top of page

DEBOUT

Nous sommes mi novembre 2016 quand je prends la plume, le clavier, pour écrire "Tombée par Amour" sur ma Page Facebook, page supprimée depuis mais dont l'article est retranscrit ICI.


À l'époque, je viens de vivre l'Expérience douloureuse d'une Grossesse extra-utérine. Je l'ai, au coeur de la tourmente, mal vécue. J'ai eu peur de mourir, vraiment peur. Et puis est venu, comme après chaque Expérience, le temps de la Compréhension et cette sensation rassurante d'Amour qui l'accompagne.


J'ai été apaisée mais pas assurée (assurée est le terme Juste) si je reste honnête. Apaisée par cette partielle Compréhension, j'utilise le mot "partielle" en effet je sais aujourd'hui que je n'avais en ma possession qu'une partie de cette dernière, assez rapidement je vais pourtant avoir le besoin de me renseigner plus avant sur les différentes causes entraînants une Grossesse extra-utérine bien qu'ayant été parfaitement informée de celle qui a été la raison de la mienne. Je suis Guidée de façon très franche sur un forum et la première chose que je vais lire est le témoignage d'une jeune femme annonçant qu'elle venait d'en faire une deuxième. Instantanément j'ai su. Ai-je accepté ? Non mais j'ai su. J'ai su que ce n'était pas fini, je me suis vue sur un brancard dans le même hôpital mais pas dans les mêmes conditions.


Ma Vie a suivi son cours, j'ai occulté mais pas oublié. Le professeur qui m'a opérée a été des plus rassurant, ma gynécologue a été ébahie par le travail effectué par celui-ci et m'a très vite certifiée qu'il n'y avait aucune contre indication à ce que je puisse retomber rapidement enceinte. Pourtant ... cette petite Voix au fond de moi n'approuvait pas vraiment le timing, je n'étais pas prête mais pas prête à quoi ?


À défaut de retenter l'Expérience j'allais durant deux ans me consacrer à moi-même. À mon Corps et à mon Psyché. J'ai ainsi découvert le Yoga, l'Acupuncture, l'Hypnose, l'Énergétique. Tout un pan manquant à mon développement dans la Compréhension du Tout.


À peine remise sur pieds ou devrais-je dire à peine ayant assimilé ces tous nouveaux acquis, l'Univers sachant bien faire les choses m'a envoyée celle que je peux qualifier d'Expérience, non pas une Expérience mais l'Expérience (!) ce qui n'est pas tout à fait la même chose. En effet, je découvrais que les Expériences menaient à l'Expérience la Vraie.


Chaque Expérience vécue jusqu'alors, me concernant, était reliée à la Maternité. Je suis née sous X, j'ai eu mon fils très jeune si ce n'est pas une problématique en soi dans mon Histoire cela a un retentissement particulier. Très rapidement après sa naissance j'ai été opérée, en lien avec la gynécologie, pour la première fois de ma Vie, opération qui a failli me coûter la Vie. Après plusieurs mois c'est une hémorragie interne successive à une fausse couche qui va me conduire pour la deuxième fois et à risquer ma Vie et dans un bloc opératoire. S'en est suivie après quelques années une Expérience, tout aussi douloureuse, elle aussi liée à la Maternité mais dont je garderai les détails. Jusqu'à cette Grossesse extra utérine de 2016.


Si j'avais fini par noter qu'il y avait un dysfonctionnement bien visible en ce domaine, il a fallu une Intervention Invisible puis bien Visible autrement dit Divine et Incarnée pour que je prenne la mesure de l'Expérience : le Karma, plus particulièrement la dette Karmique ! On peut être Médium, recevoir moultes informations et les retranscrire sans être hâtif concernant notre lucidité, je vous rassure elle finit toujours par être enclenchée.

