top of page

PARCOURS D'UNE POLARITÉ YANG {FJ}

"Je sais aujourd'hui que je ne sais rien"


FJ ... ceux qui savent, savent.


J'évoque, aujourd'hui, avec vous le sujet des flammes jumelles. Ceux qui sont dans ce parcours ont bien évidemment compris et entendu qu'il est question de façon sous jacente de ce sujet depuis des mois déjà sur mon blog et que les enseignements reçus sont le fruit de ce parcours dans lequel j'avance pas à pas. En effet, dans le cas présent rien ne sert de courir, c'est une course de fond sans mauvais jeu de mots.


Je sais au regard des mails que j'ai reçu que c'est un des sujets qui vous attire le plus. En effet, il est normal d'être en recherche d'informations quand vous vous trouvez confronté à ce tsunami, je pense qu'il n'y a pas meilleur mot pour qualifier ce qui vous arrive et va en découler.


Je suis poussée depuis environ deux ou trois jours à écrire cet article précis mais je fais toujours très attention avant de me lancer que ça soit bien ce qui est envoyé par la Source et non l'astral. Si j'ai été très téméraire, en réalité égotique sur le sujet, je suis désormais prudente avant de me lancer vous comprendrez le pourquoi de la chose en me lisant plus avant.


Il m'est demandé de transmettre au travers de mon expérience personnelle, je vais donc rentrer dans le vif du sujet au travers de ma compréhension, mon puzzle prenant de plus en plus forme, en espérant que cela puisse vous éclairer sur certains points. Une parenthèse tout de même, je vais donner le maximum d'éléments tangibles je ne peux cependant pas tout évoquer en terme de faits ou parfois de mots précis en effet je ne suis pas la seule concernée par ce parcours et certains éléments me sont personnellement très intimes. D'ailleurs je ne donnerai pas de prénom et utiliserai le terme 'polarité yin' il n'y a aucun irrespect bien au contraire j'ai un immense respect pour cet homme.


De plus je vais essayer d'être la moins décousue possible ...


Tout d'abord si vous me lisez le plus probable est que vous soyez de polarité dites yang, la polarité la première consciente du lien. La polarité yang est la représentation du céleste, la connaissance, la lumière c'est la polarité dites masculine.


Attention à ce premier point, vous pouvez être une femme de polarité masculine c'est d'ailleurs la majorité des cas dans un parcours de flammes jumelles. Les polarités sont très souvent inversées. J'ai mis des mois à saisir que j'étais de polarité yang c'était inconcevable pour mon cerveau d'être une femme de polarité masculine parce qu'il y avait une confusion mentale sur ce principe. J'ai dès lors saisi pourquoi je n'étais pas ancrée et pourquoi mon rapport au féminin ( l'ancrage, la terre, l'ombre, la maternité dans mon histoire personnelle) pas la féminité, c'est très différent, était si compliqué.


Pourquoi je commence par ce point ? Parce que c'est une des bases à intégrer afin de pouvoir vous retrouver dans ce que vous allez traverser, et aussi parce que ce qui va suivre est la vision d'une yang. Le yin ne vit pas les choses de la même façon. Je suis incapable hormis certains points que je soulèverai de vous parler du positionnement du yin son parcours est différent.


Quand je parle de polarité consciente du lien, il faut partir de la première rencontre avec la polarité yin. Là aussi, c'est un point qui m'a laissé dans la confusion pendant longtemps parce que je me basais sur notre rencontre à deux, celle où nous avons échangé à deux alors qu'en réalité je l'avais croisé dans un dîner plusieurs années auparavant, 4 ou 5, je ne saurais dater et c'est ce soir là que le parcours s'est mis en place ce même si, je vais y revenir, le mécanisme était en préparation bien avant. Je sais qu'à l'époque sa présence m'a extrêmement perturbée et ce pendant plusieurs jours. J'ai eu l'intime conviction de le connaître, le reconnaître pour être vraiment juste, mais pas de le reconnaître dans cette vie actuelle, je savais pertinemment que je ne l'avais jamais croisé ici. A l'époque je n'étais pas réveillée, vous comprendrez par la suite pourquoi j'utilise ce terme et non le mot 'éveillée', j'ai laissé aller ce ressenti. Cependant la reconnaissance a eu lieu ce soir là. À noter qu'il était dans une situation particulière.


S'il y a une leçon que j'ai apprise ces derniers mois c'est bien celle de l'humilité. Chèr(e)s yang, attention à votre égo, notamment le spirituel, et votre faux self, faux soi, l'illusion du soi si vous préférez, c'est valable pour le yin. Rien n'est laissé au hasard dans ce parcours, il y a un timing divin, la seule chose sur laquelle vous avez la main c'est votre guérison oubliez la notion de maîtrise. Le yang est dans cette grande maîtrise, le yin est dans le mental. La maîtrise et le mental sont les ennemis numéro 1 du soi.


