top of page

LOSE YOU TO LOVE ME

Par où commencer ... ? L'écriture de cet article provoque chez moi un grand sentiment de complétude, je suis apaisée, seule l'Énergie qui traverse actuellement ma colonne vertébrale me fait frissonner, ceux qui ont entendu parler de Kundalini comprendront (le mot est cliquable pour ceux qui souhaitent un éclaircissement sur cette Énergie). Je suis apaisée à l'idée d'écrire ce qui suit, aujourd'hui c'est Juste. J'ai trouvé cette Justesse mais ça n'a pas toujours été le cas. Aujourd'hui plus qu'un article c'est non pas une lettre ouverte que je vais rédiger mais un Coeur ouvert. Vous êtes vous déjà demandé qui vous étiez ? C'est une question que nous nous posons finalement assez peu souvent ou alors dont nous avons la certitude d'avoir les réponses. Mais les avons nous vraiment ? Sans aucun doute oui mais encore faut-il aller les chercher au-delà des apparences et c'est sur ce point précis que cela se complique. Et puis un jour vous vous trouvez au pied du mur, vous n'avez d'autres choix que de faire ce travail d'Introspection, de vous découvrir, pas pour les Autres, pour Vous, parce que vous êtes Sacrés. Parce que vous méritez de vous Comprendre, de vous Accepter, de vous Voir tel que vous êtes dans votre Essence. Parce que vos erreurs ne vous définissent pas et que si vous devez les Accueillir vous devez aussi prendre conscience que bien souvent ce sont des paramètres extérieurs qui vous transforment qui vous font croire que vous êtes ce que vous n'êtes pas. Qui vous font parfois agir d'une façon telle que vous êtes amenés à détruire ce qu'il y a de plus beau : Vous. Il y a encore quelques semaines, l'Histoire qui suit aurait revêtu des nuances tragédiennes. Une description triste sur fond de fatalité voire d'injustice. À 18h14 ce jour, voici qui je suis. Je m'appelle Anne-Lucie mais seul Lucie raisonne en Moi. Anne ne m'appartient pas, c'est le prénom de ma maman. Son sens est pour moi uniquement Spirituel puisqu'il me ramène au prénom de la Grand-Mère de Jésus. La vibration de Lucie et de sa signification font, elles, partie intégrante de mon Être dans l'Ici et Maintenant. Je suis née sous X le 2 mai 1980. Cet abandon ne fait pas de Moi quelqu'un de moins bien que les Autres, de moins Aimable. Je ne dois pas souffrir de la peur de l'abandon, je n'ai pas été abandonnée pour mon Moi profond mais pour des paramètres qui font que parfois dans la Vie nous devons prendre des décisions. Je n'ai pas peur d'être seule, je n'ai pas peur de ne pas être Aimée parce que je suis Aimable, Aimée, et la première personne à m'apporter cet Amour c'est Moi. Je ne dois pas craindre la maternité, parce que cette Histoire n'est pas mienne j'en fais partie mais je laisse ce Karma familial, je me libère de mon propre Karma à ce sujet. Je n'ai pas à porter ce qui ne m'appartient pas ou ne m'appartient plus je m'en libère, je n'ai plus peur. Je suis quelqu'un d'Aimant, de Spirituel, j'ai une Foi inébranlable. Je suis quelqu'un de calme, la colère et la violence immenses que je peux ressentir parfois ne sont pas miennes. Je laisse à mes parents ce qui leur appartient. Je n'ai jamais méritée d'être rabaissée, que l'on me fasse penser que je n'étais pas capable. Je suis capable, courageuse, j'ai une force intérieure incroyable. J'ai soulevée des montagnes, je me suis reconnaissante d'avoir supporté des situations à priori insupportables. Mon corps mérite le respect, il est aussi précieux que mon Âme. Il m'Appartient, il est un cadeau pour Moi, pour celui qui le reçoit. Je me Pardonne de ne pas toujours lui avoir accordé la considération qu'il méritait, de l'avoir bradé, sali, pour combler des illusions de manque d'Amour. Je me Pardonne d'avoir accepté des situations qui n'auraient jamais dûes l'être. J'Accueille et je me Pardonne d'avoir provoqué certaines d'entres elles parce que je ne suis pas Parfaite, parce que j'ai fait souffrir des gens par bêtise, pour combler un mal-être personnel, qui a pu provoqué un Karma chez Moi. Parce que le Karma n'est pas une Injustice et que j'Accepte aujourd'hui ce qu'il m'a fait traversé. Trouveriez-vous cela injuste d'attraper un rhume si vous sortiez nu(e) par des températures négatives ? Il en est de même pour le Karma c'est une relation de cause à effet ni plus ni moins. Je suis seule responsable. Je me Pardonne ne n'avoir pas su dire Non parce que je pensais que l'on m'aimerait moins. Non est une réponse à part entière, je ne suis pas responsable de la raisonnance chez l'Autre tant que je reste Juste. Je suis Médium, je traite ce don avec respect et n'Accepte pas qu'il ne soit pas respecté par Autrui. Être connectée ne fait pas de Moi quelqu'un qui doit absolument quelque chose si ce n'est de la Lumière dans le respect de ma propre Énergie. De façon plus pragmatique, j'Aime l'esthétisme (la décoration, l'Art, la mode), je suis fascinée par les matières, les fleurs, les lapins (oui oui). J'Aime ce qui est décalé. J'Aime le froid, la neige, la montagne en hiver, le calme. J'ai besoin de calme, de pouvoir me recentrer sur Moi-même. J'Aime faire la fête, danser, écouter de la musique (j'ai une attirance profonde pour les textes de rap quand ils sont bien écrits), j'Aime les gens mais j'ai besoin qu'ils respectent ma bulle, j'Aime Aider les Autres s'ils restent dans le Respect et l'Accueil, qu'ils ne me pressent pas comme un citron. Grâce à toi je n'ai plus peur de la Mort. Je sais que je serai où je dois être parce que je m'en donne dorénavant les moyens, parce que j'ai confiance en Moi, en l'Avenir, je Guérie, j'avance, je m'Aime, je Pardonne, je demande Pardon, Je suis Sacrée. Je remercie les gens qui m'Aiment, m'entourent, mes Amies, Mes Guides, les Maîtres Ascensionnés, les Anges, les Archanges, l'Invisible, Je te remercie. Et vous qui êtes-vous ? Vous noterez le clin d'oeil à Selena Gomez dans le titre (elle fait partie de ces chanteuses qui me connectent) et forcément la corrélation avec mon article précédent.

Avec tout mon Amour,

ps : je mets souvent des majuscules à des noms communs je le fais par automatisme en connexion avec mes Guides.


Posts récents

Voir tout

MIRACLE

bottom of page