top of page

REVELARE VELUM #2

"Si vous ressentez que vous devez faire quelque chose, mais que vous cherchez encore un signe de l'extérieur pour confirmer ce sentiment, ce sentiment est le signe que vous attendiez. Vous n'êtes pas en train de chercher un signe, vous êtes en train de chercher du courage pour suivre votre intuition."



Je suis secrète. D'une nature secrète. Ce que j'ai exprimé ici j'aurais pendant longtemps été dans l'incapacité de l'expliciter autrement qu'à l'écrit. Non pas que je ne l'aurais pas désiré, je n'aurais pas pu, c'est comme ça.


Mes bulletins scolaires ont plusieurs fois été ainsi annotés "le soucis avec Anne-Lucie c'est que l'on ne sait pas ce qu'elle pense.", plus âgée certain.es ont pu y voir de la froideur ou de la distance. Ce n'est pas le cas. C'est simplement que je ne me livrais pas. Cette impression de force ou de neutralité ne signifiait en aucun cas qu'à l'intérieur ça ne débordait pas. Au contraire. Les apparences ne sont pas forcément ce que l'on y voit.


J'observe. Beaucoup. Rapidement. De plus en plus vite maintenant. Je ne le mentalise pas. Je vois ce que d'autres ne voit pas. J'ai levé les voiles sans le savoir, sans le vouloir. Longtemps. En conscience maintenant.


Les bulletins. Les instituteur.rice.s, professeur.e.s. Cette capacité à ressentir leurs énergies, ce qu'ils vibraient, ce qu'ils étaient, parfois ce qu'ils vivaient. Sans doute valait-il mieux pour certain.es ne pas savoir quel était le réel fond de ma pensée.


Cela ne signifie pas pour autant que j'avais un souhait de cacher ou de ne pas partager. Peut-être fallait-il savoir lire entre les lignes parfois. Souvent. Ce qui apparait comme logique aux uns ne l'est sans doute pas pour les autres. J'ai appris à m'exprimer. Clairement. Depuis maintenant quelques mois. Mettre des mots sur ce que certain.e.s autrement ne comprendraient pas. Ce n'était pas inné chez moi.


Il y a quelques semaines mon référentiel de naissance à été calculé. Une expérience bluffante au demeurant. Une parenthèse sur le référentiel de naissance : il s'agit d'un outil de connaissance de soi basé sur le tarot de marseille. Chaque carte représentant un domaine de notre vie.


La Papesse ressort deux fois en Maison I à savoir ma personnalité et en Maison X mes expériences, mes échecs, mes mécanismes d'ombre. La Papesse au tarot c'est l'archétype de la mère universelle comment ne pas y voir une corrélation avec mon amour pour les énergies mariales. La Papesse est aussi la gardienne du livre de la connaissance. La papesse lève les voiles ... au demeurant si elle ne conserve pas son savoir et partage le livre c'est aux autres de vouloir le lire.


Si je suis floue. Si j'apparais floue. Que je donne l'illusion d'être floue. Alors il ne faut pas hésiter à me le faire remarquer. À me demander. À s'exposer. Explicitement.


Peut-on demander à obtenir de la clarté sans être soi-même en capacité de véritablement s'exprimer ?


En effet, s'il y a la Papesse, il y a aussi la Lune. Une Lune en Maison III, mes pensées, mes désirs, mes peurs et mes croyances. La lune c'est l'éternel féminin, la créativité, le secret (... ). Le yin dans toute sa puissance.


Le Yin, le Yang, vous vous souvenez ? PARCOURS D'UNE POLARITÉ YANG {FJ} ... cet article vous dit quelque chose ?


Je suis de polarité Yin. Deux fois la Papesse et la Lune. Comment faire plus Yin. Plus secret ... Au fond je l'ai toujours su. Il y a toujours eu une dissonance en moi par rapport à ça. Yin Yang, Yang Yin, il y avait quelque chose qui ne tournait pas, en tous cas pas comme je le ressentais. S'il est évident que je suis profondément intuitive d'où provenait ce feu que je sens tant en moi ?


Mais alors ?


Si c'était moi qui avait fui ?


Peut-être.


Peut-être pas.


Les deux, en vérité.


Pourquoi ?


"Vous n'êtes pas en train de chercher un signe, vous êtes en train de chercher du courage pour suivre votre intuition." ...


To be continued #3

Posts récents

Voir tout

MIRACLE

Comments


bottom of page