Aucun hasard disais-je donc, je vous invite à remettre les éléments en votre possession dans l'ordre afin d'y voir plus clair. Un dîner il y a donc maintenant plusieurs années, une reconnaissance de ma part, du yang. Une reconnaissance et devrais-je ajouter le début de la guérison. Sauf que cette première partie de guérison a été inconsciente. À la suite de ce dîner, je me suis mise les semaines qui ont suivi à regarder sur youtube des vidéos de médiums qui pratiquaient des séances de contacts défunts lors de séances publiques. Vous connaissez maintenant mon histoire, j'avais des ressentis plutôt poussés depuis enfant cependant je ne m'étais jamais intéressée à la médiumnité en tant que telle et encore moins aux séances médiumniques j'avais une peur phobique de la mort et je n'avais le désir d'entrer en contact avec aucun défunt . J'ai visionné, sans savoir pourquoi, des dizaines de vidéos du genre. Le nouvel an qui a suivi, j'étais avec deux amies et à minuit j'ai été touchée par la grâce je ne saurais mettre un autre terme sur le phénomène. J'ai ressenti une lumière envahir mon corps par mon chakra couronne et une puissance d'Amour que je n'avais jamais ressenti sur terre jusqu'à présent ça a été fulgurant. Dans le mois qui suivait alors que j'étais sous ma douche je recevais des informations par clairaudiance, j'ai, en toute honnêteté, pensé devenir schizophrène sauf que les informations fournies ce sont avérées réelles. En février j'étais 'médium'. Ça a été le début d'un parcours du combattant parce que je n'étais pas à l'aise avec la notion de mort et que la médiumnité, à vivre, dans le réveil, ne fait absolument pas rêver et, est jonché d'obstacles, ceux de l'ombre. À l'automne j'ai fait ma première grossesse extra-utérine, j'ai failli mourir, confrontation avec mes ombres. Je ressors extrêmement choquée et ressens le besoin de consulter un médium spécialisé en lecture d'annales akashiques qui me dira ceci au cours de la consultation, et ça devient intéressant, "il vous est demandé de retrouver votre partie yin, de vous équilibrer dans votre part de féminin" j'ai encore la consultation enregistrée. À l'époque je vais être honnête, je n'ai rien mais rien compris sur le dit passage ...


Me voici à tenter de travailler sur ma médiumnité, arrive le principe de lumière, d'amour, et il faut envoyer de la lumière et je veux aider et, et, et, et, et ... et surtout ça me fatigue parce qu'au fond je sens que je passe à côté de quelque chose et que les gens me fatiguent, m'épuisent même ... tant bien que mal je trouve un équilibre.


Environ deux ans après notre dîner et la reconnaissance, mon équilibre bancal établi, je me retrouve à dîner, sans la polarité yin, chez ma meilleure amie qui s'avère être notre point de contact. Très rapidement je sens une présence mais je ne dis rien, je suis là pour décompresser, j'occulte. Sauf que le dîner avançant je la sens très mal à l'aise donc je vais lui demander si elle ressent quelque chose ce à quoi elle va me répondre par l'affirmative. Je me décide alors à ouvrir le contact, je vais lui préciser que c'est une femme d'âge moyen, lui donner son prénom, lui dire qu'elle est avec elle depuis quelques jours et qu'elle l'a suivie suite à un dîner. Et là ... elle me regarde avec des yeux effarés et me dit je sais qui c'est, c'est la maman de la polarité yin. Cette dernière va me demander de m'isoler et d'écrire. Je n'ai jamais fait ça depuis mon réveil, jamais.


Donc si je résume, je rencontre la polarité yin il y a reconnaissance de ma part, ma médiumnité se réveille, je commence à affronter mes ombres et alors que nous n'avions eu aucun autre contact c'est ce réveil de médiumnité qui permet à sa maman de rentrer en contact avec moi et de renouer un contact interposé avec lui finalement.


Je vais écrire. Mon amie va remettre la lettre. Je pense pouvoir dire que cette lettre n'a pas été perçue comme un cadeau de prime abord, sans le savoir je venais d'appuyer sur une blessure, forcément, et à mon tour de mettre au travail la polarité yin dans son parcours dans le parcours, lui l'avait fait deux ans auparavant. Il faut savoir que le yin et c'est valable pour tous les yin ont une blessure en lien avec la maman, il peut y avoir une blessure de rejet, d'injustice. Le yang quant à lui souffre quasi toujours d'une blessure d'abandon. Pour ma part je suis née sous X je sais que ça partait de là dans cette vie.


Je ne sais pas ce qu'il a vécu dans le détail pendant les quasi deux années qui vont suivre mais, me concernant, j'ai eu une année 2018 extrêmement compliquée avec de nombreuses crises d'angoisses, des peurs qui remontaient, j'ai dû passer par l'hypnose, l'acupuncture et le yoga pour tenter d'équilibrer tout ça.


En février 2019, je vais recevoir un mail de la polarité yin inhérent à mon activité de médium et la lettre transmise. Comme pour le dîner, à la lecture du mail quelque chose va s'enclencher en moi mais je ne sais toujours pas ce que c'est. Nous allons communiquer par téléphone sur le sujet, et ce qui s'est déclenché s'accentue, je vais l'interpréter en me disant que ça doit être sa maman qui est contente de pouvoir établir un lien. Je ne vois pas vraiment pourquoi ce ressenti particulier m'appartiendrait. Nous allons convenir d'un rendez-vous.


