top of page

SWITCH ? LA PLUS BELLE LEÇON D'HUMILITÉ REÇUE {FJ}

"Voilà le principe profond. L'amour inconditionnel c'est ça, aimer l'autre sans condition dans la reconnaissance et l'acceptation de la différence de l'autre sans chercher à le changer ou le sauver. Tu es comme ça c'est ok j'accepte et je comprends parce que moi aussi j'ai ça en moi et je l'ai reconnu."


"une chose est sûre mes certitudes ce sont écroulées et aujourd'hui je sais que je ne sais rien." PARCOURS D'UNE POLARITÉ YANG {FJ}



Je sens que l'accélération décélère, l'apprentissage de cette séquence était rapide dans le flux de ressentis et d'informations (ce n'est pas fini me dit-on) mais intense.


Je vous ai laissé non sans une certaine fierté sur ma découverte du switch ... oui oui oui ... oui oui oui répétitifs parce que ce n'était pas vraiment l'idée que je m'en faisais ... le switch c'est un peu une récompense pour la polarité yang dans 'l'esprit collectif' (au sens large) des flammes jumelles. L'individuation, un sentiment de libération, la diminution de la 5D, plus de boucle mentale.Très fière de mon avancée, après une nuit noire plutôt costaude, je me suis sentie pousser des ailes, j'exagère un peu parce qu'il vaut mieux faire preuve de dérision mais il y avait un peu de ça. Un peu trop visiblement. Les rappels à l'ordre n'ont pas tardé en commençant par la répétition de ceci il y a quelques nuits "Vraiment je crois avoir reçu le messages au moins 20 fois cette nuit, certainement au cas où cela n'imprimerait pas comme je suis entrée dans l'individuation. Si vous êtes deux c'est pour une bonne raison." LA JUSTESSE DES VIBRATIONS {FJ}, vous noterez que je ne fais plus semblant de ne pas voir j'avais bien noté le rapport avec mon individuation 'zélée'. J'ai continué à écrire, notant le rappel dans un coin de ma tête. Le rappel ... ce n'était pas un rappel c'était un girophare mais comme je suis astigmate j'ai mal perçu la chose ... aussi j'ai eu droit à un deuxième rappel avec la lecture d'une publication dans un magazine que j'affectionne (félicitations !) effet d'uppercut, par la source, escompté, justice divine 2 - Lulu 0 ...


Et comme jamais deux sans trois, l'uppercut a été suivi de l'énergie qui va avec. C'est à dire que je me suis retrouvée plongée, plongée le mot est faible je devrais dire noyée dans mon inversion. Ce qui s'est caractérisé toute la journée et nuit d'hier (j'ai très peu et mal dormi) par un esprit très cartésien, une auto remise en cause de ma médiumnité, de la relation de flammes jumelles, un mental ruminant mais très différemment d'une rumination yang, c'était quelque chose de très sombre, une sensation de devenir folle, de perdre pied me raccrochant à toutes les séances que j'avais donné, toutes mes expériences pour me dire 'mais regarde toutes ces informations tu ne peux pas les avoir inventées'. Autant dire que ma matinée a été le terrain d'un remue ménage mental (!), à contrario en moi rien ne vibrait la peur ou la folie, c'était rectiligne.


Mais pourquoi ça ? Je suis allée chercher la réponse au fond de moi et j'ai eu la chance, de fait d'avoir un coup de pouce de la source, je vais donc la partager avec vous : il n'y a pas de switch. Le switch est une vision égotique, une illusion. En effet, penser le switch comme switch c'est finalement une façon pour la polarité yang de faire sa polarité yang (...) à savoir un 'ça y est j'ai switché' qui signifie 'ça y est je maîtrise'. Mais en fait tu maîtrises quoi depuis le départ ? Tu crois encore que tu peux maîtriser quoi que ce soit ... vraiment ? La seule chose que tu peux maîtriser c'est toi-même, la confiance en toi et la façon d'accueillir les événements et les émotions qu'ils entrainent. Les accueillir, pas les maîtriser. Le 'tu' es à mon attention.


Alors j'ai switché ? Non c'est bien plus beau que cette pensée mentalisée dudit phénomène, et ça aurait été dommage de ne pas le comprendre. J'ai accueilli ma part yin c'est ça qui m'a été montrée en poussant l'expérience à son paroxisme. J'ai enfin reconnu cette part en moi, j'ai reconnu qu'avoir acquis des connaissances signifiaient que j'étais aussi dans l'ignorance, que dans toutes cohérences se trouvaient l'incohérence, quand allant à la lumière j'allais aussi à l'ombre, que je n'étais pas limitée mais illimitée dans tous les sens de l'unité (!). Cette expérience c'était avoir la chance plus que d'observer, de vivre le tout ! Réaliser toutes les facettes en moi entrer dans l'unité de façon concrète. L'individuation, le sentiment de libération, la diminution de la 5D, plus de boucle mentale ce n'est pas avoir pris de la distance avec le lien, avoir repris le dessus, au contraire c'est l'avoir intégré ne plus le rejeter, aucune de ses facettes, l'accepter dans son entièreté.


J'ai cherché à comprendre, à apprendre, à décortiquer cette expérience. J'ai fait tout ça et j'ai trouvé, on trouve toujours, nous sommes guidés. Mais sans théorie avec de 'simples' mots si je devais la résumer, cela donnerait quoi ? L'amour, la joie, la souffrance, les pleurs, les doutes, la foi, la mort, la renaissance, la vie. Et tout ça c'est quoi ? L'unité vécue. La vraie, tout 'simplement'. Et s'il n'y avait rien à théoriser, si comprendre c'était vouloir maîtriser nos peurs, le chemin, se cacher, se donner des excuses pour ne pas guérir, ne pas assumer, essayer de projeter ce qui allait se passer ? Ne pas la vivre tout simplement ? Mais ne sommes-nous pas là pour expérimenter ? Ici ?



"Tu es comme ça c'est ok j'accepte et je comprends parce que moi aussi j'ai ça en moi et je l'ai reconnu."

PARCOURS D'UNE POLARITÉ YANG {FJ}



Non seulement je l'ai reconnu, je t'ai reconnu, mais je l'ai vécu et c'est la plus grande leçon d'amour et d'humilité que j'ai reçu.


Alors cette expérience ? Existe-t-elle ? Eh bien si elle n'existe pas je n'existe pas. La nier serait nier ma propre existence. Doutez-vous que j'existe ? Moi pas.

















Posts récents

Voir tout

MIRACLE

bottom of page