Me Voici donc début 2019 face à moi-même, à mon Karma, à mon Âme et le moins que l'on puisse dire c'est que c'est douloureux. Ce n'est pas moi qui vais réveiller ce Karma, dans les faits il est évident que toute Expérience est au préalable acceptée avant notre Incarnation mais à l'Instant T je n'ai pas tout à fait l'impression de gérer quoi que ce soit voire que cela m'échappe. Je suis amenée à avoir la vision d'un bébé ensanglanté il y a du sang, beaucoup de sang, et un couteau. Qui est ce bébé ? Que s'est-il passé? Je ne prétends pas pouvoir apporter une réponse avec certitude aussi je me garderai de le faire cependant il est pour moi le point de départ de ce Karma. Par la suite, non sans mal, parce que je ne suis pas toujours facile ni docile, et que se libérer de quelque chose que l'on porte depuis des années qui peuvent se compter en centaines n'est finalement pas chose aisée, je vais accepter de faire ce qui doit être à savoir lui (il est le Visible, l'Incarné) confier mes mains. L'Humain a une Capacité assez effrayante quand on y pense à s'habituer à ses maux, à ses failles et à ce qui l'opprime. Quitter ses douleurs peut faire peur parce que nous nous sommes fait à l'idée que c'était ce qui nous définissait ce qui est faux bien entendu cependant comme cela nous appartient s'en libérer équivaut à se délester de ce nous pensons être devenu une partie de nous. Notamment quand cela touche à une blessure d'Abandon se défaire alors même que cela a une incidence néfaste sur notre personne reste se défaire.


Je lui ai donc confié mes mains, j'ai fixé le sol, je ne l'ai pas regardé, j'ai ouvert mon Coeur, l'Astral a pris le dessus. Nous n'avons pas forcément visualisé les mêmes scènes, il a obtenu des détails et une situation à laquelle je n'ai pas eu accès. Il a vu une ombre sortir de mon corps, j'ai relevé la tête, je me suis sentie Libérée, légère. Mon changement au rapport à la Mort est ce qui m'a le plus frappé, je n'en avais plus peur alors que j'en étais phobique depuis enfant. Est-ce que se dégager d'une dette karmique est aussi simple ? Certainement pas. Vous avez non seulement payé avant de par vos Expériences, le chemin menant aux mains est, lui, semé d'embûches, enfin vous épurez et votre Foi est mise à rude épreuve.


J'ai eu des réminiscence de plusieurs Vies antérieures, difficiles, j'ai traversé ce que l'on appelle la nuit noire de l'Âme. J'ai vécu un week-end entier bloquée sur le Titanic dans une cabine dont je pouvais voir les moindre détails sentant toutes les émotions qui avaient été les miennes. Mon corps vivait 2019 alors que mon Coeur pleurait celle de 1912. C'est extrêmement perturbant, ça vous brise le Coeur. Mon Énergéticienne m'avait dit quelques mois auparavant au détour d'une conversation que j'étais morte noyée, Expérience que j'ai bien failli réitérer à l'âge de 7 ans dans ma présente Incarnation ... Karma. J'ai une passion pour New York sans doute parce qu'à l'époque je ne n'y suis jamais arrivée et croyez-moi je m'en faisais pourtant une joie ("New York I love you but you bringing me down" les réponses arrivent toujours avant les questions). Je me suis sentie m'éteindre. J'ai ressenti le Monde si fort que je pouvais presque entendre chaque gémissement des personnes en souffrance. J'ai revécu ma naissance agenouillée dans une Église Polonaise en plein Paris, effondrée, en larmes, nauséeuse à ne plus pouvoir me relever. Ce cri, mon cri, son cri raisonnants dans ma tête. Un déchirement. J'en ai fait un malaise en voiture sur le chemin du retour.


J'ai pleuré beaucoup pleuré mais tout ça a été beau, vraiment beau entouré d'un Amour Inconditionnel.


Est arrivé février 2020, le 6. J'avais dans la nuit fait un rêve et je savais que j'allais traverser un moment pas très simple, que les mains allaient repartir, elles allaient une fois de plus faire Taire mon Ego, sans doute ce moment devait-il arriver pour enclencher ce qui a suivi alors comme à chaque fois dans ces moments je suis allée à l'Église. Je me suis sentie petite face à ce qui se tenait à mes côtés et paradoxalement tellement Grande. J'étais Prête. Prête à quoi ? Prête.


Je suis tombée enceinte deux jours plus tard alors que ce n'était absolument pas prévu et que j'avais jusqu'alors tout fait pour que cela n'arrive pas. Un soir j'ai saigné. J'ai su. J'ai appelé une amie je lui ai dit que ça recommençait et je me suis immédiatement rendue à l'hôpital. Elle m'a rassurée, le médecin qui s'est occupé de moi m'a rassurée. Pourtant je savais. La deuxième fois, la fameuse deuxième fois.