C'est mon mari qui va m'accompagner en voiture à l'adresse indiquée. Je suis dans un état absolument incontrôlé entre joie intense et peur extrême. Je ne comprends absolument pas ce qui m'arrive, je n'ai jamais vécu cela avant une séance de contact, jamais. Mon mari va avoir cette phrase très particulière " je ne sais pas si je fais bien de te laisser là." Et je voudrais rebondir sur ce point. Il n'est pas rare que les polarités yang et yin, avant la reconnexion, en miroir, recherchent de façon inconsciente un partenaire de vie calqué sur la polarité manquante. Ce qui signifie qu'un yang peut s'engager avec une âme enfermée dans des ombres qu'elle peut réveiller et 'soigner' (en réalité personne n'est à soigner) comme avec sa polarité yin (mon mari a, lui, perdu son papa à l'adolescence) et le yin avec une âme qui le rassurerait qui peut être un peu branchée ésotérique, spiritualité new age (...) rappelant la polarité yang. Ce qui implique que ces âmes qui peuvent être des âmes soeurs, pas toujours, peuvent avoir elles-mêmes une certaine réceptivité et sentir que ce qu'il se passe entre les flammes jumelles n'est pas un lien 'normal', en réalité il l'est puisqu'il existe, il est juste 'rare'.


J'en profite pour faire un rebonds dans le rebonds avant de revenir sur le sujet initial. Autres points sur le yang et le yin chez les flammes jumelles. La polarité yang est au moins plus âgée d'un an que la polarité yin. Si le yang a multiplié les histoires amoureuses, le yin en a très peu c'est un schéma immuable. Nombre d'études ont été faites en ce sens. Pourquoi ? Le yang est à la recherche permanente de l'amour, le yang a besoin d'aimer, c'est son côté solaire. Le yin n'a pas la même conception de l'amour, le yin est dans l'intériorité, dans des énergies telluriques, d'ailleurs son coeur est plutôt cadenassé même s'il est extrêmement empathique et sensible en effet il a ce côté protecteur du féminin. Il va plutôt rechercher une stabilité, dans une certaine liberté, l'instinct de liberté est assez marqué chez le yin, et surtout le yin est très dans l'apparence sociale. C'est quelqu'un de souvent très entouré qui sait s'adapter. Ce qu'il faut bien comprendre et c'est ce pourquoi je rebondis c'est que ces schémas yang et yin ne sont pas les empreintes de leur soi, mais de leur faux soi, ce sont leurs constructions inhérentes à leurs blessures et c'est ce qui de façons différentes et à un rythme différent va être déconstruit pour trouver le soi. Je ne parle pas dans cette description d'un schéma d'âme mais bien de construction duelle. Enfin, concernant le lien, qui ne parait 'pas normal'. Voici autre chose que vous devez intégrer personne je dis bien personne d'autre que des flammes jumelles ou des médiums très renseignés sur le sujet ne vous comprendrons. C'est une relation de fin d'incarnation, j'y reviendrai. Elle se vit de façon incarnée et vibratoire vous ne pouvez pas demander à des personnes ne l'ayant pas vécu de comprendre, certaines feront preuve d'empathie mais ne saisirons jamais la teneur du lien parce qu'il ne rentre dans aucune 'case' expérimentée jusqu'à présent. C'est inclassable y compris pour les flammes jumelles, elles-mêmes, en début de parcours, à elles de lever le voile peut-être ensemble puis inévitablement chacune de leur côté dans la phase de guérison. Mais je vais ré évoquer ce point de l'entourage plus tard parce qu'il est important.


Je reviens donc à mon arrivée chez la polarité yin dans cet état absolument improbable mais qui, quelque part me rassure, je me dis que c'est certainement le signe que je vais avoir des informations à lui transmettre. Là tout va très vite, je le croise dans son hall et il se passe quelque chose de très particulier c'est à dire que physiquement je ne le reconnais pas alors que je le reconnais quand même, je ne sais pas mettre d'autres mots, mais par contre instantanément je le reconnais autrement. Ça se passe en une fraction de seconde, ce n'est pas conscient et en même temps je le sais par contre la réaction de mon corps est fulgurante j'ai subitement extrêmement chaud et j'ai dans l'ascenseur qui nous mène à son logement un grand moment de solitude parce que je conscientise qu'il se passe quelque chose et que ce n'est pas sa maman, c'est moi, c'est en moi, ce que je ressens vient de moi. Il y a une reconnaissance encore plus violente que la première fois, je suis réveillée cette fois-ci.


