ont été désactivés.
bottom of page