Elles ont été très peu à être mise au courant, toutes sont médiums, toutes voyaient une issue favorable, j'ai essayé de me leurrer et mettre mon calme sur le compte de leurs propos bienveillants. Mon Coeur savait, c'est ça l'Ultime Lâcher-Prise, l'Ultime Confiance en son Coeur, l'Ultra Conscience. Est-ce qu'elles se trompaient ? Non. Est-ce que l'on me trompait ? Je dirais plus que l'on me testait. Étais-je vraiment Prête ?


Dix jours après ma première visite à l'hôpital le verdict est tombé. Grossesse extra-utérine. Mon Coeur s'est emballé, mes jambes ont tremblé, mon Âme elle n'a pas vascillée. J'ai senti en moi un alignement et une Force que je n'avais jamais senti jusqu'alors et dont je me croyais incapable. J'ai demandé à être opérée sans attendre le lendemain. Le bloc allait se libérer ma requête a été acceptée. "Tu vas voir" a raisonné dans ma tête.


Ce qui s'est fait dans l'angoisse et la douleur quatre ans auparavant s'est déroulé dans une Paix intérieure absolue. La Chirurgienne était souriante et détendue ce que n'était absolument pas le Chirurgien précédent, dont le travail soit dit en passant avait été excellent. L'anesthésiste était jeune, sympathique, rassurant, sa consoeur de l'époque en plus d'avoir été assez sèche m'avait mise sous un calmant qui m'avait fort peu réussi me faisant halluciner et voir les bouches d'aération au dessus de ma tête se distordre et chanter. Le brancardier était très bavard, j'avais à l'époque été descendue dans un silence pesant. J'ai souri ... beaucoup, je ne mourrai pas. Est venu le moment de placer le masque sur mon visage "tu vas voir" a retenti dans ma tête j'ai eu une brève attaque de panique. Bryan, l'anesthésiste s'appellait Bryan, a eu l'Humanité de voir la détresse se dessiner dans mon regard. Bryan. Je ne remercierai jamais assez ce jeune homme qui s'est alors penché vers moi, a pris ma tête entre ses mains et a posé son front contre le mien me chuchotant à travers son masque qu'il était là, qu'il ne me laissait pas. Je me suis endormie.


J'ai ouvert un oeil et ça tournait très fort, j'ai demandé si c'était normal l'infirmière a eu l'air inquiète et m'a dit non. Il y a eu des bip, mon coeur s'est emballé, ils se sont agités, Bryan est arrivé en courant, a soulevé la blouse qui me couvrait et a dit qu'il y avait des plaques sur mon corps. Il a demandé qu'on m'enlève de suite la poche de la perfusion. Tout est allé très vite je faisais une réaction allergique aux anti douleurs. L'allergie, une phobie ancienne. Est-ce que j'ai eu peur ? Non. Ma confiance était totale.


Mon Coeur a battu encore un peu fort toute la nuit, je n'ai pas flanché.


Je suis sortie le lendemain après-midi avec pour seul anti douleur du paracétamol. Je n'ai rien pris. J'ai souffert, beaucoup souffert à certains moments les jours qui ont suivi en raison de l'air injecté qui me comprimait la poitrine et les épaules. J'ai serré les dents, j'ai fait confiance à mon Corps, il était capable de supporter les douleurs et mon Esprit aussi. Je n'ai fait qu'UN.


Vous aimeriez probablement savoir ce que j'ai vu. Je ne ferai pas de grandes descriptions je mentirai, je suis revenue sans image mais avec un Calme et une Connaissance du Coeur dont je ne disposais pas Avant.


Je suis revenue sans dette Karmique. Je suis revenue Libre. La dernière Expérience de cette lourde Expérience a pris sa place.


Ma trompe était parfaite, seule une microscopique cicatrice dans laquelle la grossesse s'est bloquée était à peine visible. La probabilité que cela arrive était quasi impossible, la Chirurgienne est restée perplexe. Ma trompe n'est plus. Vous croyez au hasard vous ?


Je suis debout.


Avec tout mon Amour,


Posts récents

Voir tout

MIRACLE

bottom of page