J'ai chaud, très chaud, et surtout c'est là que ça se complique je n'entends rien ... ça ne m'est jamais arrivé en consultation d'avoir une absence totale d'information. Je vais essayer tant bien que mal de me connecter mais la source bloque. Je prends conscience que je suis là pour autre chose et à partir de ce moment j'ai quelques informations qui vont me traverser, à commencer par le fait que la polarité yin a quelque chose à m'apprendre, que c'est à double sens, ce qui va le laisser assez perplexe je pense. Et puis, il va me montrer le miroir de sa salle de bain que je vais fixer et là je me vois me déformer c'est un phénomène que je n'apprécie pas vraiment mais que j'ai déjà expérimenté sauf que ce que je ressens ce n'est pas un défunt c'est son empreinte à lui en moi et sur le coup ça va me tétaniser donc j'arrête. En revenant dans le salon je vais avoir, face à lui, cette phrase improbable qui va sortir spontanément "j'ai l'impression d'être toi". Et puis il va y avoir ce moment où il y a un brouhaha dans ma tête qui me fait le fixer dans les yeux, je suis ailleurs, j'ai un mal fou à m'ancrer, et je me dis 'ok vas-y fais ce que tu sens ne réfléchis pas fixe ça doit être le regard de quelqu'un qu'il connait ça t'arrive souvent en séance c'est ok' sauf que je vais lui demander s'il reconnait cette personne et qu'il va me répondre par la négative et plus je le fixe plus je me rends compte que la personne dans mes yeux c'est mon intériorité, mon soi, mon âme, et que ce que je vois dans les siens c'est la sienne c'est la reconnexion. Et puis je vais entendre une phrase de l'invisible, qui va me heurter, et en même temps au fond de moi je sais que la voix a raison dans ce qu'elle me dit même si ça paraît improbable à mon schéma de pensée. À partir de là, si j'ai toujours très chaud, mon stress lui se transforme en peur et je sens des tremblements dans mon corps c'est incontrôlable. La polarité yin m'attire autant qu'elle me terrorise. Cette phrase que j'ai longtemps interprété de façon égotique et dont je me suis outrée est 'clé' en réalité dans cette relation et son interprétation est très différente de celle que je lui ai donné et ça c'est une réponse qui m'a été apportée il y a très peu de temps. En fait cette phrase est prononcée dans ma tête, après la reconnexion, pour me faire plonger dans la dualité dans mon mental et, entre mon âme et mon mental. Par cette phrase l'invisible a lancé la suite du programme en appuyant sur un bouton qui me ramène à mes expériences de vie malheureuses qui sont la résultante de ma plus grosse blessure l'abandon. Sur le ton de la blague je pourrais dire que les hostilités sont lancées, on est passé à une autre phase de guérison plus profonde que la première à savoir ma phase de réveil. Quoiqu'il en soit c'est un tsunami qui m'est tombé sur la tête, cette reconnexion me met dans le même état de ressenti que lors de mon réveil sauf que cet Amour incondionnel est visible, incarné, et que je sais mais alors ça c'est ancré en moi de suite que ça va faire très mal. Quand je repars je me sens perdue, dépassée d'autant plus que j'ai l'impression d'être partie avec la polarité yin comme s'il était là en personne.


S'en est suivi une phase d'échanges axés sur ce que j'étais, je pensais, venue lui apporter par rapport à sa maman. Sauf que je me sentais déchirée, en dualité, c'est le cas de le dire, entre lui amener une aide parce que c'était irrépréssible avec cet Amour inconditionnel, et puis cette phrase qui faisait réagir mon mental dont je sentais le glissement s'effectuer et donc fuir.


J'ai essayé de fuir cette relation la première fois pas très longtemps après la reconnexion et je sais que quand j'ai tapé le mail qui était très médiumnique j'ai ressenti un déchirement au niveau de mon coeur j'en avais les larmes aux yeux mais mon égo lui qui en réalité sentait qu'il allait devoir lâcher si cela continuait voulait que ça cesse. Sauf que non ce n'était pas possible que ça cesse c'est un processus. Une parenthèse, pourquoi j'ai fui alors que je suis de polarité yang ? En réalité c'est moi qui via la lettre suis revenue à la polarité yin la première et dans les quelques années de coupure nous avons commencé chacun à travailler notre yin pour moi et lui son yang chacun de notre côté, d'ailleurs il a pris contact alors que je venais de me stabiliser c'est très yin inconsciemment, cela se joue à l'énergétique, donc ce sont mes ombres ma part yin qui en réveil fuyait. A contrario sa part yang en réveil était elle demandeuse de connaissances. Ce qui a pu donner un effet de switch pendant un temps. À savoir il devenait chaser et moi runner alors que c'est l'inverse dans les faits.


Rapidement j'ai été dirigée en guidance vers le phénomène de flammes jumelles dont j'avais entendu parler par une jeune femme rencontrée dans un milieu absolument non spirituel ce pendant ma phase de réveil donc la phase après la reconnaissance. Je vais être honnête alors que j'étais déjà médium j'ai pensé qu'elle était perchée ... les réponses avant les questions ...

Nous avons échangé tous les deux sur le sujet sauf que dans ce moment du parcours on ne comprend pas les tenants et les aboutissants et en fait je me suis rendue compte que le puzzle et les connaissances se recoupaient et prenaient forme avec le temps. Le temps est votre ami ... sauf pour le yang qui n'est pas patient mais il apprend à l'être ... et le temps est aussi son ami vraiment. Ça aussi c'est une notion importante le yang et le yin n'ont pas la même notion du temps, le yang n'a pas le temps, le yin a le temps (dans leur mental, en réalité le temps est le même pour les deux). Du coup je lui ai dit que j'étais la polarité féminine bah oui femme féminin et lui la polarité masculine ce a quoi il m'a demandé pourquoi il ne pourrait pas être la polarité féminine et il avait raison. Le yin est quelqu'un de très intuitif, vraiment !


Là il y a eu un certains de nombre de phénomènes qui se sont mis en place, si la chaleur ne m'a jamais quitté, les tremblements sont partis et surtout j'ai commencé à avoir des voyages astraux la nuit où la polarité yin me parlait et me montrait tous un tas d'informations. Il y en a eu un grand nombre mais je vais en traiter deux par mesure d'exemple celui dont j'ai repris la phrase dans l'avant dernier article "Cette nuit j'ai rêvé de toi. J'étais dans un appartement, les meubles étaient dans tous les sens. Tu es arrivé, tu étais habillé en militaire, tu as sorti une arme et tu m'as tuée. Tu m'as dit que tu me tuais par Amour." aujourd'hui il prend tout son sens puisqu'en effet c'est le principe des flammes jumelles et c'est ce que j'ai vécu et un autre où nous étions sur le Titanic qui coulait et ce rêve a pris son sens par la suite dans la matière aussi je vais y venir. C'était une période vraiment intéressante parce que nous avons finalement produit un travail de fond sans le savoir c'est d'ailleurs dans cette période que la polarité yin a évoqué l'unité et que nous avons commencé à essayer de travailler ensemble sur le sujet.


Sauf que la phrase était toujours là et que quand je m'efforçais de l'oublier je me la reprenais en boomerang, il n'y a pas de hasard dans cette relation. De toutes façons il n'y a pas de hasard ... mais nous sommes ici au summum du millimétrage. Je ne vais pas rentrer dans les détails parce qu'il y a dans cette expérience des choses qui touchent au personnel mais par exemple cette phrase répétée sans cesse et ce glissement m'ont amené à écrire une lettre me concernant avec une ouverture de coeur, d'âme si vous préférez, maximale. Je l'ai écrite, en mode fleuve, en larmes, assise sur l'abattant de mes toilettes et typiquement je pense que c'est probablement l'un des moments où la polarité yin a le plus ressenti mon intériorité. Cette lettre avait un double sens, une connexion chez la polarité yin et une prise de conscience chez moi, Lucie lit la lettre tu as toutes les réponses, regarde ta vie, regarde tes blessures. Je n'étais pas prête. Rien mais vraiment rien n'est hasard c'est super important de le comprendre, tout à une raison dans ce parcours ce même si vous n'avez pas la réponse dans l'immédiateté il faut parfois des mois c'est long vraiment long.


Et puis ça a commencé a se dégrader parce que c'est devenu compliqué avec ce spectre en fond, mon égo et le faux self ont pris le contrôle et m'ont enfermée dans ce que l'on nomme le masque, j'ai eu la sensation que la communication se faisait de plus en plus difficile parce que quand le yang commence à rentrer dans ses ombres, sans s'en rendre compte, l'ésotérique qui peut avoir été placé de façon malveillante, dans cette vie ou une autre d'ailleurs (j'ai ensuite travaillé cela avec une chamane), sur le lien, parce qu'il y en a, se manifeste par effet miroir déformant, c'est une période de nettoyage du lien qui est très douloureuse pour le yang notamment quand il est médium. Les énergies sombres se réveillent. D'ailleurs il est intéressant de voir à ce moment là qui joue quel rôle dans l'entourage des polarités. Là, ça va glisser dans la relation, si j'ose dire parce que le yang rentre dans sa posture préférée celle du sauveur sauf que chères polarités yang la polarité yin est votre complémentarité vous n'êtes pas là pour la sauver et lui non plus en tous cas pas de la façon dont vous pensez. Vous vous sauvez l'une l'autre (les polarités) en miroir en vous montrant ce dont vous devez prendre conscience pour atteindre le soi, votre unité, avant l'unité des deux mais la résilience, la guérison se fait dans l'individualité. Attention parce que c'est vraiment un piège pour le yang et le yin va se sentir étouffé, ajouté aux paramètres extérieurs, et c'est le début de ... votre nuit noire de l'âme.


Alors la nuit noire de l'âme du yang. J'ai évoqué dans ma vidéo sur les flammes jumelles la souffrance en spécifiant 'il faut bien s'entendre sur le mot souffrance' cette phrase était égotique, un égo qui a l'époque cherchait surtout à me sauver je pense (l'égo ne sauve pas). Je m'en excuse auprès des personnes qui aurait été heurtées, le passage sur l'énergie tierce est lui aussi erroné soit dit en passant. La nuit noire de l'âme est une souffrance insupportable. Vraiment. Ma nuit noire de l'âme a commencé quand j'étais encore en contact avec la polarité yin et que mes ombres sont remontées à la surface. J'ai commencé à déprimer, à sentir l'unité mais dans l'ombre, l'ignorance c'était insupportable. Avec le recul je remercie la guidance et mon âme qui ont été sacrément solides. Plus la relation se distanciait, plus je plongeais, je peux dire aujourd'hui qu'au pic de souffrance j'ai pensé au suicide, oui.


Quand tout remonte c'est extrêmement souffrant, toutes vos vies s'alignent pour se regrouper en vous. Vous soignez toutes les blessures non soignées sur la globalité de vos incarnations. J'en reviens au Titanic, la polarité yin, à l'été, a vécu un événement majeur dans sa vie et ce jour là j'ai revécu des souffrances de deux de mes vies. Ma naissance sous x, dans une église polonaise, j'ai fait un malaise c'était affreux sauf que ce jour là j'ai su qui était ma mère biologique et j'ai guéri sans le savoir, sur le chemin du retour il y avait une déviation qui m'a faite passer devant l'endroit dans lequel se trouvait à ce moment précis la polarité yin (je ne le savais pas sur le moment et c'était juste improbable de devoir passer par là) et là malaise à nouveau, je me suis retrouvée sur ... le Titanic ... j'ai passé des heures interminables en ayant mon âme sur le Titanic à revivre des scènes, voir des précisions infimes d'une cabine c'était un déchirement affreux mais je guérissais. J'ai guéri comme cela plusieurs vies un peu avant et dans les mois qui ont suivi. Le même été je vais chez une amie médium qui met une musique qui faisait très début du 20ème siècle je me demande si c'est une blague et je me sens transportée, elle se tourne vers moi, bloque et me dis 'tu es en train de danser avec un homme ... mais ... tu es sur le Titanic". Cette même amie m'avait dit auparavant tu as des vies qui traînent dans l'astral qui ne sont pas avec toi et comme pour le médium des annales akhasiques je n'avais rien compris à l'époque ...


Après cette journée, la polarité yin est venue dans mes rêves et je savais en me réveillant que c'était la fin de cette étape qu'il y allait y avoir scission. J'ai passé un été affreux je dois bien le dire. Je suis allée à New York cet été là, New York est une ville que j'adore, je me suis dit que j'allais souffler, oublier, déconnecter. J'ai fait le vide. En arrivant dans ma chambre d'hôtel il y avait un énorme 3 dessiné sur le mur avec à côté un grand A j'écris toujours Amour avec un grand A quand il s'agit de l'universel. Nous étions dans un 5 étoiles c'était improbable, voire scandaleux, qu'il puisse y avoir ça sur un mur je l'ai d'ailleurs pris en photo. L'Univers ... En fait à partir de ce moment il y avait une voix qui me disait tu ne peux pas y échapper même à des milliers de kilomètres. Ce voyage a été aussi beau que souffrant. Et ironie des semaines auparavant la polarité yin m'a faite découvrir cette chanson qui dit "New York i love you but you bringing me down" j'y étais totalement ... Ce séjour a été jalonné de rappels.


À la rentrée, j'étais épuisée, en résistance à ce processus de guérison dans lequel j'avais été plongée, dans une nuit noire de l'âme, je voulais fuir, abandonner avant qu'on ne m'abandonne d'un côté et fatiguée de porter un masque de l'autre alors j'ai envoyé un message qui a été un point de rupture le clou étant enfoncé par la polarité yin. Je l'ai enregistré avec une voix monocorde parce que ça m'a déchiré l'âme. J'étais au summum de la dualité.


Il y a eu une rencontre plusieurs semaines après j'ai été super égotique, en fait je me suis protégée parce qu'après cette rupture des deux polarités je me suis encore enfoncée et au moment de la rencontre je me re stabilisais. C'est le processus normal, le yin inconsciemment appuie jusqu'à ce que vous soyez entièrement guérie. Par contre cette rencontre m'a faite du bien sur le coup et puis un mail, un couperet à nouveau, une réponse égotique au mail, une nouvelle distance (annoncée en rêve par la polarité yin la nuit précédente), un déchirement et là mon âme a surgi, elle a pris du pouvoir lors d'une visite à l'église et elle a commencé à assommer l'égo j'étais prête à guérir ne plus lutter. J'ai enchainé les expériences en 2020 qui étaient des expériences de guérisons. La première étant une nouvelle grossesse extra-utérine. Ironie la polarité yin était dans la même situation qu'à la reconnaissance lors de la reconnexion et j'ai fait une grossesse extra-utérine après la reconnexion comme après la reconnaissance. Karma. Entre autre.


Je ne vais pas vous refaire le détail de l'année 2020, je vous invite à lire mes articles de la rubrique JOURNAL INTIME.


En 2020 je suis sortie de la nuit noire de l'âme, ça s'est fait par paliers, j'ai été amenée à comprendre la notion d'unité, j'ai appris la résilience, j'ai regardé mes ombres en face, je me suis rendue compte que ce que j'abritais en moi avait une force incommensurable. J'ai été confrontée à la mort, à l'idée de ma mort. Ça participe grandement à faire taire le faux soi ça ...


Dans cette phase parfois le lien était plus distant, parfois mon coeur a beaucoup chauffé mais à chaque expérience, vraiment chacune, la polarité yin est venue en rêve, dans les jours qui ont précédé m'apporter son soutien et me prévenir ça m'a été d'une grande aide. Merci ! En fait pendant toute cette période nous n'avons pas été en contact physique mais il a été très présent en énergétique. Quand j'ai fait ma grossesse extra-utérine j'ai fait une grave allergie à un anti douleur en salle de réveil et je n'ai pas pu en prendre dans les jours qui ont suivi, je n'osais même pas prendre un doliprane j'ai beaucoup souffert de fait mais je me suis dit que je pouvais aligner mon corps à mon âme et qu'à deux nous pourrions dépasser la douleur, j'ai supplié le yin de m'aider à m'aligner parce que cette douleur me coupait la respiration et par effet de vase communicant je me suis rendue compte que la force que je demandais à distance à la polarité yin je l'avais en moi c'est ce petit point noir représenté dans la partie blanche. À partir de là j'ai arrêté de vouloir l'oublier et oublier le lien, pour le yang en tous cas vous pouvez toujours essayer c'est impossible.


Et puis les semaines et expériences passants je suis entrée en acceptation, j'ai commencé à aller mieux et la polarité yin m'a contactée. Je l'avais senti mais ça m'a destabilisée j'ai répondu par le faux self puis un demi faux self ... nous avons eu un échange qui m'a paru surréaliste mais finalement c'est cet échange qui a continué de me faire avancer, toutes les réponses qu'il me fallait étaient dans cet échange. J'ai continué à avancer, à guérir, je me suis dépassée. Mon égo s'est effacé petit à petit et j'ai compris où cette relation me menait. À la foi et au soi. J'ai accepté vraiment.


La foi est un ancrage du soi. Si tout était clair si je ne pouvais douter, si vous êtes dans une relation de flammes jumelles vous le savez c'est ancré en vous, c'est une connexion très différente des autres mais cela reste confusant même pour le yang et même s'il est médium. J'ai échangé avec des amies et soit elles me disaient oui oui ... soit elles ne comprenaient absolument pas notamment pourquoi je défendais avec autant d'ardeur quelqu'un avec qui c'était souffrant à ce moment là sauf que de façons sous jacente si tu l'attaques lui tu m'attaques moi et tu ne m'attaques pas, point. Je me suis surprise notamment avec une bonne amie qui un jour m'a dit 'oui mais quand même tu ne crois pas que ...' et j'ai eu cette phrase 'arrête de suite peu importe qui est la personne en face je prendrai toujours sa défense' et c'est vrai. Je suis donc entrée en contact avec deux médiums différents que je ne connaissais pas un homme, et une femme. J'ai eu besoin de cette validation extérieure. Les consultations se sont faites à distance pour les deux parce qu'ils n'habitent pas dans ma région je n'ai donné que mon prénom et le sien au moment du rendez-vous. Le premier s'est exclaffé 'ah je prends toujours des pincettes mais vous êtes dans une relation de flammes jumelles' et m'a donnée tous un tas de détails qui sont vrais, il m'a parlé de vies antérieures, de l'époque romaine entre autre et ... du Titanic, la deuxième qui est passée par les cartes a commencé à me dire 'vous êtes dans une relation d'âme' puis 'ah c'est une relation de flammes jumelles', elle a vu elle aussi beaucoup d'eau et après m'a donnée des détails autres par guidance, 'vous êtes très connectés par les rêves' j'ai souri. Si vous en avez besoin surtout allez trouver cette aide extérieure parce que si le soi apprend que tout est déjà à l'intérieur il y a des étapes où vous pouvez avoir besoin de validation extérieure parce que c'est un parcours dans lequel vous vous sentez assez seul(e).


À la rentrée j'ai vécu d'autres expériences liées à ma vie de médium que je ne peux pas détailler ici qui ont mis en lumière des résidus de blessures. J'ai vraiment réalisé que cette médiumnité en rapport avec la mort ne me convenait pas, mon âme ne vibre pas ça elle vibre la vie. J'ai fait le dos rond. Et puis j'ai envoyé un message à la polarité yin, à ce moment ça vibrait vraiment en moi et la guidance a appuyé en ce sens avec une date bien précise, qui m'a répondu par le silence parce que le silence en soit est une réponse. Je ne l'ai pas super bien vécu mais je me suis dit 'ok c'est ok'.


Et puis le 3 novembre j'avais un rendez-vous avec une énergéticienne réputée pour mon foie je souhaitais que soit réalisée une opération éthérique. Et là ... je me suis retrouvée plaquée au canapé sur lequel j'étais assise et dans une ultime libération je me suis prise une salve de la part de la guidance, j'ai été secouée mais comme jamais. Cette thérapeute il faut préciser est médium par incorporation c'est assez impressionnant d'ailleurs. Le premier mot qui est sorti est 'silence' 'ça suffit maintenant tu as tous les outils alors maintenant fait silence, arrête de faire, Soi'. Silence, peu importe la raison pour laquelle la polarité yin ne m'a pas répondu y compris s'il est sorti du lien de façon incarnée en ce moment ça aussi le yang est trop attaché. C'est illusoire, ce sont ses illusions, vous n'avez pas à le gérer. Bref en me répondant par le silence il m'offrait une pièce manquante supplémentaire à ma réalisation. Le silence était une réponse dont j'avais besoin. La guidance m'a aussi secouée en me disant 'tu es dans ton dernier mandat, tu veux revenir ? que veux-tu laisser ?tes doutes ? Laisse les consultations si tu le souhaites, tu verras de toutes façons ce n'est pas de cette façon que tu transmettras, tu dois transmettre. Dépasse la mort tu n'en es plus là." Elle m'a aussi parlé du miroir avec la polarité yin.

Le dernier mandat ! Je le savais. Je le dis depuis des années.


Je suis rentrée à la suite de ce rendez-vous dans un silence profond, à la rencontre du soi, dans les profondeurs de mon âme et là le puzzle s'est mis en place. Voici ce qui est apparu.


Mon égo, mes schémas de pensées de sont écroulés ça c'est un fait. J'ai pris conscience de ma valeur, de ce que j'abrite mais vraiment au sens de sentir cette flamme (...) intérieure qui vibre. La relation de flammes jumelles en reconnexion est bien une relation de fin d'incarnation. Vous venez rassembler toutes vos vies et guérir de leurs blessures, régler votre karma. Vous prenez conscience que la vie est un jeu de rôles, que ce rôle est celui de vos blessures pas de votre âme qui elle peut endosser n'importe lequel et n'a qu'un souhait le meilleur pour vous. Dans ce dernier mandat c'est celui-là qu'elle vous demande d'endosser, le meilleur et vous n'y êtes pas encore. C'est déconstruire pour reconstruite, mourir pour renaitre, quitter cette sensation d'être sur le fil cela demande beaucoup de force mais les deux l'ont. Vous conscientisez que la dualité n'existe pas, que le bien et le mal n'existent pas qu'ils n'y a que complémentarité, ignorance et connaissance. Vous pouvez faire du mal en pensant faire le bien et du mal peut engendrer du bien ne l'oubliez jamais dès lors la notion est caduque. Vous allez comprendre la notion du yang et du yin dans la relation et ce que l'on vous demande. En effet, ce n'est pas de réaliser le rond entier qui contient le yin et le yang c'est pour le yang embrasser le rond noir qui est dans sa partie blanche et pour le yin le rond blanc qui est dans partie noire quand chacun a accepté ce rond et donc est dans sa complétude alors les deux ensemble forment le grand rond. D'ailleurs quand vous entrez dans cette compréhension vous comprenez que l'autre ne sera jamais comme vous parce qu'inversé mais en accueillant ce petit rond de lui en vous, vous le comprenez, vous l'acceptez dans son entièreté ça c'est l'Amour universel ce n'est pas de la rendre toute blanche pour le yang vis à vis du yin c'est d'accepter qu'il soit majoritairement noir. D'ailleurs dès le départ si j'ai tout de suite vu la lumière dans la polarité yin et son potentiel énorme en ce sens qu'il avait l'air de ne pas voir ce qui m'a le plus attiré ce sont ses ombres, son côté tortueux, l'imparfait dans le parfait. Je me souviens lui avoir dit un jour "moi ce que je voudrais c'est voir tes ombres" il m'a répondu "il ne vaut mieux pas" alors je suis allée les chercher en moi et je les ai accueillies pour moi en miroir. Voilà le principe profond. L'amour inconditionnel c'est ça, aimer l'autre sans condition dans la reconnaissance et l'acceptation de la différence de l'autre sans chercher à le changer ou le sauver. Tu es comme ça c'est ok j'accepte et je comprends parce que moi aussi j'ai ça en moi et je l'ai reconnu.

J'ai appris aussi que les choix étaient un leurre, que le libre arbitre n'existe pas je suis navrée si cela choque mais la seule liberté que vous avez est de guérir j'écrirai un article sur le sujet. Que dans une relation de flammes jumelles tout est écrit et que la partition que vous jouez est compliquée mais magnifique. Dans un voyage astral cette semaine on m'a montré une relation que j'ai vécu avec un ami il y a des années, sans symptôme physique et ce ressenti puissant qui est unique on est sur totalement autre chose avec les flammes jumelles, mais sur le principe c'était ressemblant nous étions assez fusionnels, nous échangions beaucoup avec une impression de déjà vue, de se connaître et puis comme c'était dans un cadre politique nos égos se sont heurtés et nous avons fini par nous brouiller sans nous le dire et ça c'est arrêté et puis je l'ai revu on a retrouvé ce feeling instantanément on s'est dit que c'était stupide cette mécompréhension et puis nous nous sommes re perdus de vue parce qu'il a fait médecine et il a fait son internat en province. À l'époque je m'étais dit que je ne laisserai plus une relation de ce type être gâchée par égo. On me remontre donc des moments avec cette personne et on me rappelle ce que je viens d'évoquer et la guidance finit pas me dire "cette relation c'était pour te préparer à celle que tu vis maintenant", c'était en 2007 et en 2007 dans le même cadre je rencontrais ma meilleure amie celle qui est la jonction avec la polarité yin. Rien n'est hasard, rien.


Et puis point de haute importance y compris pour les médiums vous allez comprendre que nous sommes dans le réveil à la rencontre, dans l'égo spirituel et non dans l'éveil. L'éveil c'est cette puissance alchimique qui brûle les blessures, les peurs. Et le plus important, l'éveil vous fait dépasser l'astral ! Vous avez conscience que l'invisible existe, la vie après la mort, vous êtes conscient de la lumière et de l'ombre mais là encore vous êtes dans un jeu de rôle faussement spirituel. L'astral c'est une dimension de dualité c'est là que vont les âmes en processus de réincarnation, c'est très codifié, bas astral, lumière, les méchants et les gentils pour grossir le trait. Ce que l'on demande aux flammes jumelles et cela passe par le yang c'est de dépasser ça, voilà ce que voulait dire 'dépasse la mort tu n'en es plus là'. Si je devais simplifier l'astral c'est le ciel de la terre mais la source n'est pas là et vous vous êtes là pour retourner à la source, sortir de la spirale d'incarnation terrestre pour aller expérimenter ailleurs dans l'Unité cette fois et plus dans une sphère de dualité voici pourquoi il faut 'ramasser toutes vos vies en vous' et régler les comptes, pour faire simple dans cette vie vous faites vos bagages et vous laissez un espace bien rangé et ça passe par le retour à vous-même. Le soi pas le faux self qui vous leurre. La relation de flammes jumelles n'est pas astrale comme les autres liens d'âmes elle est cosmique voilà la différence. C'est pour ça que l'on parle de masculin et de féminin divins.


Pour conclure, j'ai arrêté la médiumnité au sens de mort j'ai lâché cette ancienne mémoire qui s'est alignée et je retrouve l'art qui est ce qui fait vibrer depuis enfant la flamme de cette incarnation. Et j'ai, guidée, relu la lettre qui avait été écrite via ma personne pour la polarité yin. La lecture a été totalement différente de celle que j'avais eu en la relisant il y a un an et demi. En juin je lui ai écrit "tu sais qui tu es ?" et dans la lettre il y a une phrase très ressemblante, elle évoquait le soi. Tout est écrit pas de hasard.


Enfin la petite phrase lors de la reconnexion n'était pas à prendre au premier degré, peu importe qu'elle se soit réalisée ou pas (c'était inévitable) en réalité le problème n'était pas là, l'attention était portée parce que sans cette mise en garde le travail aurait été faussé je n'aurais peut-être même pas pensé au principe de flammes jumelles pour l'appuyer sur un autre qui aurait été erroné et le travail aurait été plus long et plus compliqué. C'était une histoire de compréhension et de timing. On ne fausse pas le timing divin.


Il y a bien d'autres choses à dire, tellement. Pour certaines ce n'est pas le moment pour moi de les transmettre, on ne transmet que ce que l'on a expérimenté mais une chose est sûre mes certitudes ce sont écroulées et aujourd'hui je sais que je ne sais rien.
















Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page